Positron #3 – Bonjouuuur

Positron 3 - Bonjouuuur

Au programme :

  • JoCo Looks Back, de Jonathan Coulton (musique, pour fans)
  • Downton Abbey (série, pour fans)
  • Lilo & Stitch (dessin animé, pour tous)

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Je m’insurge devant les interrogations de Patrick et Jêrome à l’encontre de Lilo et Stich. C’est un des plus beau chef d’oeuvre de disney que ce soit pour les enfants ou les adultes ! et cela (pour une fois chez disney) de la même facon qu’avec un film de disney 🙂

    Sinon ^^, Patrick si tu as aimé l’adaptation de how to train your dragon par dreamworks, sache que ce sont les même créateurs (ça ce sent dans leur façon de crée un monstre attachant comme toothless et stitch).

    Pour information, le film vient de ressortir en blu ray (je pensais que c’étais pour ca que Will en parlait).

    • Au passage, je pensais que le titre de l’épisode était une référence au « bonjouuuur » de stich.
      j’ai pas reussi à retrouver ce passage en VF mais le voila en VO :

  2. Un truc intéressant avec Downton Abbey, en arrière plan, est l’introduction de nouvelles technologies dans l’environnement des personnages: électricité, éclairage avec des ampoules, téléphone, automobile etc etc … Et leurs réactions face à ces technos et ce que ça va impliquer dans leur futur quotidien. Tout ça il y a 100 ans.

    Lilo & Stitch: le 1er Disney que j’ai apprécié: pas de chansons cul cul la praline, un monstre gentil mais qui pète le câble au bon moment bref un truc un peu adulte rafraichissant.

    Sinon un +1000 pour cette nouvelle émission: durée juste ce qu’il faut, des anims au top, du son de qualité, un logo très bien trouvé (celui de Patrick fait trop trip sous LSD).

  3. Pour la musique, pensez à faire un tour sur jamendo, qui permet via ses radios par thème de découvrir de nouveaux artistes: http://www.jamendo.com/fr/radios

    Pour lilo & stich je regarderais à l’occasion, je suis plutot pixar et animation en image de synthèse pour disney
    Ce mode de production permet d’avoir une vrai réalisation, une vrai mise en scène: vous crééez l’animation et décidez après de jouer sur 2-3 caméras pour améliorer le rendu

    Regardez au moins la bande annonce pour apprécier le travail et l’humour:

  4. Et un extrait d’une baston générale, spéciale humour adulte 🙂
    https://www.youtube.com/watch?v=EigUPoTQsZI

    Et comme dans beaucoup de disney, la scène de la potion magique revisité:

  5. Alors je vais être franc, je n’ai que moyennement apprécié cet opus.
    Seule la prestation de Patrick sauve les meubles.

    Jérôme nous parle d’une serie de façon approximative (c’est la famille ‘CraWLEY’ au passage), sans avoir vu les 2/3 des saisons.. Le descriptif de son personnage préféré est totalement à côté de la plaque à mon sens mais peut-être cela tient-il du visionnage de la seule saison 1..
    J’apprecie tellement plus quand une chronique est correctement préparée.. N’y avait-il pas d’autres sujets à aborder en attendant de regarder la serie en entier ?

    Merci à Patrick concernant ses interrogations quant au public visé par Lilo/Stitch. Je trouve également que le public adulte s’ennuie rapidement des jérémiades de la gamine.. entre autres..

    Merci encore à Patrick pour sa chronique préparée et intéressante.

    • C’est marrant, je crois que tout le monde est à peu près d’accord, y compris moi : cet épisode est le moins bon des 4 que nous avons enregistré (je te rassure, le 4ème est aussi bon que les deux premiers. 🙂 )

      Moi je ne me suis pas trouvé convainquant, et je n’ai pas non plus été convaincu par WIll. Jérôme est sans doute celui qui s’en sort le mieux, mais lui non plus ne donne pas autant envie que dans les autres épisodes… Nous en avons parlé après l’enregistrement, et on était tous à peu près d’accord.
      Bon l’épisode n’est pas mauvais hein, je l’ai réécouté et on se marre bien quand même, mais on est un cran en dessous. On ne peut pas être excellent tout le temps ! 🙂

      Le 4ème devrait plaire autant que les 2 premiers je pense… On verra ce que vous en pensez.

      • Pas de coup de fouet Patrick même par vous-même.
        C’est du podcasting, c’est de la production amateur et non professionnelle: vous avez tous une activité professionnelle et faites ces émission par plaisir et pour partager.

        Continuez ainsi, en prenant certes les critiques constructives en compte, mais sans vous miner le moral avec ça 🙂
        Au plaisir d’écouter vos prochaines émissions 😉

    • Aerlas, j’avais bien regardé les 2 saisons, mais effectivement ma présentation est un peu brouillonne 😉

  6. Quelle belle idée de proposer une émission contre l’ennui. Comme je te le disais sur Twitter donc, je viendrai bien vous parler de théâtre et de livres d’histoire des sciences.

    Pour ce qui est d’histoire des sciences, un bon début est un auteur que j’adore à savoir Simon Sigh. Il écrit des livres de diffusion scientifique passionnants qui peuvent plaire (et plaisent!) à tout le monde! Et pourtant au vu des sujets, ce n’était pas forcément gagné.

    Par exemple « Le dernier théorème de Fermat » raconte l’épopée de plusieurs siècles de la démonstration du théorème de Fermat. Rassurez vous, pas de démonstration mathématique, le sujet est plutôt un prétexte à parcourir l’histoire des mathématiques et ses protagonistes étranges. Ou encore dans « Le roman du big bang » il raconte l’évolution de l’astrophysique jusqu’au théories du big bang et de la matière noire. A chaque fois, il ne se contente pas de retracer les faits avec des dates fastidieuses mais bien de donner plein d’anecdotes et de s’arrêter sur ces échecs de scientifiques qu’on oublie vite et qui pourtant ont bien servi à faire avancer les choses. Par exemple, dans « Le roman du big bang », il parle des premières théories cosmologiques qui décrivaient les trajectoires des planètes à l’aide de petits cercles parce que les théoriciens s’obstinaient à placer la Terre au centre!

    Niveau théâtre, c’est vrai qu’une pièce n’est pas forcément disponible partout tout le temps, et encore… Déjà certains textes peuvent être lus (je déteste lire du théâtre mais certains monologues se lisent comme des nouvelles). A ce titre, je conseille à tout le monde de lire « Novecento : Pianiste » de Alessandro Baricco : un vieil homme qui raconte l’histoire de sa vie sur un bateau. C’est très beau et ça ne prend qu’autour d’une heure à lire, parfait pour un moment d’ennui!

  7. Ben pour moi c’est Patrick qui plombe ce podcast.
    Je ne reviendrai pas sur ta partie, je n’ai que peu accroché et ceux malgré ton enthousiasme, peut-être trop de sérieux et de volonté de convaincre… ( la réponse sur JC Frog m’a parru cassante)
    Mais surtout c’est sur la partie de Will que tu m’as le plus surpris… toi qui me semble si ouvert ou du moins à l’écoute, tu m’as semblé là trés obtu.

    • La chose que je n’ai pas réussi à exprimer sur cette réponse, c’est le fait que Jonathan Coulton est un « vrai » musicien qui compose ses morceaux originaux et qui vit de sa musique (ventes, concerts, etc). J’adore JC Frog et je trouve qu’il a plein de talent, mais il fait de la musique dans son temps libre, généralement en écrivant des paroles marrantes sur des morceaux existants ; ça n’est pas du tout la même chose…

      Quand à la partie de Will, tu devrais être intéressé par le prochain épisode. 🙂

  8. CallMeDams dit:

    Episode en effet moins sympa que les autres mais plus pour les sujets traités.

    Patrick est égal à lui même. J’ai été écouté l’album mais sans conviction.
    Pour Jérôme, je n’ai pas de recul car ne connait pas la série mais j’ai été voir quelques extraits dont un dédié à Mrs Smith et le rôle lui colle bien à la peau.

    Là où j’ai plus de mal, c’est avec Will. Lilo et Stitch rentre dans les « classiques Disney ». Il n’est absolument pas « à part » dans la liste des animes Disney, où il y en a en effet un dont je parlerai à la fin de commentaire.
    Je suis perso fan de Stitch. Mais ce n’est pas le premier « méchant » (qui ne sait pas qu’il est gentil) que Disney met en avant. Dans le superbe La Belle et la Bête, la Bête n’est pas un enfant de coeur non plus au début avant de changer. Il fait même plus peur aux enfantx (ma nièce par ex) que Stitch qui reste mignon. Kuzco était juste un narcissique qui balance les vieux par la fenêtre. Et plus ancien, Pinocchio était un petit menteur égoïste au début.
    Disney a ensuite utilisé un ado rebelle dans La Planète au trésor, un voleur dans Raiponce, et un VRAI MECHANT dans la petite méga perle qu’est Ralph et où, perso, la petite Vanellope est juste devenu pour moi, la petite fille la plus attachante en animation (elle a détrôné Bou).
    Je rejoins Will seulement sur la musique qui change des chansons plus « Disney » :-).
    Même si Disney délaisse la 2D, ils ont fait la princesse et la grenouille après dont l’un des arguments de vente a été un retour à la méthode « plus » classique d’animation.
    Quand au scénario, c’est sûr qu’on est pas dans le conte de fée mais original, ils en ont fait aussi avant.
    Pour toutes ces raisons, on ne peut pas dire qu’il est unique ou différent, à mon sens, mais que c’est un « ovni » chez Disney dans le sens où c’est le premier (sauf erreur) qui tape dans l’espace et les extraterrestres.

    Pour terminer et pour les connaisseurs de Disney, le seul film d’animation de Disney qui est unique par son « ambiance » lourde, pesante et très noir pour l’époque contrairement à tous les autres, et qui est considéré par beaucoup comme « à part », c’est l’excellent (un de mes préférés) « Taram et le chaudron magique ». Il est unique sur beaucoup de points que Wikipedia résume très bien. http://fr.wikipedia.org/wiki/Taram_et_le_Chaudron_magique

    A voir si vous ne connaissez pas et si vous voulez voir une autre facette de Disney (à replacer dans le contexte de l’époque et dans l’histoire générale de Disney). D’ailleurs Disney l’a longtemps renié car il a été un échec à l’époque. Mais ils avaient quand même fait des goodies qui j’ai eu dont une cassette audio à écouter.

    Bonne soirée.

    • En même temps je fut déçu de voir que Disney ne fait qu’adapter des histoires, par exemple avec les contes de Grimm :
      – Blanche neige
      – La petite sireine
      – La belle au bois dormant
      – Cendrillon
      – le petit chaperon rouge
      – hansel et gretel
      – raiponce…
      D’ailleurs j’aime bien raiponce, le prince n’y est pas charmant, il le devient grâce à la princesse, ça change 🙂

  9. Lilo and Stitch est excellent, mais le vrai ovni de Disney, c’est plutôt Kuzco ! On y retrouve une animation qui tient presque plus de Tex Avery et des Warner Bros que des habitudes de Disney, et un humour fabuleux clairement fait pour les adultes. Bref, une merveille méconnue.

Exprimez vous!

*