Positron 75 – La dystopie sans faire la morale

positron_75

Au programme :

  • Overwatch (jeu vidéo, pour tous)
  • Ruff – Born Ruffians (album, pour tous)
  • Black Mirror (série, pour tous)

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS

Commentaires

  1. Suis-je le seul à ne pas entendre la musique recommandée par Marion ?

    • Non, quelque chose a merdé à l’enregistrement, je ne sais pas quoi / comment. :/

      • Dommage. Écouter le podcast et corriger le problème avant de le mettre en ligne aurait été judicieux 😉 Là ça fait très amateur. C’est la première fois que j’écoute ce podcast mais par conséquence la dernière.

      • Tu sais, si je devais réécouter toutes les émissions que je produits pour le 0,1% de fois où il y a ce genre de problème (les deux derniers épisodes de Positron), je n’en produirais pas la moitié. Je ne peux pas te forcer à écouter d’autres épisodes, mais te couper des recommandations sympathiques et des bons moments juste pour ça c’est un peu dommage…

      • Lilivier dit qu’il écoute pour la première et dernière fois ce podcast, mais c’est pas cata. Nous aussi en général on n’écoute qu’une seule fois chaque épisode 😉 J’en comprends que tout n’est pas industrialisé, que vous manquez de temps et de moyen, et par conséquent de soutien. Frenchspin est indépendant (Jérôme le rappelait encore dans le dernier RDVTech) et ça, pour nous, c’est formidable. Chacun voit ce qu’il veut voir.

        Ca aurait été dommage de ne pas les publier, et il suffit d’une petite minute pour trouver les morceaux quand et si on en a envie. En réalité c’est une manipulation marketing pour attiser notre curiosité c’est ça ?

        Peace et merci à vous

      • Par écouter le podcast, je ne veux pas dire ‘tout’ le podcast évidemment. Juste les parties un peu sensibles où justement il y’a des incrustations sonores par exemple.

        Je vais donner une seconde chance au produit comme on dit 😉

        C’est juste qu’actuellement je recherche pas mal de nouveaux podcasts à évaluer (dans le cadre de mon métier mais ça serait un peu trop long à expliquer), donc je ‘zappe’ beaucoup de l’un à l’autre. Et ces derniers jours je tombe pratiquement la moitié du temps sur des épisodes avec des problèmes techniques. Donc dès que ça se produit je ne continue même plus plus loin.

        Beaucoup de gens essaient de se lancer dans le podcasting à plein temps mais oublient parfois la rigueur que ça doit demander sur le long terme.

        Mais bon là visiblement pas de chance. Je suis tombé sur le mauvais épisode au mauvais moment.

      • Merci de revenir aussi serein c’est très aimable de ta part et je comprends tout a fait la démarche et cette première mauvaise impression. C’était pas le bon timing. A part Jerôme qui gesticule tout le temps sur sa chaise en général il y a pas beaucoup de cafouillage.

        C’est frustrant de ne pas trouver ce qu’on cherche. Le pire c’est quand les sujets sont intéressants, pas vraiment traités ailleurs, et que les animateurs ou le contenu sont complètement à la rue. Mais là je t’assure tu peux persister. C’est smooth, toujours un bon moment, et parfois de jolies découvertes. Le format de Positron est très bon, les positrons hétéroclites mais ca touche toujours de près ou de loin à un de nos côtés geeks. L’ambiance de tous les podcasts de @NotPatrick est exceptionnellement agréable. Pour le contenu de Positron, parfois tu diras bof, parfois ce sera chouette, et quand tu auras découvert un truc énorme qui te marquera tu seras content d’être resté.

  2. Lavieville Marc dit:

    Bonjour. Merci pour l’émission que j’écoute religieusement à chaque fois.
    Merci à Marion pour sa recommandation « Ruff – Born Ruffians », je l’écoute en boucle depuis.
    Certains morceaux me font penser au groupe Islandais « Sigur Ross ». Peut être la voix du chanteur.
    Merci encore.

  3. Bonjour Marc,
    Contente d’avoir pu te faire découvrir Born Ruffians ! En effet Luke Lalonde a une voix particulière même si le chant n’est pas aussi extrême quand chez Sigur Ros, c’est intéressant.

Exprimez vous!

*