Le RDV Jeux 72 – Battlefront 2 et crise des lootboxes: le point

 

Au programme :

  • Impressions Wolfenstein 2: The New Colossus
  • Retour sur Assassin’s Creed Origins
  • Tous les détails sur Battlefront 2 et la crise des lootboxes
  • La XBox One X est disponible
  • Game Awards, COD: WWII, sortie PUBG, Razer Phone, film Mario…
  • Et plus !

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Excellent épisode !

    Ce débat sur l’affaire BF2 et les lootbox tant attendu ne m’a pas déçu.
    Vous avez vraiment abordé des aspects plus profonds que la plupart des articles que j’ai pu lire sur le sujet y compris dans une presse de qualité.

    En revanche, même si la réponse des joueurs en colère semble disproportionnée, il faut bien prendre en compte qu’au final ce n’est qu’en se rendant vocal de la sorte que les choses semblent avoir un effet. C’est triste, néanmoins, « on a les syndicats que l’on mérite ».

    J’entends bien tous les arguments favorable à l’évolution des modèles économiques pour faire face à une réalité : la dure vie du monde de l’édition de JV et la compétition qui y règne aujourd’hui. Toute chose égale par ailleurs, ce qui m’inquiète en tant que joueur, c’est que de plus en plus, ce média que j’apprécie tant intègre des mécaniques désagréables alors que c’est sensé être du divertissement. Intégrer nativement des mécaniques de frustration & addiction dans un jeu pour le financer a de quoi être critiquable et cette frustration tend à se généraliser.

    Alors oui la frustration autour du cosmétique peut s’entendre et semble acceptable et surtout acceptée par une grande majorité et je dois avouer qu’il faut bien une petite carotte pour motiver les troupes.
    La frustration autour des éléments de gameplay montre donc ses limites claires avec ce BF2 et ce que vous préciser à juste titre, c’est le gamedesign lui même qui est cassé et qui génère de la frustration. ==> Ou est la sanction de ce type de gameplay cassé dans les reviews de la presse ? (chez GK heureusement)

    Que dire de ces pratiques qu’on nous jure encore non implémentées du matchmaking qui pousse le joueur à être confronté à la frustration. Je ne sais pas mais là encore on pourrait au contraire penser à des sports comme le golf et son « handicap » qui permettent de faire cohabiter des joueurs de niveau différents pour le plaisir de tous. Le matchmaking au service de l’experience utilisateur ? non, on dépose un brevet sur la frustration. Alors oui ce n’est pas implémenté, mais cela montre quoi au joueur ? cela envoie un signal que le joueur est une vache dont la traite est à optimiser. Je pense sincèrement que c’est le but de toute société et là encore je reste confiant car la disruption de ce type de pratique viendra très certainement d’expérience utilisateurs meilleures, ou pas si cela convient à la masse…. et je ne me risquerais pas à y mettre ma main à couper.

    Enfin, ma position en tant que joueur qui aime le jeu essentiellement compétitif et qui n’a plus 50h semaine pour jouer mais plutôt 5, je vis au quotidien ces cassages de gamedesign et d’équilibre dans la progression et les rewards pour m’inciter à aller acheter des lootboxs/monnaies IG. Oui je le prends personnellement, je fais maintenant parti de cette population de joueurs qui a le pouvoir d’achat mais plus le temps. C’est donc peut être éthiquement juste au final que cette catégorie de joueur finance l’industrie. De mon point de vu, je vais petit à petit me diriger vers les expériences qui proposeront une alternative à ces expériences.

    En tout cas, merci pour nos échanges et ces débats, cela m’a fait quelque peu relativiser ma position initiale sur « la lootbox c’est le mal », il n’en reste pas moins que c’est une pratique qui a titre personnel risque de me détourner de pas mal de contenu. Tant mieux pour les autres 😉

    • Merci pour ce long commentaire camarade ! Je préciserai juste une chose sur la question de la colère : si je la trouve néfaste la majorité du temps, je dirais que dans le cadre du jeu vidéo elle est sans doute la plus à sa place dans cette réaction à BF2. Je ne contesterai donc pas que la réaction était possiblement nécessaire dans ce cas. Ce que je conteste plus, c’est la colère « permanente » que nous vendent certains, notamment sur YouTube, pour lesquels tout est toujours déplorable ou lamentable. C’est d’eux que je parle quand je dis que « anger sells » : ils dénoncent des choses pour dénoncer et s’attirer un énervement facile, une émotion qui génère plus d’engagement que le fait de considérer les choses avec sérieux.
      Mais bref, je crois en tous cas que sur BF2 on aura du mal à trouver des gens pour défendre le modèle, et du coup on tombe plutôt d’accord dans l’analyse… 🙂

  2. Vraiment cet episode est a recommander !

    Je me permet d’apporter mon point de vu qui vous rejoint sur certains points : Aujourd’hui je suis moi aussi en manque de temps pour jouer ou mes hobbies en general. J’ai été un gros consommateur de jeux PvP quand je ne travaillais pas/moins. Quand je jouais avec mes amis ma recompense etait la victoire et les souvenirs que j’emmagasinais (j’embellis mais vous saisissez l’idée). Quand je jouais seul, je me sentais recompensé sur wow par exemple quand j’avais un meilleur stuff PvP parce que j’avais farmé et que je leur roulais dessus, ou quand je connaissais mieux que les autres les mecaniques de gameplay, les possibilités, comment avoir et utiliser des items, bref quand j’accumulais de la connaissance et de la maitrise en passant du temps sur le jeu (aujourd’hui on appelle ca le skill en gros).

    Seulement voila maintenant je ne peux plus faire ca. Vu le nombre de bons jeux, il est difficile de faire des choix. Alors quand je vois que BF2 me propose de payer pour avoir de meilleures stats, je vois la d’une part un moyen d’egaler la personne que j’etais avant qui est dans l’equipe en face et d’autre part un moyen de soutenir des devs de plus en plus chers. N’oublions pas que le jeu video est un des hobbies les plus chers qui soient. C’est sur que je prefere choisir ce pour quoi je paye, mais les lootboxes permettent d’avoir des objets qu’on ne cherchait pas et decouvrir/diversifier notre maniere de jouer.

    J’insiste sur le point de la frustration. Moi ca me frustre de perdre face a quelqu’un qui a du temps a investir dans un jeu que j’aime. Ca me frustre de me dire il est meilleur parce qu’il a le luxe de faire ce qu’il veut. Ca me frustre de me dire que plus je vieillis, moins j’ai de temps, plus je perds dans les jeux multi, et je m’eloigne de plus en plus de ma passion. Et je suis obligé de changer mes centres d’interet non par choix mais pour mieux profiter de mon temps libre. Si des gens ont le droit d’etre meilleurs parce qu’ils n’ont pas de vie et vivent aux frais de la princesse, alors moi je dois avoir le droit de les egaler par un autre moyen. Si c’est l’argent ok, j’ai un travail et je sais combien je peux mettre.

    Je reviens vite fait sur le brevet d’Activision qu’a abordé mon vdd. Des brevets non utilisés il y en des milliers. Si on prenait dans l’autre sens, peut etre qu’ils l’ont breveté pour empecher les autres de l’utiliser. Meme si ce que je dis est stupide, il n’y a rien de blanc ou de noir. J’entends dans certains podcasts que c’est de la manipulation mentale. Autant que l’est l’arcade dans ce cas. Un jeu qui fait tout pour que tu meurs a chaque 5 minutes, heu ok si c’est pas manipuler j’aimerais qu’on m’eclaire. Et ca ca ne choque personne. Je pense que meme si Acti l’integre et/ou le revend, c’est au joueur de se montrer fort et de ne pas tomber dans le piege. Personne n’oblige a jouer de la maniere qu’ils veulent. Et on a beau cracher sur COD, si ca n’existais pas je ne sais pas ou en serait le fps aujourd’hui. Est-ce que Doom 2016 ou aurait existé sans COD? Je me le demande. Rien n’est tout blanc ou tout noir et reflechissons un peu en dehors de la spontaneité.

    Je trouve vraiment ca dommage que les gros editeurs s’en prennent plein la gueule alors qu’ils ont su faire des avancées. Je rappelle que EA a ressorti un Mirror’s Edge que personne n’acheté que les core gamers demandaient a corps et a cris, que Acti a créé Skylanders que les core gamers regardaient de haut alors que ca se vend plus que des PAINS AU CHOCOLAT (oui ca se dit comme ca la France a voté), que Ubisoft a su remettre au devant de la scene un Rainbow Six quasi unique dans son genre qui a fait 2 Season Pass (vous en connaissez beaucoup de cas comme ca?). Je pense que les gens sont beaucoup dans leur bulle de filtrage qui met tout ce qui est jap dans le bon et l’americain dans le mauvais. Pourtant il me semble que les japs font autant de saloperies a leur echelle mais ca on en parle pas.
    Je reve de voir un journaliste qui prenne le contrepoids de la tendance actuelle en rappelant tous les bienfaits que les gros editeurs autres que jap ont pu faire dans le monde du jv et les betises qu’ont sorti les jap sous pretexte de mode de fonctionnement et de mentalité dignes du moyen age. Mais bon ca se vendrait pas et il se prendrait toute la merde de la micro population des core gamers.

    Parce que oui les mecs, face aux joueurs de Fifa et Candy Crush, le vrai grand public, on n’est pas nombreux.

    • Merci pour ce commentaire, tu présentes des arguments qu’on n’entend pas souvent… Je ne suis pas forcément d’accord avec toi sur tout, mais je me suis permis d’en faire un petit tweet pour élargir nos horizons !
      https://twitter.com/NotPatrick/status/933075053746507777

      • Mais c’est de le debut de la celebrité ! O.O

        Je ne suis pas sur twitter alors je vais repondre un petit peu ici aux commentaires.

        Un personne troll en comparant ca a un marathon. En esport tout le monde a acces a tout pendant les tournois. Je pense que si on veut comparer une competition de sport, c’est mieux de le faire a un tournoi officiel plutot que le ladder ou le simple casual game non? Parce que dans ce cas autant comparer un coureur qui s’entraine 5h/semaine depuis 5 ans qui est en bonne santé et a 18 ans, a un coureur qui a 40 ans, ne peut s’entrainer que 2h/semaine depuis 3 ans parce qu’il veut se faire un challenge dans sa vie. Lequel va gagner? Et pourtant ils ont envie de s’affronter. Les raccourcis je vous dis c’est fou comparons ce qui est comparable.

        Comme tu vois certains pensent encore que la seule bonne utilisation de micro transaction ou lootbox reste les skins parce que ca ne touche pas au gamedesign.
        J’aimerais poser une question. Pourquoi on ne compare pas le modele de BF2 a celui de Hearthstone? Il me semble que c’est plus juste non? Et si Overwatch n’a pas besoin de ce modele justement parce que Heathstone renfloue les caisses pour 2 jeux? C’est fou a quel point les gens font des raccourcis. On parle du Gwent ce jeu de carte de CPR qui vend des boosters QUI SONT DES LOOTBOXES alors que le jeu est en beta? Mais non eux on ne les touche pas. Bethesda qui a aussi son jeu de carte, Le FUT? Personne?
        Je pense que ce podcast aussi en est un exemple. On ne parle que des jeux qu’on connait et de cas qui nous touchent. Patrick a abordé le FUT mais face a l’ignorance des 2 autres sur ce jeu (rien de mechant la je precise) il n’y a pas pu avoir de debat. Pourtant il y a des cartes qu’on gagne dans ces boosters qui sont a durée limitée. On aurait pu evoquer Battle Royale ou l’obtention des cartes touche le gameplay, Fallout Shelter et ses boites a lunch ou mieux Black Desert Online qui vend des items pour de l’argent réél qui ont UNE DURÉE LIMITÉE pour leur utilisation. Mais non ca les core gamers francais ils connaissent pas. C’est vrai que certains jeux sont gratuits. Mais c’est encore pire moins c’est cher plus le design est fait pour que le joueur paye. On peut me repondre que BF2 est payant et la on touche le coeur du probleme. C’est un probleme complexe de modele economique qui veut evoluer tant pour produire plus et contenter le plus de monde possible et troller/s’enerver ne fait absolument rien avancer.
        EA s’est pris toute la merde du monde pour tout le monde alors que d’autres font pareil et pire. Oui c’est un alignement de mauvais astres tel que la license, la sortie imminente du film, un mauvais equilibrage de star card, lootboxes au lieu d’achat direct, des prix peut etre trop haut et j’en passe. Seulement voila je met au defi un quelconque nouveau joueur de se mettre a Hearthstone et de monter le ladder sans mettre la main a la poche. La meta change trop vite pour pouvoir farmer en ayant une vie de famille et un travail a temps plein a coté. Je peux faire la meme reflexion pour n’importe quel jeu competitif sans micro transaction la difference c’est que la personne abandonnera (qui a envie de commencer CSGO aujourd’hui?).

        Je suis un petit remonté je m’en excuse mais ces dernieres semaines a été une accumulation de beaucoup de betises face a une license que j’aime (Star Wars hein pas BF), de crachats sur des dev et editeurs qui font de leur mieux pour nous proposer des produits de la meilleure qualité qu’ils puissent fournir, alors que ce sont ces gens, soient disant vendus et qui ne pensent qu’a l’argent qui font que des technos de moteurs sont créés pour les devs plus modestes, qui crééent des banques de sons, des modeles de marketing, qui permettent de faire des stages pour les formations (vous connaissez beaucoup de devs francais qui ne sont pas passés par ubi? franchement?), qui font des etudes de marché plus ou moins solides, qui permettent a des jeunes de commencer en bas de l’echelle et creer ce qu’ils veulent plus tard…Bref ces gros financiers ont aussi fait du bien a notre hobby préféré et dites vous que, si vraiment vous ne parvenez pas a voir un autre point de vu, ces gens ne veulent pas perdre de revenus et si ils font n’importe quoi ils en perdront. Croyez moi que si EA a fermé des studios apres leur rachat, c’est qu’il y avait un vrai probleme derriere (vous acheteriez une TV pour la jeter dans 2 ans sans jamais la sortir de sa boite vous? eux non plus).

        Je terminerai en precisant que non je ne travaille plus dans le jeu video depuis plusieurs années et qu’il y a chez les gros decideurs des personnes qui veulent vraiment faire correctement et malheuresement ce qui correspond au grand public ne correspond pas aux core gamers, qui sont ceux qu’on entend le plus.

        Merci de m’avoir lu et j’attends toujours le featuring Beja/Cario pour un EP d’antologie !

      • Un coureur de 40 ans qui s’entraîne peu, peut très bien battre un coureur de 18 ans qui s’entraîne beaucoup. Tout comme un joueur de tennis avec une raquette de merde et qui débute ce sport peut battre Federer. En tout cas, il a les outils pour le faire, si il a une superbe dextérité c’est possible.

        Je pense que ta manière de voir les choses est viable pour les jeux casu destinés à se détendre, qui sont des jeux qui ne s’adressent aux joueurs voulant performer.
        Le problème de Battlefront, c’est qu’il est fort lié à l’esprit de Battlefield ou même des fps compétitifs en général. Beaucoup de joueurs étaient désireux d’y jouer de manière compétitive. Or Les lootboxes ont envoyer le message que non, ce jeu n’est pas destiné aux joueurs voulant performer. Ca créé de la frustration.
        D’ailleurs les joueurs aguerris ont clairement snobé le jeu vu les résultats des premières ventes. Cela dit je ne me fais pas de souci, Le jeu se vendra bien, mais sur la durée grâce aux joueurs occasionnels.

    • Non mais les jeux compétitifs qui donnent un avantage aux joueurs qui ont passé du temps sur le jeu, c’est tout autant de la merde que les jeux qui proposent de payer pour être meilleur.
      Les seuls bons jeux compétitifs sont ceux qui permettent un équilibre parfait entre le joueur qui joue beaucoup et celui qui joue peu, ou entre le joueur qui paye et celui qui paye moins.
      Bref, les seuls bon jeux compétitifs, sont ceux qui mettent les joueurs en compétition uniquement sur leur dextérité et leur intelligence de jeu.
      Pour moi ton argument de payer car tu n’as pas le temps de jouer et que tu veux toutefois avoir la possibilité de gagner, c’est un mauvais argument, valable pour les mauvais jeux compétitifs.

  3. Un épisode passionnant ! Je ne sais plus très bien si vous avez abordé ce point précis mais ce que j’ai trouvé de plus pervers et d’hyper révélateur dans Battlefront 2 c’est que le temps passé à jouer une classe ne l’a fait pas évoluer, peu importe ta performance :

    Dans tous les jeux du monde depuis la nuit des temps, ta jauge de progression progresse en fonction des tes actions (et intrinsèquement ton temps) effectuées en jeu, mais j’ai eu la surprise après 8h de jeu (sur la démo) de comprendre en lisant reddit que je n’arrivais pas à level-up mes classes car je n’avais pas acheté des cartes ! Oui, parce qu’en fait le nombre de cartes possédées définie intégralement le niveau de la classe. Ainsi tu es forcé à ouvrir des lootcrates ou/et acheter des cartes (avec argent virtuel ou non*) que tu ne veux pas utiliser, pour atteindre certains paliers te permettant d’acquérir 2 slots d’équipements supplémentaires (nécessaires pour utiliser des gadgets ou bonus passifs en jeu).

    J’ai trouvé ça vraiment dérangeant et clairement malintentionné. « evil » comme disent les anglophones.

    Autre aspect très calculé de la part d’EA : les armes sont bloquées derrière des murs de grind (si je me souviens bien il faut compter 500 kills avec une classe spécifique pour débloquer la dernière ou avant dernière arme de cette classe). Ce grind est donc destiné aux hardcore gamers, ce qui peut être frustrant malgré tout. Tout ça ne serait pas si problématique si l’efficacité des armes n’était pas si exponentielle… Pour avoir joué la beta intensément où certaines armes puissantes étaient débloquées, j’ai eu la surprise de les retrouver derrière ces grands murs de grind, tandis que les armes de base étaient conçues, destinées à être nulles pour être abandonnées aux profit des armes débloquables qui peuvent elles-mêmes être améliorer grâce aux « pièces de fabrication »*.
    Grinder pour débloquer des armes existait déjà dans BattleFIELD 1, mais chaque arme de BF1 a sa niche et certaines armes de base demeurent encore les plus efficaces à un haut niveau de jeu. De plus, les points gagnés (donc le temps passé en jeu) pouvaient être utilisés pour n’importe quelle classe et arme spécifique…
    Tout ça pour dire qu’EA a aussi essayé, via son déséquilibrage intentionnel entre les hardcore-gamers et les casuals, à créer artificiellement de la frustration.

    Réaction cherchée d’un casual gamer : Il arrive en jeu, se fait détruire car manque d’expérience et d’équipements > visualisation des cartes puissantes de l’adversaire au moment de sa mort + visualisation de l’arme > frustration > passage en caisse.

    Réaction cherchée d’un hardcore gamer : Il est doué mécaniquement et a réussi à grinder suffisamment pour une arme milieu de gamme, mais se fait tuer de temps en temps > visualisation du « niveau »(de classe) de l’adversaire+son arme+ses cartes boostés > frustration (il se dit que le grind pour débloquer la prochaine arme est plus long et difficile car il lui manque des cartes puissantes) > jouer plus ou passage en caisse pour compenser le retard supposé.

    Je m’arrête ici. Il va s’en dire qu’il m’est impossible d’acheter et de cautionner un jeu si malhonnête et manipulateur. Ça reste une baffe graphique, mais en l’état ça ne compensera jamais le reste.

    * : A noter qu’en disant argent virtuel, je ne parle même pas des points récoltés en fin de partie qui servent uniquement à débloquer des lootcrates ou des héros, mais des « pièces de fabrications » qu’on peut trouver… dans les lootcrates ! La boucle est bouclé, tout le jeu cherche à te rendre dépendant et donc addict à ces lootcrates.

  4. Bonjour à tous
    Excellent épisode (encore une fois) Patrick!
    Je crois que tout a été dit dans le podcast et les commentaires ci-dessus mais je tiens à apporter mon témoignage et point du vue, partagé par des joueurs de mon entourage donc pas si anecdotique que ça. Pour bien comprendre ce que je vais dire, mon profil est le suivant: 41 ans, joueur depuis l’Atari 2600, je crois que j’ai eu entre les mains toutes les consoles et les ordinateurs qui ont permis de jouer. Je suis papa d’une fille de 8 ans et je n’ai jamais cessé de jouer, mais à des rythmes différents suivant les « obligations » familiales. Je suis maintenant quasi exclusivement sur console (PS4 et la fantastique Switch ;)) car je me suis lassé depuis quelques temps déja de la course à l’armement et les mains pleines de camboui que t’impose le gaming sur PC. J’aime mettre ma galette dans la console et lancer le jeu asap.
    Bref, je crois pouvoir sire qu’en goûts je doit être proche de toi Patrick et toi et tes invités m’ont souvent fait « sombrer » dans des titres que vous recommandiez.
    Revenons au sujet. Pour faire simple, je me suis mis à détester le multi. Pour moi un jeu est….un jeu (facile mais tellement vrai). Qui dit jeu dit fun, amusement, plaisir. Et quand dans un jeu une partie n’apporte que frustration, colère et énervement…..ce n’est plus du jeu. Je dis ça car j’ai trouvé TRES interressant la partie du podcast où vous pointez du doigt le matchmaking. Le sentiment de me faire « rouler dessus » en multi est tout sauf agréable. Alors quand j’en parle on me rétorque souvent « noob », « t’as pas de skill »…etc Eu égard à mon looong passé de joueur je ne me catégorise pas « sans skill » mais je dois avouer que je me pose des questions et j’en viens à me demander si le matchmaking n’est pas le responsable. 2 hypothèses: au mieux il n’y a pas d’algorithme et c’est du pure random, au pire c’est fourbe au possible pour te mettre face à des joueurs coriaces et là je me demande « pourquoi!? ». Le seul effet que ça a chez moi c’est de mettre de côté le jeu et ne plus jamais y revenir!
    Quelques exemples qui vont te parler Patrick:
    – Overwatch: j’adore le gameplay et le design mais j’ai été très très déçu par la frustration apportée par le jeu. Il est censé de mettre en relation avec des jouers du même niveau (sur le plan purement numérique) que toi mais des fois j’ai des doutes. Comme un joueur débutant ou novice sur le papier peut te « one shooter » de l’autre boût de la map tout en soutant partout!? On en revient à l’hypothèse de départ: suis-je devenu une buse? Ai-je perdu tous mes réflexes de joueur? Le résultat pour Overwatch: je me suis mis à ne faire que des parties contre des bots…puis j’ai lâché le jeu, très déçu…
    – Destiny: j’ai beaucoup joué au 2 depuis 2 mois mais je ne fais du PvP que pour les jalons (encore heureux que tu les ais même si tu perds)…mais c’est un vrai suplice! Encore une fois, se faire rouler dessus n’a rien d’agréable. Puisque je parle de matchmaking, dans Destiny tu te vois des fois tomber avec des persos 305 alors que tu n’est que 200 et des poussières et des fois tomber contre une team entière et là tu sais que tu vas en baver avant même le début de la partie.Pourquoi diable est-ce que le matchmaking ne te met pas contre des joueurs « solo » si tu joues en « solo »? L’humilation finale c’est le tableau récap.
    – Battlefield 1: je l’ai pris en solde après sa sortie, joué 2 heures et plus jamais lancé.
    – Battlefield 2 je ne l’ai même pas regardé du coin de l’oeil alors que je suis un énorme fan de SW….
    Bref j’en suis à me demander si je suis devenu nul en JV (je conçois qu’à 40 piges on perde un peu de skill mais à ce point), ou si les développeurs s’arrangent pour créer de la frustration mais pourquoi diable!!??

    Sur la question des lootboxes, mon point de vue est flou, je ne sais pas trop quoi en penser. Honnêtement j’ai été rarement tenté, je ne dois pas être la cible. Dans Destiny: totalement useless (une skin de passereau et/ou un emote…osef quoi!). Dans Overwatch j’avoue avoir été un peu tenté pour avoir une ou deux skins qui me plaisaient bien mais comme c’est la loterie….ce fut dissuasif pour moi. Par contre je ne joue plus du tout sur mobile car cette mode du « paye des gemmes pour accélerer le jeu » est la promesse qu’à un moment ou l’autre de la progression ingame tu vas te retrouvé bloqué devant le paywall…et encore frustration…
    La frustration a toujours été une composante dans le JV (les jeux 8 biis sans sauvegarde, les bugs bloquants…etc) mais là je trouve qu’elle a pris une coloration malsaine.

  5. Hervé / NotOxygen dit:

    Merci Patrick, j’ai beaucoup apprécié cet échange pour prendre un peu de recul par rapport à cet épineux sujet des loot-box.
    Juste un point supplémentaire sur lequel j’aimerais avoir ton avis : j’ai été surpris du fait que tout le monde découvre très tardivement le modèle économique proposé par SWBF 2. Est ce que tu penses que les commentateurs JV (journalistes, créateurs de contenus..) pourraient (devraient?) devenir plus exigeants avant de parler d’un jeu en demandant à l’éditeur de se positionner sur le modèle économique choisi avant de faire leur review?

    • En fait il n’a pas été découvert tardivement ; il a même été largement dénoncé dès la beta il y a un ou deux mois. EA avait promis de faire des changements, et ils ont été constatés (avec « déception ») au lancement de l’EA access. Nous en avions parlé nous aussi à l’époque… Tu n’as peut-être pas vu passer les infos, mais cet aspect a été très largement couvert. Quand aux reviews, le jeu n’est en fait sorti que la semaine dernière, et l’aspect économique a bien entendu été totalement intégré à celles-ci (ce qui a d’ailleurs parfois posé des difficultés étant donné tous les changements de dernière minute à celui-ci).
      Merci en tous cas pour les compliments, heureux que l’émission t’ai intéressé !

    • Et surtout, apparement, les versions review envoyées aux journalistes ne contenaient pas les vrais prix des micro transactions (environ 60% de moins il me semble).

      • (Ca n’est pas tout à fait le cas : c’était lors d’un event de review, où il est généralement commun d’avoir des « accelérateurs de progression » histoire que les reviewers puissent en voir un peu plus. Bon la question est de savoir si c’était clairement dit à ce moment, mais c’est un peu moins terrible que s’ils avaient effectivement envoyé des versions avec des persos moins chers aux journalistes)

      • Merci pour cette precision ! Ca fait effectivement plus de sens pendant un event de ce genre.

        Sinon je me suis a Wolfestein 2 (qui propose son 1er niveau gratuitement sur Steam) et je suis d’accord avec vous c’est vraiment excellent d’autant plus si on a apprecié New Order. Je trouve qu’avec le streak Prey, qui est un jeu de tres grande qualité, Dishonored qui est une franchise que je n’aime pas du tout et qui reste d’une certaine qualité, Doom (GOTY pour la prochaine decenie au minimum) et meme le 1er Wolfenstein, Bethesda se place comme un editeur faisant de la resistance et prouve que les jeux solos de ce type (FPS/story rich) ont une veritable place si on leur donne une chance. Et ils prouvent qu’ils peuvent pondre autre chose que du Elder Scrolls/Fallout. Peut etre une volonté de montrer qu’ils veulent se renouveller sans laisser mourir de vieilles licenses? En tout cas ils remontent dans mon estime en fleche. Et il me semble que c’est un des seuls « gros » a soutenir la VR non?

Exprimez-vous !

*