Le RDV Jeux 26 – La fête à Zelda


Au programme :

  • Le Nintendo Direct
  • Battlefront et son season pass
  • La controverse de Kotaku
  • Et plus encore…

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Super!! deux invités féminins dans un podcast, j entends pas ça souvent mais… je me demandé si le fait de le mentionner n est pas sexiste. ..merde

    • Hehe, on se pose forcément la question, mais je crois que c’est inévitable… D’ailleurs on en parle un peu dans l’émission aussi. J’ai hésité, mais je crois que c’est hélas un « fait de la vie » dans le JV en ce moment ! En espérant qu’on n’ai bientôt plus à le faire (ça va dans le bon sens).

  2. Je joue très peu aux jeux Nintendo, qu est ce que ce Nintendo direct nous apprend sur la nouvelle politique ou vision de Nintendo après la mort de iwata ? Si il existe des indices montrant un renouveau

    • Rien de nouveau, au contraire… et heureusement ! Ils suivent tout à fait la ligne établie par Iwata : jeux mobiles, et à fond sur la NX. Ils savent bien que la WiiU n’est pas rattrapable, alors ils sauvent ce qu’ils peuvent en reculant pour mieux sauter à l’annonce de la nouvelle console à l’E3 (on l’espère).

  3. Patrick, j’aime bien ton podcast, et toi et les invités êtes très sympathiques, mais il y a encore beaucoup d’imprécisions dans celui-ci ! Je le remarque surtout sur la partie Nintendo, vu que c’est ce que je connais le mieux.

    Déjà, les trolls sur Nintendo et les remakes c’est assez pauvre… Ils ont annoncé un portage HD d’un jeu qui a 10 ans (les Zelda DS sur Wii U, c’est via la console virtuelle), on est loin des remaster sur les autres consoles ! Les 2 Dragon Quest sur 3DS, c’est fait par SquareEnix, pas Nintendo ! Et d’ailleurs il ne s’agit que de localisations, étant donné qu’ils sont déjà sortis depuis longtemps au Japon (cette année pour le VIII), donc les considérations sur leur réception là-bas sont un peu hors de propos.

    Ensuite, les dates de sortie. Tu mélanges un peu toutes les régions, comme tu le soulignes toi-même, du coup on n’y comprend rien ! Et pour Pokkén, tu te trompes carrément, puisqu’il est prévu pour le printemps (avec une date précise au Japon), et non pour l’automne (je passe sur les trolls sur le jeu).

    Et enfin, il y a Mother 3. Alors oui, il sort sur console virtuelle au Japon, oui beaucoup de gens espèrent le voir arriver en Occident (même si c’est niche), mais ce qu’il lui manque c’est une traduction officielle, donc cette annonce n’indique pas qu’il pourrait sortir en Europe et aux USA. Et c’est loin d’être du « super retrogaming » puisqu’il s’agit d’un jeu GBA sorti en 2006 ! Tu dois confondre avec Mother (sorti cet été sur console virtuelle Wii U sous le nom d’EarthBound Beginnings), un jeu NES de 1989, voire avec EarthBound (lui aussi disponible sur la console virtuelle de la Wii U, depuis 2 ans), un jeu SNES sorti en 1994 (1995 aux USA). Et bien avant les amiibo, c’étaient les différents Smash Bros. (GC et Wii) qui avaient remis cette série (culte pour les américains grâce à EarthBound) dans les esprits européens.

    En écrivant ce message, je me rends d’ailleurs compte que parmi les imprécisions que je vous reproche, il y a pas mal de questions de localisation, et qu’il aurait été intéressant de profiter de la présence de Diraen pour aborder ces points plutôt que d’entendre les (semi-)trolls et les remarques un peu à côté de la plaque auxquels on a eu droit.

    Ceci dit, des bisous à tous, et à dans 2 semaines !

    • Salut Armand ! Quelques imprécisions j’en conviens (je ne vais pas pinailler sur lesquelles viennent d’où), mais tu pourras admettre de ton côté aussi que l’important est ce que ça dit sur la stratégie de Nintendo sur cette année et la prochaine : quand on n’a que du remake et du portage à proposer, c’est qu’il y a un soucis avec la console en place, et ce dernier Direct n’en est qu’une preuve de plus. Tous ces jeux annoncés sont très niches, et ne sont certainement ce qu’ils « aimeraient » annoncer si la WiiU était plus gros succès. Une peau de chagrin pour tenter de faire patienter quelques irréductibles, mais certainement pas un line-up enthousiasmant et important pour lequel il ne faut surtout pas se planter dans les dates quand on en parle… 🙂

      • Ben justement, ce constat sur la stratégie de Nintendo, il date de l’E3, où on a clairement vu que la Wii U et la 3DS sont en fin de vie, et que Zelda U sera probablement le dernier gros jeu de la console.

        Le constat que Nintendo s’est recentré sur son « cœur de cible » sur Wii U, il date lui de l’E3 précédent, où il était assez clair que tout espoir de faire de la console un succès était abandonné, et que la priorité était de satisfaire les acheteurs de la console en fournissant des jeux plus niches ou plus « Nintendo ».

        Ce direct présentait des enjeux, mais certainement pas celui d’annoncer de nouveaux et nombreux titres enthousiasmants. C’était la reprise de la communication après le décès de M. Iwata, et c’était le vecteur de communication pour les fêtes de fin d’année. Du coup, ils ont reparlé des jeux 3DS et Wii U qui arrivent en novembre/décembre, ils ont présenté un DLC gratuit pour le Zelda multijoueurs qui vient de sortir sur 3DS, et ils ont donné quelques dates sur les projets de 2016 déjà connus, et confirmé quelques localisations sur 3DS. La seule annonce d’un portage, c’est Twilight Princess, qui est là pour faire patienter les fans en attendant le Zelda Wii U (qu’ils ont rappelé au moyen de quelques secondes de vidéo). C’était aussi l’occasion de mentionner que 2016 sera l’anniversaire de deux séries : Zelda et Pokémon.

        Bref, je suis d’accord sur le fond, mais ce n’est rien de nouveau, et ce Direct a plutôt rempli son office auprès des fans (rassurer après la vidéo de l’E3, annoncer des dates, et présenter Twilight Princess qui avait leaké), sans non plus soulever un enthousiasme débordant.

        Et pour que le fond passe, il vaut mieux être précis sur la forme sinon des idiots comme moi vont se concentrer dessus dans les commentaires ! 😉

  4. Bonjour,
    Encore moi, désolé 🙁
    Je vais essayer d’éviter de trop parler encore, et me limiter.
    A propos des DLC, je pense vraiment que ce SW peut faire jurisprudence, et lancer une nouvelle surenchère dans cette voie vraiment inquiétante. Car ça va plus loin que « oui mais, c’est Star Wars ». J’ai envie de dire qu’on est dans le monde du JV, ce n’est « que « SW. Alors oui j’ai quand même espoir que ce modèle s’explose de lui-même, car avouons-le, le DLC sur du jeu multi c’est vraiment lâche. Surtout quand il sort 2 semaines après.
    J’en profite pour revenir sur ce que vous disiez Patrick, « il y’a pas mal de contenu, il y’a SEPT modes de jeux », et vous le répétez même. Ca fait vraiment très pauvre comme argument non? Il n’y en a qu’un seul dans Final Fantasy IX, le jeu n’est pas mauvais.
    Bon c’est un peu méchant comme contre-exemple, mais quand on regarde dans le détail, le contenu est certes varié en apparence, mais dans les détails il est soit plutôt vide, soit plutôt vide d’intérêt.
    On ne peut s’empêcher de penser aux anciennes éditions de la franchise qui proposait pour le même prix, du double au quadruple de contenu le jour de leur sortie.
    Je ne parle pas de l’ambiance sonore pour éviter le gros pavé (encore..), mais je trouve un peu dommage certaines réactions que j’entends un peu partout à propos de celle de ce jeu.
    J’ai beaucoup réfléchie pour ce jeu. Évidemment qu’il m’attire et que je prendrais mon pied dessus. Mais la politique de DLC abusif est repoussante, elle me rappel presque celle de Capcom, si pas de le style, dans l’abus. Bref, je « sanctionne » en décidant de ne pas me le procurer. Même si au final, EA s’en tamponne et je suis le seul perdant de l’histoire.

    D’ailleurs une question presque relié à ça, et à l’actu : Fallout 4. J’adore l’univers, j’adore ce qu’ils ont créé. Mais les codes de la licence sont bafoués (sans être intégriste barbus, c’est vraiment comme si Lara Croft n’avait plus de pistolets). Le rendu est bugué, mal fini, les quêtes sont mal écrites, le scrypte mal branlé etc … Mais pourtant, j’y passe des dizaines d’heures à m’amuser, j’aime ce jeu malgré ses défauts. Mais comment signaler à Bethesda ma « colère » devant cette copie jouissive, mais honteuse? Je leur revends le jeu moitié prix? Je tag leur siège social? Je DDOS leur serveur?
    Des solutions impossibles ou illégal. Pourtant les chiffres de ventes auront infiniment plus d’impact que mon mot sur leur forum disant « Votre jeu est aussi insultant pour les fan, qu’il est une dose salvatrice pour les drogués du post-apo »

    Une petite rectification sur Mother : Lucas (et plus encore Ness) sont « connus » de l’occident depuis bien avant les Amiibo, grâce à Super Smash Bros. Où ils sont des personnages jouables depuis la N64 (pour Ness, Lucas arrivera sur Wii). Le jeu reste cependant très niche, c’est certain.

    Ah, et bon, j’ai déjà encore trop écrit je vais arrêter. Pardon j’ai vraiment beaucoup à dire, et personne pour en parler, je dois me vider ici, probablement :µ/

    Merci encore pour ce Podcast!
    PS : Je rejoins Armand, qui m’évite une copie double de plus, merci ^^

    • Salut Tootow

      « . Le rendu est bugué, mal fini, les quêtes sont mal écrites, le scrypte mal branlé etc … »
      -> C’est exactement ce que je craignais devant l’absence total de présentation presse avant lancement. Je pense qu’il faut arrêter d’acheter des Bethesda Day One et attendre que la communauté répare le jeu et l’améliore. Parce que vu les chiffres de vente, Il sont pas prêt de revoir leur méthodes.

      Et je rejoint aussi assez Armand sur l’analyse du N direct. N prend soin de ses fans qui ont acheté WiiU et 3DS, parce qu’il a besoin qu’ils soient satisfait et répondent présent pour la NX, en tout cas moi Je serais là.

      • > « . Le rendu est bugué, mal fini, les quêtes sont mal écrites, le scrypte mal branlé etc … »
        Oui enfin, il poursuit quand même :
        > « Mais pourtant, j’y passe des dizaines d’heures à m’amuser »
        Donc bon, il faut relativiser…

        Il y a aussi la question « comment exprimer à Bethesda mon mécontentement » ; c’est simple, soit l’expérience aura valu son argent (malgré les bugs), soit non. Et si la réponse est non, tu n’achètes pas le suivant, c’est tout. Mais j’ai l’impression que toi et tous les autres qui se plaignent de l’aspect mal fini du jeu se jetteront sur le prochain quand même, parce qu’au final le bilan est positif, donc on peut s’en plaindre, mais au final si on est quand même prêt à replonger, c’est qu’on est quand même satisfait de l’expérience pour la somme. Sinon on est maso ou perturbé mentalement… En même temps pour jouer aux jeux vidéo, on sait bien qu’il ne faut pas être très normal. 🙂

        > N prend soin de ses fans qui ont acheté WiiU et 3DS

        Alors là, non ! Des remake et des remasters par pelleté, ça n’est pas prendre soin des fans… Moi je suis fan de Nintendo, et si je peux apprécier un remake comme tout le monde ça n’est *vraiment* pas ce que j’attends comme plat de résistance, ni de chez Nintendo ni de chez les autres. Que certains s’en réjouissent je veux bien, mais considéré que le line-up est satisfaisant qu’on prend soin des fans en leur servant 5 remakes de jeux vieux de 10 ans quand dans le même temps on se plaint parce qu’un jeu aussi ambitieux que Fallout 4 vaut « des dizaines d’heures de jeu » mais a des bugs ici est là, c’est le comble du cynisme… Non, ce line up Nintendo est pourri, et si Sony ou Microsoft nous faisait la même (pour Noël vous aurez Spyro 1 2 et 3 en HD !!! \o/ ) tout le monde crierait au scandale (sauf sans doute les malades de Spyro, comme ici les mordus de ces vieux Zelda ou Dragon Quest sont « super content »).

      • Mais c’est ça le problème. Le jeu « mal fini » me va parfaitement.
        Enfin parfaitement c’est pas le mot, mais j’ai déjà autant d’heures de jeu dessus que si tu réunissais toutes les campagnes solos de Call of Duty depuis Modern Warfare. Le jeu « me plaît ». Et les défaut inhérents à Bethesda je m’y accommode. Pour moi le problème est dans l’esprit Fallout, qui s’est encore pris une claque évidente, et qui mène à des problèmes IG, car les « anciens » jouent « à l’ancienne » car le jeu le permet, mais n’est pas adapté pour ça, et ça mène à non-sens voir à des blocages complet de l’histoire.

        Du coup, je suis perdu. Car les mods c’est bien, ça corrige certains problèmes du jeu, par exemple les dialogues. C’est con de simplicité, et littéralement « game changing ». Mais devenir le Lord Voldemort des Terres Dévastées de Boston, ce n’est pas possible. Et c’est un tout autre niveau de modding dans la correction. Et à partir du moment ou la communauté le fera, c’est encore plus dangereux, je trouve.

      • > N prend soin de ses fans qui ont acheté WiiU et 3DS

        je veux préciser cette phrase : La wii U c’est fini ( la 3DS pas loin), Il n’y a AUCUNE perspective de changement de dynamique. Comme la vita. Sony n’y sort absolument plus rien. Nintendo continue d’alimenter avec quelque titre. Des portage et remake oui, mais aussi du contenu pour smash (entre autre), et aussi quelques (rare) jeux originaux (starfox, fatal frame et quelque autres, et avec zelda wiiU en chant du cygne).

        Donc : Carrément c’est Mou pour un constructeur comme Nintendo, et surtout au regards de leurs ambitions grand public. Mais je trouve que ça témoigne d’un « ok on a merdé mais on va quand même vous faire quelques jeux que vous aimez jusqu’à ce qu’on fasse notre come-back »

        Pas de plats de résistance : juste quelques casse-croûtes (de qualité?). qu’on se comprenne bien, j’aurais détesté avoir choisi la wiiU en console de jeux si je n’avait pas eu les autres.

    • Alors pour Fallout 4, j’ai l’impression que je dois le redire encore une fois : Les bugs je les accepte. Le jeu mal fini aussi. C’est la perte de la philosophie du jeu, tout en laissant l’impression qu’elle est encore là qui me chagrine.

      C’est comme quand tu achètes un Jus Multifruit, et qu’il manque l’ananas ou la pomme dedans, et que y’a trop d’abricot. C’est pas grave c’est toujours bon, et puis j’aime bien le jus d’abricot.
      Mais y’a quand même marqué « Jus Multifruit » sur la boite. Et j’aimerais dire que par défaut je continuerai d’en prendre car c’est toujours un très bon jus de fruit pour moi, mais que la perte de l’ancienne recette me chagrine.

      et pour Nintendo je crois qu’on m’attribue des propos que je n’ai pas tenu. J’étais d’accord avec Armand sur ses petites rectifications, et sur l’importance, de leur importance ! Car j’aime bien les choses précises et justes.
      Mais le lineup de Noël de Nintendo sent le vomis. Star fox Zéro porte bien son nom, les remake je m’en fiche, et d’ailleurs vous auriez pu citer aussi le retour pour l’anniversaire de leur sortie des versions originales de Pokémons !! Ca aussi c’est un truc de barbu. Jusqu’à la NX, sauf miracle, on va s’ennuyer sur Wii U…

      • Non mais Patrick, il ne faut pas dire n’importe quoi non plus ! Que le line-up de Nintendo soit décevant et niche, ok, mais dire qu’il est constitué « de remake et de remasters par pelleté », c’est complètement à côté de la plaque. Il y a en tout et pour tout 1 portage HD dans le line-up : celui de Twilight Princess. À Noël, le gros jeu sur Wii U c’est Xenoblade X (qui n’a rien à envier à Fallout 4 au niveau de l’ambition), et l’an prochain il y aura Star Fox (dont on pense ce qu’on veut) et Zelda Wii U en plats de résistance, avec des jeux comme Pokkén, #FE ou Twilight Princess HD en hors d’œuvre.

        Et soit dit en passant, Sony ou Microsoft ne se sont pas privés de sortir des « remaster » ou des « collection » de jeux bien plus récent que Twilight Princess pour faire patienter avant leurs gros jeux. Nintendo est encore loin de leur niveau à ce sujet.

      • > Yohann
        Hmmmoui, là en est plus d’accord. Disons que la précision était nécessaire, parce qu’entre « N prend soin de ses fans qui ont acheté WiiU et 3DS » et « j’aurais détesté avoir choisi la wiiU en console de jeux si je n’avait pas eu les autres », il y a quand même un pas… 🙂

        > Tootow
        Pas mal l’image du jus multifruit ! Je comprends mieux du coup.

        > Armand
        Twilight princess, 2 zelda DS, 2 Dragon Quest qui ont 10 ou 15 ans… Excuse moi, mais il était quand même couleur remix ce Nintendo direct. Quand à la comparaison hasardeuse aux remakes Sony et Microsoft, je crois que personne n’a rien contre les remakes, mais à coté sur ces consoles-là il y a aussi des gros blockbuster first party originaux (Halo et Uncharted en tête), et surtout une tripotée de gros titres third party… J’veux dire, s’il y avait Batman, The Witcher, Tomb Raider, Assassin’s Creed et Fallout 4 sur WiiU, la conversation serait différente.
        Au lieu de ça, on nous propose un Star Fox pas hyper enthousiasmant pour dans plusieurs mois, et un Zelda dont on ne sait absolument rien d’autre qu’un cheval dans une prairie, et le sentiment qu’il sortira sans doute aussi sur une nouvelle plateforme que les vrais fans préféreront de toute façon. Quand à Xenoblade X je suis content qu’il te plaise, et tu n’es pas le seul, mais si tu n’arrives pas à voir qu’un RPG japonais milieu de gamme est un titre de niche, je crois que ta vision est un tout petit poil embuée… 🙂

        Bref, on peut se renvoyer la balle toute la journée, la vérité est qu’on n’est simplement pas d’accord ; tu estimes que le line up de ce Nintendo Direct est bon, moi je le trouve calamiteux et je suis désolé pour ma Wii U chérie. On verra si l’un d’entre nous aura changé d’avis quand on en reparlera avec le recul dans un an ou deux !

      • Mais les Zelda DS sont des titres console virtuelle, et les DQ ne sont pas des jeux Nintendo, ne soyons pas de mauvaise foi ! (et en quoi le fait qu’ils aient 10 ou 15 ans est un point négatif ?)

        Bien sûr que les thrid party manquent, mais c’est un constat vieux comme la Wii U ça ! Et le Uncharted 4 n’est pas plus sorti que le Zelda Wii U, mais bon, il y a les jeux tiers pour faire du nombre…

        Nintendo voulait probablement sortir Star Fox à Noël, c’est pour ça qu’on a droit à un Mario Tennis et un Animal Crossing amiibo qui sentent les jeux vite développés (et assez mauvais) pour combler le planning. Et Xenoblade X, qui ne me fais pas plus envie qu’à toi figure-toi, mais qui n’en est pas moins un gros jeu (de niche certes, en tant que RPG japonais, mais on ne va quand même pas reprocher à Nintendo et ses filiales de faire des jeux japonais…).

        Mais tu as raison, on n’est pas d’accord, alors arrêtons de discuter !

      • Excuse moi Armand, je te pose juste une dernière question pour que les choses soient claires : tu estimes donc que le line-up présenté dans ce Nintendo Direct est satisfaisant pour les possesseurs de consoles Nintendo, c’est ça ?

  5. je réagit « à la volé » sur les DLC dans les Battlefield ( battlefront?).

    C’est une horreur: je me suis fait avoir avec BF3, puis avec BF4 (oui je suis maso). Mais réellement, à chaque sortie de DLC (map supplémentaire) plus moyen de rejoindre de serveur de jeu, ou alors quelques serveurs par ci par là et souvent vide (a 3 versus 4 sur une map de 64 joueurs).

    je me suis vraiment senti arnaqué.

    Et c’est encore plus flagrant pour Destiny ou ceux qui n’achète pas les DLC se retrouve avec une régression de contenu.
    Ainsi un jeune joueur rencontré sur le jeu est coincé au niveau 34 sans quête, sans strike, lutant en pvp contre des Lvl 40 qui ont les armes année 2, et lootant de l’équipement lvl 40 qu’il ne peut pas équiper depuis la sortie de taken king jusqu’a noel (ou il à commander le jeu)…

    Payer pour du contenu, je suis loin d’être contre, mais il faut que le contrat d’achat encore joueur et éditeur soit claire et limpide (ce qui n’était clairement pas le cas sur destiny).

  6. Par rapport a Kotaku.

    C’est un peu facile de se positionner comme « les sauveurs de l’éthique journalistique » alors qu’il sont grosso modo le Gameblog Anglo-saxon (d’ailleurs Gameblog aussi est black-listé par Ubisoft suite aux leaks Unity-rogue ). Le refus de nda abusives, la diffusion d’infos, la prise d’indépendance… c’est ce que j’attends par défaut d’une rédaction de journaliste, et je ne distribue pas de médaille pour ça : c’est votre job les gars.

    • Je n’ai pas vraiment l’impression que c’est ce qu’ils ont fait. Ils ont juste parlé de ce problème, que l’on connait trop peu. Quand à la comparaison à Gameblog, je pense qu’elle n’est pas valide ; ils ne sont pas les journalistes les plus valeureux du monde, mais je trouve que Gameblog a sombré dans une course au clic et à la pub vue qu’on ne retrouve quand même pas chez eux.
      Enfin, le problème de la presse jeu vidéo est plus large : je suis convaincu que la plupart des rédactions ont été blacklisté par tel ou tel éditeur un jour ou l’autre. Le soucis ici d’une part qu’on n’en parle très peu et donc que le public n’est pas au courant des dynamiques de pouvoir de l’industrie (en ce sens l’info est importante, au delà de l’attitude « plaignez nous » qu’adopte ou pas Kotaku »), et d’autre part que ce blacklistage-ci dure, peut-être parce que les éditeurs ont aujourd’hui moins « besoin » des journalistes.
      Tout ceci constitue des informations importantes pour comprendre l’industrie, et si c’est ce genre de chose que tu attends d’un site sans vouloir leur donner de médaille, la question devient : que penses-tu des sites qui ne parlent jamais des problèmes ? Parce que jusqu’à preuve du contraire, c’est quasiment tout le monde.
      Attention, je ne dis pas que c’est un énorme problème ou que l’industrie est malade, je dis juste qu’il est bon d’avoir des piqûres de rappel de temps en temps pour conserver un équilibre sain, et que ce type d’article contribue à cette conversation.

      • Je concéde que depuis 1 ans et demi la comparaison gameblog n’est plus valide. Mais je me souvien de certain article clickbait sur kotaku qui m’avait profondément attéré.

        Bref. C’est un sujet qui me passionne et c’est bien que certain papier en parle, c’est même essentiel. Mais les nda abusive, les escapade en jetski en corse (just cause 3) , les review event un peu too much… Tout ça ne date pas de cette année. Et j’ai l’impression que c’est depuis que la pub ne paye plus que ces histoires resortent. J’ai l’impression qu’on aurai jamais eu ce genre d’info sans la concurence des blogueurs-youtubeurs.

        Comme si il avait fallu attendre que le journalisme JV soit en danger pour qu’il se trouve une déonthologie.

        J’ai conscience d’être très sevère dans mon propos. Je ne suis pas en train de dire « tous pourris ». Et je ne conspue pas kotaku et oui in fine ils en parlent et c’est bien.

        En attendant j’essaye en tan que lecteur-consomateur d’encourager toute forme de resistance et de prise d’indépendence vis à vis de la pub ( qui revien a « des editeur JV finance des site JV ». meme indirectement ça me pose de gros problemes)

      • Pas 100% d’accord ; il y a toujours eu des soucis (surtout dans les années 90 et début 2000), mais depuis 10 ans la situations est bien meilleure, et généralement acceptable. Il y a des scandales qui ressortent de temps en temps (Doritos Gate etc), et la profession s’auto régule. C’est normal dans les domaines d' »entertainment » et il y a les mêmes histoires dans une certaine mesure pour le ciné par exemple.
        Moi ce qui me gène c’est que les lecteurs ne savent pas comment les choses se passent, et j’applaudi donc quand quelqu’un les informe, même si c’est teinté par leur expérience. J’ai été très choqué par exemple du mini scandale qu’a provoqué la photo des journalistes au japon pour un press tour il y a quelques mois ; rien d’étonnant à ce que Sony paie un voyage à des publications françaises pour aller voir la présentation d’un jeu ou faire un test, et ce qui est choquant c’est que les gens découvrent ces pratiques ! Il n’y a rien à cacher et rien de problématique dans tout ça, si on le comprend. Mais comme les gens ne savent pas et ne comprennent pas, ils se font des films…

        Et bon, à côté de ça, il ne faut tomber dans le syndrome du « tout va bien ou rien ne va » ; la situation dans le jeu vidéo est beaucoup plus nuancée que ça ; on n’est plus du tout à l’époque scandaleuse des press tours avec prostituées et drogue (!!!).

  7. Bonjour Patrick,

    Je souhaiterais apporter une clarification quand au « season pass » sur Star Wars Battlefront et les jeux EA. Je voudrais souligner deux points, le prix et le contenu :

    – Je vois que tu as été étonné du prix, hors pour EA ce n’est absolument pas nouveau. Pour rappel c’est sensiblement le même prix de que Battlefield 3 et 4. Battlefield 3 coûte 60€ à sa sortie et le premium (season pass) 50€. Idem pour Battlefield 4. Des jeux qui sont sortis respectivement en octobre 2011 et octobre 2013. Donc pour moi ça me choque pas le moins du monde car EA est coutumier du fait.

    – Le contenu si (et je dis bien si) il est similaire à Battlefield je trouve le prix raisonnable car côté season pass il est plutôt conséquent. Pour rappel Battefield 3 de base contient 8 cartes. BF3 Premium c’est du contenu qui s’étale sur près d’un an et demi avec 5 DLC. Soit 20 cartes en plus, 4 modes multi en plus, des nouveaux véhicules, des nouvelles armes, etc…
    Battelfield 4 de base contient 10 cartes et le season pass c’est aussi 5 DLC ce qui donne accès à encore 20 cartes supplémentaires le tout étalé sur 2 ans.

    Après sur les forums officiels ça a toujours tendance à gueuler car le contenu premium à tendance à scinder la communauté en deux. Et aussi comme cela a été dit dans l’émission je suis pas sûr que les gens sont près à payer 110€ d’un seul coup pour un jeu.

    • Tout à fait tout à fait. Mais comme l’ont souligné Diraen et d’autres commentaires ici, la question de la séparation entre ceux qui l’ont (et ont payé) et ceux qui ne l’ont pas, surtout quand on joue entre potes, peut vraiment poser des problèmes… C’est une autre question, mais à prendre en compte aussi.

    • En espérant qu’ils fassent comme bf4 même en rajoutant un peu de contenu gratuit. Il y déjà la bataille de jakku qui arrive gratuitement en décembre (bon, pour 1 semaine en avance pour ceux qui ont acheté le jeu un peu plus cher).

      Donc comme Payji (dur à écrire sur mobile) je ne suis pas étonné du prix, c’était le prix des seasons pass des précédents jeux.
      Par contre je ne comprend pas les gens qui prennent les pays Day one, on ne sais pas si le jeu ne sera pas déserté quand le contenu arrivera 2 mois après..

      • En même temps, payer Battlefront pour jouer pendant une quinzaine d’heures sur un mois c’est pas très différent de payer Tomb Raider pour finir l’aventure en autant ou moins de temps… Surtout pour le public plus « fan de Star Wars » que « fan de Battlefront » auquel il semble s’adresser…

  8. Baptiste Boilet dit:

    Salut à tous,

    Concernant Nintendo, désolé, mais je rejoins un peu Armand.
    Ça troll facilement sur des informations imprécises (Cédric a fait bien pire (puissance 1000) dans GeekInc cela dit :)) – ce qui retire du coup une grosse pertinence à vos propos (et que veux-tu, je me suis habitué à la rigueur et précision du Patrick, quand ça devient un tout petit peu imprécis, ça se voit immédiatement :)).

    A mon sens, un élément qui est oublié aussi dans vos analyses sur Nintendo est la cible qui est loin d’être le gamer barbu, et se rapproche plus de l' »enfant » (petit ou grand :))

    Je vois mon fils qui tourne en boucle sur du Animal Crossing, Splatoon, Super Mario Maker, Super Smash Bros – et qui voit le Nintendo Direct d’un bon œil car les annonces ont suffit à lui donner quelques envies.
    car il n’est pas à l’affut du tout nouveau jeu qui révolutionne le monde du jeu vidéo (car pour lui, aujourd’hui, tout est nouveau et découverte)

    Microsoft et Sony n’ont de mon point de vue pas d’alternative viable pour les enfants… (ils ont pour cible le gamer barbu qui aime les manettes 🙂 et personnellement, je ne m’y reconnais pas toujours , le PEGI 16/18 étant quasiment toujours présent de rigueur – donc on oublie le jeu en présence des yeux du fiston :)).

    Moi, Xenoblade Chronicles X me fait envie pour ce Noël (même si je ne suis pas du tout au fait de la licence, peut être que ça ne va pas me plaire du tout) pour attendre Star Fox ou le prochain Zelda
    Pour le reste, je retournerai sur Steam 🙂
    (Et je reste persuadé que le meilleur combo Jeu Video reste PC(Steam)+WiiU+3DS)

    Cela étant dit, un bon épisode, comme d’habitude, sous pavillon féminin (ce qui est fort agréable) 🙂

    ++

    • Hello camarade ! Pour te répondre, d’une part je ne crois pas que les enfants soient forcément le public auquel je pense en général quand je fais l’émission, et d’autre par je serais très curieux de savoir quels jeux de ce Direct ont enthousiasmé ton fils…

      • Baptiste Boilet dit:

        Hello

        Désolé, je n’avais pas vu ta réponse (j’ai du oublié de m’abonner aux notifications :)).
        Je te rejoins, les enfants ne sont pas la cible de ton émission, mais ils le sont clairement pour Nintendo et ça me semble important.

        Les infos qui ont intéressés le bonhomme:
        . Les nouvelles armes + cartes de Splatoon.
        . L’interface Web de recherche de Super Mario Maker
        . Les infos sur Animal Crossing: amiibo Festival et Mario Tennis: Ultra Smash
        . Nintendo Badge Arcade (Parce que la customisation de son écran de 2DS, c’est son petit pêché mignon – après les thèmes, les badges :))
        . Star Fox Zero (en plus « beau », je confirme, Nintendo Life a fait un sujet la dessus d’ailleurs: http://www.nintendolife.com/news/2015/11/video_see_the_differences_between_star_fox_zero_at_e3_and_now / avec l’illumination globale, c’est un peu mieux :))
        . Les DLC de Super Smash Bros. Et même s’il ne sait pas qui est Cloud, customiser ses mii fighters, c’est son autre pêché mignon :))
        En non Nintendo
        . FAST Racing Neo (Pour nous, c’est WipeOut / FZero, mais pour lui, c’est juste « nouveau » :))
        . SteamWorld Heist (Même si ce n’est pas vraiment pour son age, il aime l’ambiance de SteamWorld)

        Bref, je te confirme, de mon point de vue, ce n’est pas « wahoo » mais lui, ça le rassure sur le fait qu’il va avoir de quoi se mettre sous la dent … (Même si grâce aux promos Steam, le voilà parti dans Star Wars Battlefront 2 et l’univers du PC :))

        ++
        Baptiste

  9. Je me permets aussi de rajouter quelque chose.

    Je ne comprends pas cette condescendance au niveau de sites Français.
    Si on se permet d’afficher le journaliste de VG247 en citant son site, et ici Kotaku, pourquoi ne pas continuer, et carrément citer ce site qui a plagié la vidéo, dont vous parlez dans votre podcast?
    Je veux dire, pourquoi les protéger, tout en admettons que leur comportement est honteux?
    Il s’agit bien, encore, de : gameblog.fr
    Et la vidéo qu’ils ont pompés vient de la chaîne Youtube GameXplain (qui au passage aura eu un boost d’audience sur la dites vidéo, tant mieux pour eux.

    • Ce n’est pas du tout de la condescendance, au contraire ; si j’avais été dans cet esprit, j’aurais pu les citer et taper dessus gratuitement. Là le but était de parler du problème et de la question du journalisme sans mettre en cause untel ou untel spécifiquement, ou de déplacer le débat sur « qui aime ou n’aime pas Gameblog ».
      Que ce soit Gameblog ou un autre site n’a aucune importance… Si j’avais cité le nom, quelqu’un m’aurait reproché le contraire.

      • Mea culpa : Mon vocabulaire n’est pas aussi bon que j’essaye de le montrer 🙂
        Je voulais parler de protection. Plutôt que de condescendance (je ne voyais pas autant l’aspect négatif de ce mot 🙁 )

        Ma remarque tient tout de même. Même si je comprends que ça soit un sujet sensible. Et que taper sur des gens (à juste titre ou pas) ça peut être mal vue.

        Ceci dit, la question du journalisme dans le jeu vidéo aujourd’hui devient de plus en plus importante. Et éduquer le publique, ce nouveau publique du JV qui arrive en masse et découvre, c’est aussi important.

        Finalement votre démarche de dénonciation des faits est importante, et remarquable. Ca me fait très plaisir d’entendre ça, et c’est ce qui me pousse à recommander votre émission, car j’aime son contenu comme sa philosophie. Et de plus en plus.

        Mon incompréhension venait seulement du fait que (et c’est juste mon impression, peut être je suis parano), quand c’est un site anglophone, on lâche le nom, quand c’est francophone non.
        Ceci dit, ça fait longtemps que je n’ai pas écouter Pixel (un peu redondant, forcément), c’est peut être l’inverse, ahah !

        En tout cas, il ne faut pas y voir de piquer, ou de critique. Je me pose beaucoup de questions, tout le temps. Et parfois je les écrits. Il ne faut pas y lire entre les lignes de dénonciations de complot 🙂

      • Pas de soucis, tant qu’on discute calmement, toutes les questions sont légitimes. 🙂

  10. J’avais oublié de précisé que j’ai beaucoup aimé cet épisode. C’est un plaisir d’entendre forcerose parler de jeuxvideo.

  11. Hello Patrick !

    Je n’arrive pas à trouver ton podcast sur overwatch ! Tu aurais un petit lien stp ? 🙂

    Merci d’avance !
    Yannick.

  12. Bonjour,

    Une remarque générale sur le RDV Jeux: je l’écoute depuis quelques temps, et je le trouve assez…élitiste!
    Ça ne s’applique pas trop à cet épisode, mais les premiers épisodes que j’ai écouté étaient souvent incompréhensibles pour le profane, essentiellement à cause des acronymes.
    Je suis un joueur occasionnel, avec une culture jeux vidéo assez faible. Du coup, les DLC, les DOTA like, et autres références « évidentes » pour vous autres ne me parlent pas spontanément. J’ai du browser un peu pour traduire des passages 🙂 Maintenant je m’habitue, mais débuts difficiles.
    Bref: chouette émission, mais je pense qu’un peu plus de « sous titres » améliorerais encore les choses (expliciter les acronymes, resituer les grandes références dans leur famille de jeux, etc.). Il y en a parfois, mais pas assez à mon gout.
    Suis je seul?
    Dans le genre, j’adorerais un RDV Jeux ‘spécial références’ qui ferait un tour des grandes familles de jeux et de leur représentants emblématiques.
    En tous cas bravo néanmoins pour la qualité générale, j’adore quand même!

    Frédéric, patréote du RDV Tech (que même ma mère peu comprendre 🙂 )

    • Salut Frédéric, et merci pour la remarque, c’est très intéressant ! J’essayerai de faire plus attention quand j’utilise des termes complexes, mais effectivement certains sont à la base du sujet ; j’essaye toujours de rendre mes émissions très accessibles comme tu l’as remarqué, mais des termes commes FPS ou MOBA c’est un peu comme iOS ou PC, il est difficile de répéter la chose à chaque fois sans affecter ceux qui connaissent ne serait-ce qu’un peu le media. FPS encore on peut dire First Person Shooter, ça passe, mais pour MOBA je me vois mal dire « Multiplayer Online Battle Arena » à chaque coup… Ou pire, expliquer ce que c’est. 🙂
      Mais oui, je suis d’accord qu’il fautdrait peut-être que je fasse un peu plus attention à ça, et sans faire de grande promesse j’essayerai de garder un oeil (une oreille) dessus !

      • @patrick d’autres poditeurs m’on dit la même chose a l’IRL, sur la complexité de certains terme. c’est vrai que le jv est un peu plus « niche » que la Tech; Et le propre d’un milieu un peu spécialisé est d’avoir un jargon spécifique, un peu comme en cinéma ou on peu vite dire « planet Opera », « thriller », « slasher », « actioner » « deus-ex machina » sans expliquer ce que c’est si on fait pas gaffe.

  13. Bonjour,

    J’ai tardé à venir à écrire mon commentaire alors même que j’ai écouté l’émission le jour de sa diffusion. J’ai découvert le RdVTech il y a 3 mois et ça m’a tellement plus que je me suis rapidement abonnée à tes autres podcasts (RdVjeux, Positron, Appload) et que j’ai créé un compte sur Patreon pour l’occasion. C’est peu cher payé pour illuminer mes trajets en transport. 🙂

    Si je voulais écrire tout particulièrement un commentaire pour cette émission, c’était pour te remercier du fond du cœur pour cette épisode en particulier. Ce n’est pas forcément le seul qui l’aurait mérité, mais c’est le premier que j’écoute dans ce cas-là (mais je ne doute pas d’en trouver d’autres dans les archives). Non seulement il y avait deux invité*E*s, mais en plus tu n’en fais jamais la remarque, tu ne pointes jamais ce fait en les mettant à part, vous abordez plein de thèmes et quand vous finissez par parler de sexisme, tu as pris la peine de t’excuser en précisant que tu avais bien conscience que ça devait être lourd pour elles d’être les « filles de service » sur le sujet. Et j’ai aussi tout particulièrement apprécié les « cris d’*enfant* ».

    Je ne sais pas si je suis très claire, mais c’est tout particulièrement le fait que ça ait été un non-sujet qui a été hyper agréable, jusqu’à ce qu’il y ait une *raison* d’en faire un sujet. Ça, et la façon dont vous avez abordé le problème du sexisme qui existe encore tout particulièrement dans le monde du jeu et de la technologie (d’où mes remerciements, vivement qu’ils deviennent totalement incongrus). Et ça méritait d’être souligné, parce que c’est à l’inverse encore très fréquent que je pousse des soupirs d’agacement en écoutant d’autres podcasts, en jouant ou en lisant divers articles sur ces thèmes, parce que les auteurs agitent le panneau « hé, t’es une femme, t’as pas oublié ? » totalement hors contexte.

    Bon, et puis déjà que j’y suis, un merci général pour tes émissions.

    • Hehe, très heureux que notre approche de la chose t’ai plu. Pour être honnête j’ai même hésité à parlé de la question du sexisme, mais je me suis dit que c’était quand même con de ne pas demander leur avis aux premières intéressées, surtout quand j’en parle moi-même déjà régulièrement… Je crois qu’on l’a traité avec tact, donc je ne suis pas mécontent (surtout si on vient me le confirmer en commentaire. 🙂

      Donc merci de ton retour (et de ton soutien Patreonique !!), j’espère que tu continueras à apprécier les émissions pendant longtemps !

      PS : Je suis curieux ; comment as-tu découvert les émissions ?

      • C’est tout le problème avec ces sujets de discrimination : il est essentiel de demander leur vécu à ceux qui le vivent, tout en ne les enfermant pas dans la case qu’on essaie de déconstruire. C’est de l’équilibrisme de haute voltige.

        Pour ce qui est du PS, je me suis mise très récemment aux podcasts, lorsqu’on m’a offert un casque me permettant d’en écouter dans le métro/RER sans m’exploser les oreilles (un Parrot 2.0, une vraie merveille pour la gestion du bruit ambiant). J’ai tout simplement demandé à un ami s’il en avait à me conseiller sur la tech et le RDVTech a fait partie des trois premiers qu’il m’a recommandés.
        Du pur bouche à oreille, donc (enfin, mail à yeux).

      • > (enfin, mail à yeux)

        Lol. 🙂

  14. Bonjour Patrick,

    Super épisode comme dans la plus part de tes émissions (je dit pas « toutes tes émissions » pour ne pas que tu prennes la grosse tête :p)

    J’ai été agréablement supris en entendant les deux animatrices que tu avais invitées, et comme cela a été souligné juste en haut (commentaire de @Berzingh), les sujets sont abordés avec tacte 🙂
    Je suis d’accord sur la montée des femmes dans les JV et c’est une bonne chose; comme tu dis, du moment que le personnage est stylé, on s’en fiche de son sexe et de ses origines. J’ai même envie d’élargir le constat au monde de la tech: j’ai l’impression de voir plus de femmes dans les vidéos de TheVerge (je me fais des idées?).

    Sinon j’aime beaucoup l’humour que vous avez dans les émissions (toi et les autres animateurs), je m’exclaffe seul sur la route (utile de prendre la voiture dans ces moments), balancé avec le professionnalisme.

    Pour les dates de sorties des jeux Nintendo, je trouve que te reprocher de ne pas connaître la date exact de sorties de tous les jeux est un peu faire son rabat-joie. On ne peut pas être parfait 🙂

    Bonne continuation!

    PS: j’ai réussi à ramener 1 personne de plus pour le RDV-Tech et j’essaie de faire de même pour le RDV-Jeux \o/

Exprimez vous!

*