Le RDV Tech 194 – Un lien est-il un crime ?


Au programme :

  • Utiliser une URL peut-il être un crime ?
  • Adblock Plus veut afficher des pubs
  • Le port audio d’Apple
  • Relations Publiques chez YouTube et Samsung
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Salut Patrick !!

    Premièrement, je tiens par ce commentaire à te remercier pour tous tes podcasts. Je te suis depuis un peu plus d’un an, c’est peu comparé à certains mais au rythme de deux épisodes par semaine (RDV Tech, Appload, Positron, RDV Jeux) ça commence à faire beaucoup de temps passé en ta compagnie !! =)

    Concernant le débat sur Addblock, j’ai été très rassuré lorsque tu t’es fait l’avocat du diable, puisque je partage entièrement ton avis, et j’ai commencé à prendre peur en entendant tes deux invités. Je ne suis absolument pas contre la pub, je suis contre la pub exagérément envahissante, ce qui est totalement différent. J’utilise deux navigateurs web, un pour les site auxquels je fais confiance et où je n’ai pas installé Addblock, l’autre pour les site qui ne savent pas intégrer une pub. Lorsque je navigue sur un site et qu’une pop-up me saute à la gueule, même si c’est pour me présenter le meilleur cassoulet du monde, ça me casse grandement les couilles. Alors qu’une pub pour tampons qui va se glisser tranquillement dans le coin d’un site sans faire trop de bruit et clignoter partout, je n’ai absolument aucun soucis avec. Quand je dois naviguer depuis mon smartphone, et que je me rend compte qu’un page met deux heures à charger toutes les pubs, j’ai juste envie d’insulter toutes les marques, quelles qu’elle soient. Ce n’est donc absolument pas un problème de ciblage. Donc si Addblock Plus veut essayer de nous faire un « filtre » de publicités non envahissantes, peu m’importe d’où elles proviennent, je veux bien les laisser essayer.

    Et un autre exemple au cas où un employé Youtube passerait par là : Depuis quelque temps, une nouvelle pub fait apparition sur Youtube, la pub PENDANT la vidéo. Je regarde ma vidéo tranquillement le soir avant de dormir, la vidéo s’arrête telle une mauvaise série sur Direct 8 et me présente une putain de bande annonce… C’est absolument la pire idée de pub que j’ai jamais vu, après la pub d’une minute trente qu’on ne peux pas passer…

    Voilà, merci pour ce podcast fort intéressant comme toujours, bonne semaine !! =)

  2. J’aimerais réagir sur le débat des urls.
    Dans le passé, j’avais sur une page qui m’appartenait des liens vers des articles d’autres site.
    Un jour, un des sites vers lequel l’URL pointait n’a pas été renouvelé et racheté par une société publiant des photos de sexes.
    Imaginons maintenant que ces photos soient celles du magasine.
    Je pourrais ėtre condamné ???
    Tout en sachant qu’à l’époque le lien était valide et légal.

    • Comme nous l’avons dit dans l’émission, pour que la chose soit condamnable (selon l’arrêté en question), il faut que la chose ait été faite en connaissance de cause de son caractère illégal. Donc d’après ce que je comprends, non tu ne serais pas responsable dans ce cas.

  3. bonjour Patrick,
    mon probleme avec la pub n’est pas la pub en elle meme quand elle ne pop pas devant le contenu. Je lis des magazines et des journaux papier, je regarde (tres peu) la télé et tous affichent de la pub, le contrat est clair : je lis des pages et je vois de la pub.
    Avec les sites web c’était le même contrat au début, puis viennent les regies publicitaires extérieures. et la le contrat avec le site web change, ce n’est pas le site qui me montre de la pub mais le site vend ma visite à d’autres, souvent (trop) nombreux qui vendent de l’espace publicitaire et surtout en plus de la tracabilité, ils vont monnayer les traces que je laisse chez eux aux annonceurs et autres tiers parties que je ne connais oas.
    Et la le contrat tacite du début avec le site web est rompu, j’utilise un adblock partout parce que je deteste l’idée de ces traces malgré moi.

    Dans ce type de contrat Facebook est un cas a part, car j’utilise leurs services sur leur infrastructure avec leur regie de pub. J’accepte leur pub car il n’y a qu’eux qui me tracent et j’en suis conscient.

    Je pourrais dire la meme chose de Youtube mais je ne l’utilise pas trop et quand je suis sur leur site ok, mais sur d’autres ca me gene plus.

    les sites sont totalement fous avec les regies de pub, certians sites ont 15 ou 20 liens vers des services externes , c’est n’importe quoi.

  4. Oui monsieur ! Il y’a des gens qui écoutent des podcast à 6h15 si matin !

    🙂

  5. Tout d’abord bonjour Patrick, Jeff et Cédric et merci pour votre excellente émission que j’écoute régulièrement et avec énormément de plaisir.
    Je me régale autant de la diversité que de la qualité de vos débats ainsi que de votre bonne humeur à tous et je voulais vous en remercier et vous en faire part en préambule.

    Ceci étant dit, je tenais tout de même à réagir à votre débat sur AdblockPlus. Étant un fidèle auditeur, je sais que vous avez déjà débattu des ad-bloqueurs plus longuement dans une précédente émission et qu’il s’agissait plutôt d’un débat sur le modèle économique qu’adopte AdblockPlus que des ad-bloqueurs en général.
    Même si j’ai trouvé ce débat intéressant, je regrette tout de même le fait que lorsque vous abordez le sujet plus large des ad-bloqueurs vous évacuiez assez rapidement les problèmes engendrés par la publicité et que vous vous placiez quasi systématiquement du coté des éditeurs de contenu et pas assez (selon moi) du coté des utilisateurs. J’ai trouvé cela un petit peu injuste, et c’est ce qui m’a donné envie d’écrire ce commentaire.

    Bien-sûr j’imagine qu’en tant qu’éditeurs vous-mêmes, vous êtes confrontés à ces problématiques de pertes de revenus et je comprends bien-sûr que cela est un réel problème.
    Il me semble pourtant que si les éditeurs de contenu veulent vraiment renouer avec le modèle économique basé sur la publicité il serait important pour eux d’essayer de comprendre le pourquoi de l’échec de ce modèle et que faire pour y remédier, si tant est que cela soit encore possible. Mais surtout se pencher sur le pourquoi les utilisateurs plébiscitent autant les ad-bloqueurs et pas simplement se plaindre de cet état de fait. Pour ma part, je ne pense pas que les utilisateurs soient tous mauvais ou qu’ils veuillent à tout prix faire mourir leurs sites préférés.

    Il y a pourtant énormément de raisons d’un tel engouement :

    A) Déjà l’abus pure et simple du nombre de publicités affichées par page!
    On peut débattre si la faute revient aux utilisateurs d’ad-bloqueurs qui du coup créeraient un manque à gagner pour les éditeurs ou si c’est les éditeurs qui voyant dans leurs utilisateurs des vaches à lait n’ont cessé d’augmenter la proportion de publicité sur leurs pages et du coup encouragé l’adoption des ad-bloqueurs. C’est l’éternel débat de l’œuf ou de la poule. Même si j’ai ma propre idée la-dessus, la vérité se situe sans doute entre les deux.

    B) Le phénomène « putaclic », autrement dit, ces éditeurs qui attirent sciemment les internautes sur leur site grâce à diverses techniques de manipulation via des titres d’articles prometteurs ou accrocheurs qui mènent en réalité dans des guet-apens publicitaires.

    C) Le trackage de l’utilisateur souvent à son insu et sans qu’il puisse s’y opposer. Je suis assez d’accord avec ce que dit @laurange (plus haut) sur ce sujet. Les sites web ne vendent pas seulement un espace publicitaire ou une audience mais également des informations privées sur leurs utilisateurs, leurs habitues, intérêts etc … ce qui est beaucoup plus discutable!

    C) Le squattage de bande passante abordé par Patrick. Cela semble incroyable de penser que parfois plus de 50% de la bande passante sert à nous noyer de publicité!
    Ne devrait-il pas y avoir une sorte de plancher? Par exemple 10 ou 15% max. du poids total de la page chargée?

    D) La dégradation de l’expérience utilisateur ou l’agacement généré par les pop-up intempestives, l’auto-play de vidéos ou les pubs sonores et agressives, qui clignotent etc… ou le phishing du clic via des pubs qui simulent des boutons et qui essayent de tromper l’utilisateur.
    On parle souvent d’expérience utilisateur lorsqu’on souhaite récupérer des données privées, c’est regrettable que lorsqu’il s’agit de publicité on ne se soucie plus tellement de cette fameuse expérience utilisateur.

    Même si « AdblockPlus » est l’ad-bloqueur le plus utilisé, je regrette que vous ne parliez pas des alternatives comme « uBlock Origin » ou d’autres solutions gratuites, sans listes blanches et sans modèles économiques foireux elles.

    J’aurais aimé entendre parler également des solutions proposées par les différents acteurs du web pour lutter contre l’abus de publicités.
    Par exemple le format AMP dévelopé par Google ou la solution certes encore très marginale du navigateur « Brave » d’un porte monnaie numérique interne au navigateur pour rémunérer les sites les plus consultés.
    Ces solutions sont loin d’être parfaites et soulèvent à leur tour une nuée de questions mais il aurait été intéressant d’en parler selon moi.

    Bref, j’en demande surement beaucoup. Je sais que vous n’avez pas le temps de tout aborder et c’est tout à fait normal. Je sais également, car je suis un auditeur fidèle, que vous ne manquerez pas d’aborder ces questions en temps voulu.

    Je souhaite une longue vie au RDV Tech, encore merci pour votre professionnalisme et votre bonne humeur.

    PS: Jeff arrête de faire l’amour pendant les émissions, on t’a spotted! ^_^

    • Je suis d’accord avec ce que tu dis, mais comme tu l’as signalé nous avons parlé de tout ça à de nombreuses reprises, et nous avions détaillé tous ces points à ces moments là. On ne peut pas refaire TOUT le débat à chaque fois comme tu l’as compris. Mais heureusement les auditeurs sont là pour étendre la discussion et rappeler ce qui manque dans les commentaires. 🙂

  6. Salut Patrick (contrepèterie)

    Pour l’Apple Watch tout le monde attends la killer app, moi je pense qu’Apple Pay l’est. Ca change vraiment la vie, c’est plus rapide plus pratique et plus sûr (on ne tape pas de code devant tout le monde).
    Pour la PS4 pro, j’ai une autre théorie, elle sort pour le masque VR. Nom de code de la PS4 pro NEO, nom de code pour le masque MORPHEUS… si ils n’ont pas été pensé pour marché ensemble…

    Bonne continuation

    • Yep pour la PS4Pro/PSVR les choses ont clairement été faites en parallèle. Mais le PSVR fonctionne avec la PS4 « normale » aussi, donc c’est pas tout à fait une synergie « exclusive ».

      • En effet je viens d’essayer le Playstation VR dans une « boutique éphémère » à Paris (à côté de l’hôtel de ville) et ils étaient tous branché sur des PS4 classique. Le résultat est bluffant, on oublie le masque il est très confortable et malgré une résolution assez faible, l’impression d’immersion est très réaliste. Je suis ressorti conquis de cette expérience

  7. Salut patrick
    Tres bonne émission, ça devient une habitude. J’apprécie tout particulièrement ces 2 intervenants. On a un peu l’impression que celui à SF fait son jogging en même temps mais il est tres intéressant.
    Pourrais tu me dire à l’occasion où puis je trouver les notes de l’émission.
    Merci

    • Hello David ! Merci pour ces gentils commentaires. 🙂
      Et oui, Jeff a un emploi du temps tellement chargé qu’il ne peut nous consacré une heure que pendant sa séance d’exercices de marche, qu’il fait sur sont tapis de marche dans son bureau… Un emploi du temps de ministre ce garçon !

      Et je viens de te renvoyer le mail où tu trouveras toutes ces infos, j’espère que les notes te seront utiles (et vas voir celles des premiers épisodes, c’est drôle !)

  8. Salut,
    Excellent podcast avec mes deux co-animateurs préférés réunis qui plus est !
    Patrick qui défend Addblock, je ne suis pas sûr que « se faire l’avocat du diable » soit une expression suffisante pour ça. Blague à part, s’il arrive régulièrement que tes opinions me poussent à réfléchir autrement, je n’aurais jamais pu croire que tu arriverais à me convaincre que les Addblockeurs puissent sauver le modèle économique de la pub.

    Chapeau bas pour ton travail, la synthèse de l’actu tech est déjà un projet ambitieux mais faire réfléchir les gens sur le sujet est une sacré valeur ajoutée qu’il est difficile de trouver ailleurs.

    • Haha, merci pour le compliment ; je pense effectivement qu’il est important de présenter d’autres points de vue (même si je me force un peu parfois). Heureux que ça te plaise, c’est une intention pas toujours facile à tenir, mais elle compte ! 🙂

  9. Pour la pub dans addblockPlus, il faut comme vous dites patrick re-« contextualiser »..
    Premier point:
    A la base, cette extension vient modifier « à sauce » le contenu consulté, je précise qu’il se permet de modifier comme il l’entend, car actuellement il affiche certaines publicités et en cache d’autre (selon ses règles,appréciation et finances)
    Donc quand on parlait il y a quelques mois de neutralité du net, on est déjà en plein de dedans: premiere question
    Comment réagiriez-vous sur la même news si c’était Chrome/Firefox qui le faisait ?

    Second point:
    Pour rappel, pour faire un parallèle avec du physique/concret: ce genre d’extension revient à avoir une société qui récupèrerai des 20minutes/Metro et en masquerait la publicité
    Cette société les distribuerait ensuite aux lecteurs gratuitement.

    Et seconde étape, cette même société plébicitée pour cette action, collerait par dessus les publicités masquées: d’autres publicité de son choix (moyennant finance bien entendu)

    Trouvez-vous toujours cela pertinent ?

  10. Bonjour Patrick,

    Cédric, c’est du caviar et tu devrais l’inviter plus souvent 😉

    Je souhaite réagir sur l’affaire de la Youtubeuse, pour laquelle je suis globalement d’accord avec vous. J’irais même un cran plus loin en rajoutant deux éléments à la discussion :

    1. On se retrouve face au cas un peu hallucinant d’une personne qui cherche manifestement à monter son affaire en épingle en tournant une video expliquant que Youtube veut la manipuler et la censurer. Par quel canal peut-elle exprimer à quel point elle est scandalisée ? Youtube, bien sûr. Dans le genre censeur, on a fait pire.

    2. Dans sa video, cette jeune femme à la voix toute douce (et même insupportablement mièvre de mon point de vue, mais passons…) n’hésite pas à se faire passer pour une oie blanche. Une pauvre petite fille candide qui est tombée des nues en découvrant de quoi le grand méchant Google était capable.
    Soit. Mais dans ce cas, comment expliquer cette tierce personne en train de tout enregistrer en caméra cachée dès sa première discussion avec les RP de Youtube.

    Bonne continuation

  11. Ce qui est genial avec ce podcast c’est que ça ne fait pas que résumer l’actualité, c’est que vous en débattez. Et c’est toujours très intéressant.

Exprimez vous!

*