Le rendez-vous Jeux 11 – Un peu trop gamer

Au programme :

  • Le Nintendo Direct
  • Un YouTuber énervé contre Nintendo
  • Le marketing du Free to Play mobile
  • Une fille de 12 ans parle des Endless Runners
  • Mobius Final Fantasy, Deus Ex: Mankind Divided, Lego Dimensions, Yokai Watch, The Witcher 3…
  • En bonus: Bloodborne, impressions
  • Et plus encore…

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. @ythirapathi dit:

    Super émission comme d’habitude avec que des gens que j’apprécie beaucoup. Mention spéciale à Hoopie dont je ne me lasse d’écouter la voix, ce soupçon de flegme et de nonchalance à un effet relaxant que je ne saurai m’expliquer.
    Non je ne suis pas bizarre.

    Et comme d’hab et parce que j’aime bien donner mon avis aussi :

    À propos d’angry joe.

    Il y’ a autre chose qui me dérange, la politique de Nintendo est connue, ce n’est pas comme si cette politique n’avait pas fait les choux gras de toute la presse jv international il y a quelques semaines. Donc je ne vois pas bien pourquoi il a fait cette vidéo (en connaissance de cause) pour hurler après de s’être fait sucrer le fruit de sa vidéo.

    Sur Bloodborne

    Je milite contre le fait de qualifier ce jeu de difficile, (on n’est pas sur du ikaruga ou du dragon force expert sur GH). Les problèmes des souls c’est que les joueurs qui y jouent ont tendance à exagérer la difficulté du jeu, parceque du coup ils peuvent dire « je fais ce jeu qui est extrêmement difficile »).
    Je le rangerai aussi volontiers dans la catégorie rogue like, ton perso et ta connaissance du jeu augmente à chaque run. La vitalité est d’ailleurs cruciale
    Je n’ai pas eu besoin de farmer beaucoup (quelques ptites balades dans la ville pour gagner quelque lvl et refaire le plein de balles et potions).
    J’adore les combats et le rythme du jeu, un peu comme toi Patrick dans destiny qui adore (comme moi) « shot stuff in the face ».
    La mécanique de trial / error sur les boss me fait beaucoup penser à ce que j’ai vécu sur les raids wow où je suis mort un nombre incalculable de fois pour comprendre le fonctionnement du combat et élaborer une stratégie.
    Enfin pour finir, le Lore de ce jeu me fascine complètement. Et j’essaye d’explorer un peu plus cette fois-ci et de découvrir toutes les interactions PNJ pour vraiment en savoir plus
    Bref, je ne m’attendais pas à aimer autant ce jeu, et ça amplifie mon ressenti positif, et j’ai déjà hâte de payer pour des dlc, dommage que tu n’aies pas accroché

    PS : moi aussi je dis mablette, et moi aussi mes amis se moquent de moi

    • Merci pour ce commentaire très juste. La comparaison avec Destiny m’avait aussi traversé l’esprit, mais dans un autre contexte : les combats de boss y sont aussi très « compliqués » (pour ne pas dire « difficiles ») en ce sens qu’ils prennent du temps et de la concentration (au moins au début). Mais contrairement à Bloodborne, on sait assez vite ce qu’on devrait faire… Au bout d’un ou deux essais on a compris, la difficulté vient ensuite de notre capacité à implémenter ces techniques (et à tenir sur la durée). C’est effectivement un peu aussi le cas dans WoW. Mais dans Bloodborne, il faut de nombreux essais pour simplement comprendre ce qu’il faut faire et le principe du combat. C’est cette partie qui ne me plait pas, parce qu’elle ne me semble pas nécessaire… On en revient à ce que chacun apprécie dans différents jeux j’imagine.

  2. Ça fait plaisir d’écouter un avis négatif sur Bloodborne aussi bien argumenté. N’ayant pas le jeu je ne peux pas commenter et vu mes goûts je devrais probablement adorer, mais ça avait le mérite de créer un petit débat assez inexistant sur le sujet.
    En son temps Dark Souls était le jeu dont je ne comprenais rien avant 10h de jeu, puis à un moment tu regardes derrière toi et tu contemples le chemin parcouru, et t’as un petit « wow j’ai fait ça moi ? », un peu comme un escaladeur ou comme le gamin de Karaté Kid qui comprend à quoi lui a servi « Lustrer, Frotter ».
    C’est certainement pas des jeux qui prennent par la main et ils mériteraient d’être un peu plus didactiques. Ça m’étonnerait pas que ça finisse par arriver s’ils veulent élargir leur public.

  3. madaproject dit:

    Mais quand on faisait les raid ou donjon qu on connaissait pas ou qui venait d arriver via la nouvelle extension on crevait comme des connards et grâce a ça on comprenait les strats qu est ce qui est différents dans bloodborn?

    • Bof bof, il n’y avait guère que les premières guildes du monde pour essuyer les plâtres, et encore, ils le faisaient sur le PTR pour se « préparer », et à partir de là tout le monde avait les guides et les techniques. Je pense qu’il n’y avait vraiment pas grand monde de sérieux pour aller faire un boss sans avoir lu un site spécialisé ou avoir vu une vidéo YouTube avant. On se cassait les dents sur les boss, c’est sûr, mais au moins on savait ce qu’on devait faire « en théorie »…

      • madaproject dit:

        ah ouais c vrai. Mais la difference avec bloodborn c est que si tu regarde les let’s play ou si tu consulte les site specialise tu risque de te spoiler c ca?

      • Non, c’était juste que je voulais y arriver « vierge »… Mais il y a beaucoup de gens qui regardent les guides.

  4. hum, je suis en train d’écouter, et je trouve quelque peu paradoxal de défendre (à très juste titre) la cause féminine/féministe dans les JV, et d’utiliser « les barbus » pour parler des « vrais joueurs ». ça m’interpelle.^^
    le chemin sera décidément long pour rééquilibrer le statut homme/femme (dans le JV ou ailleurs).

  5. Un avis négatif sur Bloodborne, alleluia, je me sens moins seul au monde … mon ressenti est exactement le même.
    D’ailleurs sur ce point, je sais que tu répètes souvent que tu ne veux pas faire de review de jeux, mais sans aller jusqu’à faire une critique détaillée, je trouve que ce format où vous (toi et tes co-animateurs) donnez votre avis (subjectif mais argumenté) sur le jeux du moment est indispensable au podcast. En effet, je pense que c’est aussi cela que les gens recherchent dans le format podcast comparé au sites de news standards. Je pense que personne ne me contredira sur le fait que c’est autant ton professionnalisme que la proximité que tu as su créer avec ta communauté qui explique ton succès et surtout ta longévité !

    • Disons que pour Bloodborne c’était vraiment une reflexion sur ce type de jeu en général. Mais oui pourquoi pas, peut-être… Quand ça en vaut la peine…

  6. Non mais la question qui me brûle les doigts ! C’était qui au téléphone ? Mortal combat ?
    J’en peux plus ! On veut savoir !!

    Très bonne émission. Des bons sujets et d’excellents débats avec des poilus qui ne se démontent pas face à un Patrick qui n’aime pas perdre aux JV ; )

  7. Je suis curieux d’évaluer la difficultés de Bloodborne. Si on compare avec The Last of Us en mode hardcore par exemple ? J’aime cette expérience de jeu (die a lot but it feels sooooooo goooood) et j’ai ma « reconnaissance » d’avoir réussi une épreuve dure.
    Est ce que Bloodborne se situe loin niveau difficulté ?

    • Difficile à dire… Je n’ai pas joué au mode hardcode de TLoU, mais j’imagine que ça serait différent… C’est comme comparer des pommes et des oranges, je pense.

      • C’est similaire dans ce que le joueur cherche: un challenge dur et la satisfaction de son accomplissement.
        Si quelqu’un a déjà tester…
        Je suis intéressé par Bloodborne mais je ne voudrais pas payer 60€ et me rendre compte que ce n’est vraiment pas pour moi.

      • Comparer des pommes et des oranges, c’est Bloodborne et Mario ,)

    • @ythirapathi dit:

      c’est vraiment pas similaire a TLOU HM, dailleur TLOU HM est bien plus dur que bloodborn (pas fait newgame+ encore ).

  8. Très agréable à écouter ce podcast, même je ne joue pas beaucoup au moins je me tiens au courant de l’actualité et du marché.

    C’est sympa d’écouter des vieux briscards du jeu vidéo.
    Je me disais que ça pourrait être intéressant d’avoir une toute petite séquence « recommandation » d’un « oldies » durant l’émission : un jeu hors actualité mais qui a marqué les invités.

    Ah si, je note l’utilisation originale de « Boloss » -> « Si tu termines Mario tu es un boloss » … alors certes, on peut convenir que finir Mario lobotomise quelque peu le joueur mais je pense que tu voulais dire « Beau gosse ». ,o)

    • Hehe oui, c’est difficile de parler et de réfléchir en même temps… Ou alors peut-être que je voulais dire les deux : boloss ET beau gosse !

    • madaproject dit:

      Ah ouais j ai ris j ai ris j ai ris la comparaison Mario / bloodborn était hilarante.
      Patrick est simplement mauvais et il essaye de se convaincre du contraire car il a fini des jeux y’a trente ans. Le petit rire de jk quand il demande si le premier boss était dur a battre parle de lui même.

  9. Pikachoux_bzh dit:

    Salut Patrick !
    Merci pour tes podcasts que j’écoute beaucoup, mais que je commente peu ^^
    Pour le coup, je vais faire une exception concernant le sujet sur Angry Joe.
    Je ne comprends cette différence de traitement entre les youtubers et les sites traitant du JV. Les deux font le même type de vidéo : test, review, let’s play…. Pour autant les sites de JV ne sont pas soumis à « redevance » auprès des différents éditeurs.

    • Salut Pika ! Deux choses : d’une part il n’y a pas de « différents éditeurs », mais seulement Nintendo ; les autres ne font pas de « claim » sur les vidéos de leurs jeux et ne réclament pas les revenus pub de celles-ci, et d’autre part, je ne suis pas certain que Nintendo ne traite pas les vidéos « let’s play » des magazines de la même manière que celles des YouTubers. Tu as l’info de quelque part ou c’est juste de la spéculation ? A ma connaissance Nintendo traite toutes les vidéo YouTube de la même manière, quelle qu’en soit la source, mais je n’en suis pas certain à 100%.
      Notons aussi que les reviews sont, comme je le disais, à priori couverts par le « fair use ». Mais je ne vois pas beaucoup de YouTubers faire des « reviews » de jeux, ils font plutôt des Let’s Play. Ils ne veulent pas le l’étiquette « journaliste », pour des raisons très spécifiques : ça leur interdirait (moralement et légalement) de faire des deals directement avec les éditeurs pour parler de certains jeux (certains reçoivent de l’argent pour ça, dans la plus grande indifférence). Et avant de nous offusquer, souvenons-nous qu’ils sont un peu obligés de le faire parce que les revenus pub de YouTube sont souvent trop faibles… Ce qui les mets dans une position encore plus délicate quand Nintendo vient en prendre une partie. La boucle est bouclée ! 🙂
      Comme tu le comprends, les choses ne sont pas simples dans cette histoire…

      • Pikachoux_bzh dit:

        Merci pour les précisions.
        Pour les sites de JV, ils ont fait des articles sur la « redevance » Nintendo, mais ils n’ont jamais parlé de leur cas, donc je ne sais pas. Mais s’ils étaient dans le même cas, je pense qu’ils en auraient parlé, vu que économiquement c’est dur pour eux aussi.
        Il me semble que les 2 sites que je consulte régulièrement (Gameblog et Gamekult) font leur live sur Dailymotion ou Twicht. Et sur ces sites, ils ne sont peut-être pas soumis aux mêmes règles que sur Youtube.

  10. madaproject dit:

    Je crois que journaliste c bien plus qu une étiquette mais un métier , je pense qu il ne considèrent pas que c leur métier. Après journaliste ou pas si il reçoivent de la tune pour parler d un jeu positivement c de la publicité dissimulé (pas très légal tout ça).
    Après les let’s play sont majoritairement des review ou il examine selon leur point de vue si il existe des qualité ou pas dans le jeu et après y en a d autre c juste pour le plaisir de jouer. Donc y’a plein de youtuber qui font des reviews
    Et enfin c pas parce que tu touche pas beaucoup de tunes que ça justifie que tu accepte des pots de vin … Donc quand tu dis qu il sont un peu oblige de le faire …
    Après chacun fait comme il veut

  11. Hello,
    J’aimerais réagir sur 1 chose :

    – Pour le personnage principale de Mobius Final Fantasy, c’est vrai que c’est assez étrange que le caractère Design du perso et choqué au japon parce que il y à déjà pas mal de perso dans le genre qui ont étaient fait comme Kuja de FF IX , même Jetch ou tidus ou encore wakka de FF X qui étais dans un style dénudé niveau torse et il y avait aussi Vaan de FF XII .
    Le gros contraste entre le personnage stéréotypé du gros plein de muscle et qui fait 2 m avec des armures lourde comme les héros plutôt occidentale et les héros asiatique qui sont dans un style androgyne .
    Juste quand on regarde les deux versions du héros du jeu Nier, la version du Japon et un jeune personnage presque frêle dans un style plutôt Shonen manga alors que la version Européen et américaine et et dans un style héros plein de muscle .
    Après je pense que les différent style de héros à travers les pays sont vraisemblablement influencer par les canons de la beauté des pays concernés quand on regarde le style de mannequin au USA qui sont d’une stature athlétique alors qu’au Japon ce sont des figures très androgyne . Peut-être qu’il y à une plus grande idée de pudeur dans les pays asiatique . Encore je le redit mais ça me choque que ça a choqué les japonais le style vestimentaire du personnage parce que quand on regarde de plus près ce qu’il font dans les jeux comme Senran Kagura ou même dans les mangas et animés soit il préfère que cela soit du fan-service uniquement destiné au Garçon alors que la population mondiale de joueurs et de 50/50 entre fille et garçon je pense que les développeurs commence à penser à faire plaisir à la gente féminine avec des héros plutôt beaux et des vêtements qui en montre plus, du fan-service pour les dames .Après c’est normales un garçon aurais plus tendance a vouloir son héros avec une tenue classe qu’avec un vêtement fendu sur le cotés mais il préfère aussi que les personnage féminin soit avec des vêtements sexy et révélateur pas du tout fait pour ce battre . Bon je pourrais en parler pendant des heures donc pour finir je pense juste que c’est une partie des joueurs masculin qui ont du mal a ce faire au démarche des développeurs pour satisfaire les deux sexes opposés .

    Super émissions encore une fois je trouve vos critiques très constructive et très vraies, bonne continuation 🙂

  12. Très bon épisode. JK & Hoopy correspondent bien la direction de l’émission je trouve. Toujours content de les retrouver.

    Au sujet de la mode Free to Play excessive sur mobile, je pense aussi que cela va s’atténuer. En tout cas, je l’espère. J’appelle ça de mon coté des « anomalies de marché ».

    En gros, quand le marché change (souvent grace à de nouvelles technologies), de nouveaux acteurs gagnent des parts de marchés parce qu’il y a des « anomalies de marché »: le marché n’est pas bien équilibré, les premiers (plus que les meilleurs) sont ceux qui gagnent, les consommateurs sont aveuglés par la nouveauté, etc… Mais au final, ces gagnants n’ont pas vraiment le produit de fond qui retient le joueur sur le long terme.

    Je case dans cette catégorie beaucoup de jeux sur navigateurs il y a presque dix ans, de jeux Facebook il y a cinq ans, ou beaucoup de jeux mobiles de nos jours: ils attirent des millions de joueurs car c’est nouveau, pratique et ça amuse dans le train pour aller au boulot, mais le fond n’est pas si bon et à terme des experiences plus profondes prendront le dessus. Je considère aussi la Wii comme une anomalie de marché: Le motion gaming, c’est rigolo mais c’est tout.

    Du coup, je pense que le marché va se corriger avec le temps, et il commence déjà: plein de clones qui se lancent et se plantent sur mobile, et des gros jeux qui arrivent enfin: Finalement Hearthstone vient d’arriver sur mobile —> je prédis une augmentation significative des pauses toilettes du gamer moyen 🙂

  13. Pour bloodborne, tu peux te faire expliquer par des videos tuto pour te facilité ta vie , moi ça m a permi de finir dark souls 2

    • C’est vrai, mais moi j’ai activement évité de faire ça : je voulais avoir la « vraie » expérience du jeu. Ca ne sert à rien de se plonger dans un jeu « dur » et bon par son opacité si c’est pour faire disparaître cette opacité artificiellement… Enfin bon, il n’est pas dit que je n’aille pas voir un guide ou deux si je continue, non plus… 🙂

      • madaproject dit:

        Je me demande si on veut la vrai expérience , est ce qu il faut pas commencer par les souls ? Mais t as raison Patrick lache pas l affaire
        Moi j ai trouvé bcp de qualité aux dark souls mais je l ai trouve excessivement moche et je n aimais pas l interface console calqué sur du PC. C dur de passer du PC aux console on a l impression de revenir en arrière. J ai peur que tu n aime pas The witcher 3 car dans The witcher on y explique pas tout ,tu dois comprendre pas mal de chose par toi même.

  14. Adrien Le Guillou dit:

    Salut Patrick,

    je voulais juste revenir sur CD Projekt vis a vis de leur DLC. Ce qu’ils avaient dit c’est que pour eux les seuls DLC qui doivent être payant sont ceux qui correspondent aux « extensions » qui existaient avant l’arrivé des DLC.

    Ils en parlent ici :
    http://www.rpgfrance.com/actu-11014-1-cd-projekt-red-les-dlc-gratuits

    Bonne journée et merci pour cette emission !

    • Certes certes, on a peut-être été un peu trollesque sur ce sujet… Mais bon, c’était bon esprit. Et je crois que ça s’inscrit un peu dans l’ambiance du moment, où il semble que CD Project est un peu le chéri des PCistes. 🙂

  15. Très bon podcast ! Ton avis est particulièrement intéressant sur Bloodborne, j’aime beaucoup ce point de vue, j’ai personnellement seulement terminé Dark Souls 1 et regarder Bloodborne sur twitch par curiosité. Je rejoindrais assez JK finalement car je comprends les deux points de vues et je dois bien avouer que j’aime bien ce côté « apprendre par l’échec » alors que je ne supporte pas ça dans les jeux de plateforme.

    Je suis aussi content de voir quelqu’un d’autre que moi se montrer réservé sur Dragon Age Inquisition. J’ai particulièrement été déçu de l’aspect quêtes Fedex à outrance qui sont en plus globalement nécessaire pour l’XP et avancer la quête principale. Dommage car la quête principale était vraiment bien mais le ratio Quêtes secondaires / Quête principale est beaucoup trop faible. En plus, toutes les zones sont vraiment belles et agréables, j’étais frustré de les parcourir pour faire des choses aussi ennuyeuses.

    J’ai l’impression qu’il a été encensé car il est sorti un peu tout seul (Merci CD Projekt d’avoir repoussé la sortie du jeu) et que le 2 avait énormément déçu.

    Et comme je suis un « vrai barbu » j’ai ressenti une adaptation consoles assez désagréable : que 8 compétences actives au maximum et une caméra tactique in-maniable. Même le fait de rester appuyer sur le clic-droit pour bouger la caméra, merci le canal carpien à force. Le jeu m’a même paru bâclé par moment : L’I.A fait parfois n’importe quoi, des sorts se déclenchent mal, le personnage se téléporte n’importe ou. De la part de Bioware, qui ne sont pas des débutants, c’est assez inacceptable.

    Pour avoir fait un mage qunari, j’ai trouvé le gameplay trop limité et vraiment pas agréable à jouer. Le gameplay assassin voleur est largement plus sympa. Autant dire que le ressenti du jeu est hyper influencé par le choix de la classe. L’artisanat est aussi trop mis en avant pour progresser et ça renforce trop le côté MMOesque.

    Au final, j’ai quand même accroché car je me suis relancé aussi tôt dans une deuxième partie en difficulté cauchemar avec un voleur et je m’amuse pour le côté challenge. Mais comparé au premier, c’est plutôt une déception.

    Sinon pour revenir sur the witcher 3, j’en attends énormément (Gros fan du 1 et du 2) mais ça n’est pas un Skyrim que je cherche.

    Le côté Skyrim c’est le monde ouvert un peu sandbox hyper libre et moddable. Là je cherche un univers mature, scénarisé et riche avec des personnages charismatiques. Et je pense que c’est ce que l’on aura : un monde ouvert, riche, scénarisé et bourrés de dialogues. Plus qu’un mois pour y jouer… J’ai pris 3 semaines de congés pour m’y mettre et j’ai hâte 🙂

Exprimez vous!

*