Le RDV Jeux 62 – Old school cool

 

Au programme :

  • Super NES classic, AtariBox, Sega Forever
  • Tencent limite l’accès à Honor of Kings
  • L’avenir d’IO Interactive, le prix d’Ubisoft, conseils soldes Steam…
  • Et plus !

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Bon épisode, merci à vous 2 !
    Je voulais juste revenir sur le CDI Projet (NB : je suis d’orientation centre droite). J’ai comme l’impression que l’on flexibilise encore et toujours l’emploi en faveur de l’entreprise sans jamais aller toucher aux racines de notre société. Personnellement je suis favorable à la flexibilisation de l’emploi (y compris la suppression pure et simple du CDI…) mais à la condition que tout ne repose pas dans notre société sur l’obtention du dit contrat. Louer un appartement sur Paris ou acheter un bien sans CDI….
    On oubli très souvent qu’aux US ou au Canada, la flexibilité de l’emploi va de paire avec un fonctionnement plus souple de tout le reste : l’accès au logement, au crédit, l’expulsion aussi des logements, le financement des sociétés… Si on veut de la flexibilité pourquoi s’acharner à toucher toujours au contrat de travail et jamais aller voir nos amis banquiers… Bref avec aujourd’hui, le CDD, l’interim, la prestation…. j’avoue que l’employeur à quand même le choix !
    Au final je ne suis pas contre mais j’aimerais bien qu’on parle du reste 🙂

    • Hmmm disons que partir sur les considérations bancaires et de crédit n’était pas forcément dans le sujet, mais je vois ce que tu veux dire. 🙂

  2. Ah oui excellent point vue auquel je n’avais jamais pensé étant loin de ces considérations.
    Merci

  3. demon_john2905 dit:

    Je voulais revenir à vos critiques sur la super nes mini, et les critiques qui étaient déjà présentes sur la nes mini notamment l’argument : « c’est fermé, avec mon émulateur j’ai pas de limite ». Personnellement (ca remonte à plusieurs années) mais les émulations SNES sur MAC étaient loin d’être intuitives et agréables à utiliser.
    On est d’accord ca révolutionne rien, c’est sans doute trop cher, ca va rapidement finir dans un placard mais comme vous l’avez dit c’est une madeleine de proust mais mais une madeleine facile d’utilisation ! Jamais je vais mettre ma compagne derrière un PC et utiliser un émulateur, par contre on va s’éclater quelques soirées devant la télé avec la SNES mini. Idem quand je la lancerais pour mon fils pour lui faire son « éducation » au jeu video, je vais juste la brancher et pas lancer le PC windows, l’émulateur, brancher une manette X etc. La SNES mini ca semble pratique, rapide…
    Ca rejoint les fans d’android quand on critique les surcouches Samsung et autres : tu installes une la ROM etc etc… oui oui va expliquer cela à ma mère…

    merci pour votre émission !!!

    • Bonne remarque, merci du commentaire !

    • Bonjour,
      Je me suis fait la remarque suite à l’enregistrement et ta remarque, qui correspond à une réalité d’il y a une bonne paire d’années, est moins vraie aujourd’hui. L’offre de l’émulation est aujourd’hui plus simple et intuitive, même si on n’arrive pas encore à la simplicité d’une console dont tu parles on a aujourd’hui des offres d’émulation tout en un avec une interface graphique plus agréable à utiliser qu’un OS système. Ça demande juste une installation au départ et après on est tranquille. C’est vrai qu’on reste beaucoup sur ce que l’on a connu étant jeune mais c’est un pan du retrogaming qui évolue constamment et de manière très intéressante.

  4. Perso je vois la Snes mini comme la solution la plus plug’n’play et la plus élégante esthétiquement pour rejouer à une sélection des meilleurs jeux d’époque et pour faire découvrir à nos enfants les jeux qu’on a kiffé à leur âge dans des conditions d’époque ou presque.
    Et le tout de façon légale.

Exprimez-vous !

*