Positron #36 – Le plein d’espoir

positron_36

Au programme :

  • In Between Dreams (album de Jack Johnson, pour fans)
  • Cloud Atlas (film, pour fans)

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Dans la lignée de Jack Johnson on peut retrouver des groupes australiens comme John Butler Trio ou Xavier Rudd avec les mêmes recettes de simplicité et de poésie. Quoique peut être un peu plus énergiques.

    D’ailleurs je pensais que jj était australien du coup. D’ailleurs il remplit des stades la bas

    Quand à cloud atlas, je suis fan de sf mais j’aimerais bien savoir ce que prennent les frères W. Certains diront que c’est poétique mais la on décroche quand même facilement même si on essaye de s’accrocher
    Finalement cela donne l’impression d’incohérence acec une prouesse visuelle sans histoire un tant soit peu ficelée. Déçu (avec une grande attente initial)

    Quant au format minitron (dont l’origine est tout à fait louable) il manque néanmoins de débats et consensus bien agréables à l’habitude

  2. Vandersanden dit:

    Merci de m’avoir fait découvrir Jack Johnson. Si tu ne connais pas, tu peux écouter Damien Rice qui est très bon aussi, moins rythmé mais top. Un grand merci pour le travail que tu fais au quotidien.

  3. Ah cloud Atlas 😉
    J’ai du le revoir trois fois pour mieux l’apprécier.
    J’ai beaucoup apprécié le maquillage superbement réalisé changeant totalement les visages.
    De plus, certains acteurs ont des roles totalement à l’opposé: de la pire crapule au grand père sage (avec notamment Tom Hanks)

    Quand tu as commencé à parler de film pas simple à suivre, j’ai pensé à Donnie Darko et Mulholland Drive

Exprimez vous!

*