Le RDV Tech #140 – Google pour les enfants

lerendezvoustech_140

Au programme :

  • Google ouvre ses services aux moins de 13 ans
  • Les informations de la gamescom
  • Le podcast a 10 ans !

Et le reste…

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Les liens de l’épisode :

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. AuditeurQuébécois dit:

    Le « bullying », ça s’appelle de l’intimidation ou du harcèlement, et dans le cas d’Internet, de la cyberintimidation ou du cyberharcèlement. Quant au « bowling », ça s’appelle de la perte de temps.

  2. De toute façon moi, j’ai 13 ans, mais j’était inscris sur facebook à 7ans et autre…
    Je pense que si on ne ment pas, on peut juste faire une recherche google.
    Suffi d’être assez « intelligent » pour les maîtriser (écouter et comprendre le RDV Tech à 11ans pour moi).
    Moi j’aimerai pas que on donne accès à mes donnés à ma mort.
    Il faut qu’il y ai une case donner/supprimer dans un testament.

    Je suis différent des autres jeunes car je fais du développement web exemple : http://cedced19-morpion.jit.su/ petit morpion, si vous voulez joue avec moi envoyez moi une invitation sur tweeter.

  3. Je n’ai pas encore fini d’écouter l’émission mais quel plaisir d’entendre Patrick et Dany réunis comme au bon vieux temps.
    Sinon en ce qui concerne google, il est évident que son but est de créer une dépendance pour déboucher sur une génération d’adultes google ready. Je le dis en connaissance de cause puisque je participe à cela. Je suis administrateur réseau dans un collège et j’ai inscrit le bahut au service google for Education. C’est un service de compte Google gratuit, sans autres données chez Google que le nom et prénom des utilisateurs (même pas l’âge) avec un drive à 30 Go et sans aucune pub. Et selon le vieil adage, si c’est gratuit c’est vous le produit, il ne faut pas longtemps pour se rendre compte que quand un gamin a pris des habitudes d’utilisation et de stockage sur un cloud il qu’en sortant de l’établissement, il n’a plus accès à tout ça, ben y’a pas il va dans la seconde se créer un compte perso.
    Le tout étant que je fasse bien mon boulot de leur expliquer ce que ça implique de se créer un compte personnel.

  4. Cedric Bonnet dit:

    Patrick, pour les prénoms des voisins utilise les boîtes aux lettres c’est souvent marqué dessus 😉

  5. Bonjour !
    Encore un excellent épisode, merci à vous 3! Un plaisir d’entendre la voix de Dany, hashtag nostalgie 🙂

    Je tenais juste à faire 2 commentaires.
    Le premier, est un commentaire de fanboy assumé, mais néanmoins pas si totalement subjectif que ça.
    Cela me ronge qu’à chaque fois que vous parlez de jeux vidéo, vous ne citez JAMAIS Nintendo 🙁
    A croire qu’ils n’existent plus. Qu’on parle de l’actu technologique de Sony et Microsoft dans leurs consoles je comprends, mais ne même pas citer leur présence à la Gamescon ..
    Comprenez bien, ce n’est pas un reproche de la ligne éditoriale, mais mon cœur d’amoureux de Big N qui saigne ici ouvertement 🙁

    En deuxième, je voulais juste confirmer que oui, Patrick IRL est bien « la même personne » !
    Je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre un café avec, mais assez pour me faire plaisir et avoir éclaircie ma soirée (qui était déjà bien éblouissante!).
    C’est un grand podcasteur, doublé d’une type bien.

    Voilà voilà, à dans 2 semaines ;p

    • D’accord avec toi. Nintendo n’est pas mort, loin de là, et c’est dommage de pas parler plus d’eux.

      Surtout que si ils ne sont pas premier de classe au niveau de la technologie et des caractéristiques d’une console, ils sont souvent premier de classe dans l’innovation et la qualité du gameplay.

  6. Excellente émission comme d’habitude.

    Je suis d’accord avec Patrick. Il faut pouvoir décider de supprimer nos comptes à notre mort. Oui plûtot il devrait être détruit d’office sauf avis contraire.

    L’exemple du médecin n’est pas bon pour moi. C’est j’imagine extrêmement rare qu’un médecin travaille seul et je doute que la famille a accès aux données papier après sa mort. Son infirmière, son assistante, secrétaire ou autre s’occupe certainement de la suite des données avec le secret de fonction.

    Sans parler de secret médical, des amis peuvent me confier des choses très personnelles par mail. Ces derniers seraient surement pas très heureux qu’après ma mort ces données atterrissent dans ma famille pour laquelle ils n’ont pas le même confiance et à qui il n’aurait pas fait ses confidences.

    Bref, pas défaut les comptes devraient être détruit automatiquement après x année d’inactivité et seulement si on veut le transmettre le spécifier dans un testament.

  7. Le « Au revoir » de fin était juste… giscardestaingnien! 😉
    Et oui, le format podcast audio permet effectivement de s’informer utilement en faisant autre chose en parallèle. C’est parfait.
    Bye.
    Stéphane.

  8. StivMakKouin dit:

    En ce qui concerne la transmission posthume des données, Google a un service de gestion de compte inactif: en pratique, passé X mois de silence, Google peut transmettre vos données à des contacts particuliers, ou bien carrément tout supprimer : https://www.google.com/settings/u/0/account/inactive
    A noter que l’on reçoit tous les 6 mois un petit mail automatique, genre « Alors ? Pas encore mort ? » du plus bel effet…

  9. La question de la sécurité des enfants sur internet est toujours un gros sujets, il faut les protéger:
    – des contenus/publicité pour adultes (que ce soit sexe ou violence) surtout lors d’une simple recherche google
    – des approches d’inconnus qui se font passer pour des enfants (n’accepter sur facebook que des personnes que l’on connait physiquement)

    Pour l’anecdote, je me souviens pour mon Bts avoit cherché des informations sur « les galeries gourmandes » qui sont un magasin « laboratoire » Auchan sur paris, il faut voir le nombre de résultats totalement HS que Google pouvait me trouver 🙁
    Donc un google « restreint » qui ferait le filtre sur les recherches et les pubs addwords… serait une très bonne chose déjà 🙂
    Je n’ai jamais testé de logiciel de contrôle parental, ma ptite est encore trop jeune pour aller sur internet (3 ans), mais la question se pose: @jeff, qu’utilises-tu pour les tiens ?

    @patrick, allumez Gully, Nickelodeon and co et vous verrez les publicités pour les jouets: on se croierait en période de Noël 😉

  10. Hello, merci pour le PodCast

    Alors le Kinect 2 est une tuerie, et est compatible avec SARAH v4 alpha MAIS il y a un gros problème chez Microsoft:

    1. L’équipe Kinect est toute petite
    2. Des fonctions de folie (heart rate) ne sont pas dans le SDK !
    3. Il manque des fonction de computer vision
    4. L’équipe Windows ne semble pas parler avec l’équipe XBox
    5. Microsoft n’a toujours pas compris qu’il faut un p**** de Windows sur XBoxOne que ça devienne LA machine de la famille qui ferait console + pc + media center

    Bref Microsoft a fait de gros efforts de community management mais il y a encore du chemin à faire pour transformer cette pépite.

  11. En écoutant la partie du podcast à propos de l’accès des enfants à internet et au monde numérique, je me suis posé la question des réformes récentes dans l’éducation nationale et les fameuses activités périscolaires qui font couler beaucoup d’encre.

    J’ai cru comprendre que cet accès au « monde numérique » (pour employer un terme le plus générique possible) ferait, dans certaines écoles tout du moins, partie de ce programme. Et c’est, je pense, un moyen intéressant de sensibiliser les enfants à tout ce que peut leur apporter internet, du bon comme du moins bon.

    Les dernières informations que j’ai lues du style « les objets high-tech sont, chez les ados en train de dépasser (si je puis dire) les dernières fringues à la mode » me confortent pas mal dans l’idée que les enfants sont (et ont toujours été) des cibles de choix pour les services marketing (le fameux « les enfants choisissent, les parents paient ») et pour les protéger, il me semble obligatoire de leur EXPLIQUER les tenants et les aboutissants du monde numérique dans lequel ils vivent.

    On « reproche » souvent aux nouvelles générations d’être nées avec internet, et donc de ne plus totalement comprendre les tenants et les aboutissants de ce qu’est le cloud, de faire la part des choses entre nos données chez nous, à nous, et les données stockées ailleurs, et si elles nous appartiennent toujours et dans quelle mesure. Ça peut sembler simple pour des gens qui ont vécu l’informatique « hors-ligne » puis l’apparition et la démocratisation de services en ligne. Maintenant que tout est connecté, on parle sans arrêt des mêmes enjeux : vie privée, liberté individuelle et droit d’auteur.

    Tout n’est pas libre d’accès, tout n’est pas gratuit, ce qui est partagé est parfois public, parfois pas, parfois partagé à un cercle de confiance, parfois totalement privé, pourtant certaines personnes ou sociétés ont accès aux données que nous publions. Mais qui ? Comment ? De quel droit ? Dans quelles limites ? Difficile déjà pour nous, amateurs de tech et issus pour la plupart de générations qui ont vu internet se démocratiser et ces services (réseaux sociaux ou non) émerger. J’ai du mal à me mettre dans la peau d’un enfant d’une dizaine d’années.

    Éduquer les enfants me paraît crucial et à l’instar de l’éducation civique ou de l’apprentissage à la vie en communauté que l’on retrouve à l’école, je pense qu’apprendre aux gamins ou aux ados que poster n’importe quoi sur Twitter est dangereux, les sensibiliser sur le fait qu’utiliser un service (que ce soit un réseau social ou non) ne va pas sans certaines précautions, que l’anonymat ne protège pas de tout, … en leur expliquant pas à pas comment tout ce bazar fonctionne (les grands éléments de la chaîne : client-FAI-serveur etc.) devrait occuper une place de choix à l’école.

    Et comme souvent, si les parents ne sont pas au fait de tout cela, les enfants peuvent prêcher la bonne parole en rentrant à la maison le soir.

    Pour le coup ça mériterait presque une émission complète avec des acteurs de l’éducation nationale ou, à défaut, des gens (neutres si possible) intervenant dans des programmes scolaires.

    Encore un immense merci pour ce podcast et à bientôt je l’espère.

    • Pour un épisode avec des intervenants de l’éductation nationnale: pourquoi pas un cross-épisode avec les animateurs de nipEdu ?
      http://nipcast.com/category/nipedu/

    • Je plussoie ton message tout entier ! 🙂

      • Et bien, l’actualité avec le « scandale » de ce que les medias de masse appellent désormais le fappening ne pouvait pas mieux illustrer mes propos…

        Ou comment un service que le commun des mortels (y compris le pas commun des mortels en l’occurrence) considère comme anodin, à savoir iCloud et la synchronisation de ses données entre plusieurs appareils se transforme en terrible exposition de sa vie privée au monde entier.

        Certes le cas est un peu particulier, ce sont des photos de nus, et des célébrités… Bon pour des gamins dans des écoles l’exemple est sans doute un peu tiré par le cheveux, mais ça montre bien que l’utilisation de tels services nous dépasse tellement aujourd’hui et est presque devenu tellement banal qu’on a tendance à en oublier ce que sont nos données, où elles vont, et chez qui elles peuvent arriver. Comme quoi la plupart des actus se prêtent finalement plutôt bien à l’analyse et à l’exemple.

  12. Pour la gestion après la mort d’une personnes, il faut penser à consigner les différents serveurs en notre possession ainsi que les accès afin de récuperer les photos, codes sources… voir reprendre la main ou continuer à payer pour le maintient du site web 😉
    Imaginez la succession de sites comme Frenchspin, korben and co 😉
    Dans un autre registre: Linus Torvalds, qui prendrait la succession: un grand pouvoir..

    Pour la xbox, comme tous les marchés où ils ont de la concurrence, il n’ont pas du tout la première place, au contraire (xbox, wphone, surface, feu Zune)
    De plus, ils perdent de l’argent avec cette division, il faut le rappeler: Stephen Elop et Bill Gates lui-même est pour l’abandon de cette division http://www.begeek.fr/bill-gates-soutient-possible-abandon-branche-xbox-128359

    note: je dis ça, j’ai personnellement une xbox 360 qui reste une bonne console, même si elle a pas mal de défaut : très grosse, très bruyante surtout pour une console 🙁
    Idem ici pour la xboxOne / ps4, il y a une grosse différence de taille 🙁

    Mais pour avoir une Wii et une Xbox 360 avec kinect je trouve la première plus convivial à 4 que la xbox: trop de limitation sur le nombre de joueurs avec kinect: 2 maximum 🙁

  13. Le podcast c’est un peu plus que de la radio à la demande, il y a une proximité supplémentaire avec les podcasts « non professionnels »: on peut interagir avec les animateurs via les commentaires par exemple 🙂
    Proximité confirmé: j’ai eu l’occasion de rencontré phillipe Guedj dans le métro, on a pu discuter un petit moment: très accessible, très sympa comme l’image que j’en avait à l’époque de NoWatch 😉

    Pour le montage de la tour: vous avez changé tous les composants et gardé la version de windows installé sur le disque de la précédente tour ?
    Si c’est une version OEM: vous devez repayer une licence OEM pour info, c’est dans la licence
    « De manière générale, un utilisateur final peut mettre à niveau ou remplacer tous les composants matériels d’un ordinateur, à l’exception de la carte mère, tout en conservant la licence logicielle du système d’exploitation OEM Microsoft d’origine. Si la carte mère est mise à niveau ou remplacée en raison d’une défaillance, un nouvel ordinateur est alors créé. Le logiciel du système d’exploitation OEM Microsoft ne peut être transféré au nouvel ordinateur et une nouvelle licence logicielle est donc requise. Si la carte mère est remplacée en raison d’une défaillance, vous n’avez pas besoin d’acquérir une nouvelle licence de système d’exploitation pour l’ordinateur dans la mesure où la carte mère de substitution est de la même marque/du même modèle ou qu’il s’agit d’une carte de rechange/équivalente du même fabricant, ainsi qu’il apparaît dans la garantie du fabricant. »
    http://www.microsoft.com/OEM/fr/licensing/sblicensing/pages/licensing_faq.aspx#fbid=o4FOmcuMUjt

  14. Un petit message de soutien ici puisque je ne me sers de Twitter qu’en lecteur de flux RSS : félicitations pour ta décision Patrick.

    C’est réellement un choix fort et intéressant. L’expérience a porté ses fruits et j’espère de tout mon coeur que le futur te donnera raison de croire en la production de contenu financée par les « client finaux ». C’est un modèle que je trouve particulièrement bien adapté à ce que tu fais et qui me réjouit énormément en temps qu’internaute. Je sais que, sans être forcé à payer, si je donne de l’argent il va (presque) directement à la personne qui produit le contenu qui m’intéresse. Que, moyennant impôts (ce qui est somme toute logique) et participation du service de financement (qui n’a pas l’air trop abusive si j’en crois ce que j’ai lu), je finance l’auteur directement sans qu’il n’ait à subir quelconque pression de quelque éditeur ou producteur que ce soit.

    Un pari à double-tranchant pour toi, j’espère de tout coeur que ça fonctionnera, d’une parce que je considère que tu le mérites, de deux parce que j’y crois.

    Félicitations, désolé pour le message un peu long (en 140 caractères ça aurait été compliqué) et bonne route à toi !

  15. Bonjour Patrick et à toute l’équipe du rdv tech !
    Je te suivais sur Nowatch toi et les autres (Cédric B, Korben, J Cyborg & co) et depuis la fin de la grande ère (en +1 après N.W, datation importante pour les technophiles) je vous avais un peu perdus de vue…
    Quel plaisir de te retrouver pour une nouvelle aventure à partir d’octobre, comme on dit dans le jargon, il faut des « balls » pour lâcher un poste comme le tien et se lancer comme ça. Alors je te dis Bravo et je vais de ce pas m’inscrire sur patreon pour apporter ma modeste participation. Ton business model me plaît car tu restes indépendant et de nos jours dans les nouvelles techs il est difficile de faire quelque chose sans financement « intéressé ». Pour faire une métaphore amusante : tu aurais ta place dans un certain village Gaulois, avec les ex nowatchs également.
    un petit comment à propos de cet épisode du rdv tech et ce que tu disais à propos des podcasts audio vs video : la particularité d’un podcast audio et la force est justement l’audio ! En video l’image distrait énormément et de plus la voix rend ce medium plus intimiste, cela donne l’impression de mieux connaître la personne. Comme tu dis, pour avoir écouté beaucoup de vos podcasts, j’ai l’impression de vous connaître vraiment (bien plus que Norman 😉 )

    Sur ce, Hail to the King ! Hail to Patrick !

    Take care et tu peux compter sur nous !

  16. Etienne Caillaud dit:

    Petite question en rapport avec l’actualité.
    Ne trouvez vous pas hypocrite les gens qui s’offusquent d’être espionnés par la NSA, mais qui se réjouissent de voir des photos d’intimité de star dévoilés? Alors que le problème est plus ou moins le même?
    Ou alors est ce que je fais un lien entre deux événements qui n’ont rien en commun?

    • Il y a un lien évidemment, mais le voyeurisme n’est pas une chose nouvelle… Et c’est effectivement une chose que je trouve tout à fait affligeante, qu’on soit espionné par la NSA ou pas. A vrai dire, je ne suis même pas sûr que les gens qui se délectent de ces photos soient vraiment les mêmes qui sont scandalisés par la NSA…

      • Il y avait un article paru sur Techcrunch il y a quelques jours qui était assez intéressant. Il traitait de la différence d’attitude des internautes entre le leak de photos nues de Scarlett Johansson il y a quelques années et le scandale paru il y a quelques jours.

        Et c’est vrai qu’on a l’impression que même si on a vu certaines personnes se jeter sur ces photos, j’ai l’impression (dans mon entourage en tout cas) qu’il y a beaucoup plus d’empathie autour de cette histoire qu’il n’y en aurait eu il y a quelques années. Peut-être parce que les gens apprécient Jennifer Lawrence, mais je ne pense pas que ce soit la seule raison.

        J’ai l’impression que les gens se sont vraiment identifiés à ce qui s’est passé, en se disant que le fait d’hacker iCloud était une véritable intrusion dans le téléphone.

        Je me suis moi aussi posé la question que Patrick a soulevée sur Twitter : « Mais enfin… Tout le monde prend des selfies dénudés aujourd’hui ? » ainsi que « Quand même, quand t’es une star, y’a des trucs auxquels il faut faire attention… ». Mais avec un petit peu de recul et à la lecture des deux articles de Techcrunch (dont la « lettre à Jennifer Lawrence ») j’ai l’impression que oui : les gens sextent beaucoup plus aujourd’hui, et oui quand on ne connaît rien à la tech on ne peut pas envisager qu’iCloud représente une faille de sécurité si importante pour sa vie privée.

        Du coup oui, j’ai l’impression que même si les premières réactions étaient pas loin du « Elles l’ont quand même un peu cherché… » (je caricature), après quelques jours il y a quand même une forte empathie envers ces célébrités.

        Deux choses qui m’interpellent dans cette histoire quand même :
        – la simplicité du script utilisé pour attaquer iCloud. Le code est sur Github, ceux qui connaissent Python (ou même pas en fait) peuvent aller le lire, c’est totalement trivial…
        – le fait que des gens aient agi dans l’ombre pendant quand même énormément de temps pour collectionner et s’échanger ces photos dans les arcanes du net : ça, ça m’inquiète quand même pas mal quant au rapport qu’entretiennent les gens (les jeunes ?? ça serait un raccourci trop facile) avec internet

  17. Pierre-Yves RENAUT dit:

    Bonjour,
    encore merci pour tes émissions Patrick, c’est la première fois que je mets un commentaire.

    J’espère ne pas me tromper d’épisode, tu as peut être fait une erreur involontaire quand tu as parlé de matériel à la fin de l’épisode.
    Tu as parlé des prochains processeurs Nvidia qui auront un très bon rapport performance/dégagement thermique et tu as nommé cette famille Broadwell.
    Tu voulais certainement dire Maxwell ?
    Broadwell ne concerne pas les prochains processeurs Intel ?

    Autre petite chose, j’ai vraiment entendu une différence de son avec le nouveau matériel que ce soit en voiture ou avec mon casque. Ça frôle la perfection !!

    • Ton premier commentaire fait mouche, Tu as tout à fait raison ! En même temps on ne s’y retrouve plus avec tous leurs « machinwell » ! 🙂

  18. bonjour ,

    Voici comme promis sur twitter les raisons pour lesquels je ne suis plus le rendez vous tech . Ceci n’est bien sur que mon avis et n’engage que moi , comme tout avis une part de subjectivité est aussi à prendre en compte . Je préviens je risque d’être assez dure . Pour moi le RDV Tech est à la tech ce que le journal de 13h de TF1 est à l’information , non avons droit chaque année aux mêmes marronniers , et le flux d’info tourne trop souvent autour de Google , Amazon , Apple , Facebook etc….. Et quand à la technologie hardware elle même je la trouve relégué à une tranche très congrue dans les émissions .
    Et puis la différence de traitements est énorme , à chaque conférence d’Apple et même si il n’y a pas d’évolution majeur de la gamme , ou des améliorations déjà existante chez la concurrence depuis des mois et bien nous avons droits à au minimum 50% de l’émission qui sera consacrer à ce seul sujet . Et après le show du 09 septembre l’émission qui suivra prendra ce même format pour un écran sûrement plus grand et 2 ou 3 featurettes sans grand intérêt . Par contre lors des annonces de Google ou Windows , l’IFA , le Mobile world Congress on peux réduire le temps du sujet de l’émission par 2 voir 3 .

    L’Americanocentrislme de l’émission , bien que je comprenne que de grande choses se passe au seins de la Silicon Valley , des startup et des projets se lance en europe et l’on peux pleurer sur le manque d’innovation et de projet sur notre vieux continent mais même si le RDV Tech ne s’y intéresse pas un minimum et ne concentre ses émissions que vers les USA , cela n’aidera pas à faire évoluer les mentalités et se dire que sans passer part la Silicon Valley aucun projet n’a de chance . Et pourquoi utiliser Patreon ? Et ne pas privilégier un système français comme Teepee ? De par ce geste tu aides à l’obscurantisme sur les sociétés françaises . De plus le plus souvent ou l’on parle de la France et de projets à venir c’est pour taper dessus ce qui est facile aux vues des actualités choisit .

    Les chroniqueurs , , passons au dela du fait que 60% d’entre eux soit des pro Apple et que cela est parfois très frustrant d’entendre surgir quelques troll facile et malheureux sur la concurrence , ce qui m’embête est que nous avons en France des podcasteurs qui pourraient intervenir et apporter des précisions sur bien des sujets de façon plus pédagogique et au delà d’abaisser le discours pour une mise à porter de tous , au contraire l’élever pour acquérir des connaissances supplémentaires . Au lieu de cela nous avons le flots de chroniqueurs récurent dont on peux deviner l’avis bien à l’avance , Je mets à part Korben ou Cedric bonnet qui ont un véritable bagage .

    Deux petite choses supplémentaires , est il possible pour Jeff d’arrêter de faire du sport durant l’émission ? Cela est juste énervant de l’entendre parfois légèrement haleter . Pour l’équipe de NipTech serait il aussi possible d’avoir autant de propos aussi lourd de flagorneries envers toi , c’est pénible qu’à chacune de leur venue d’avoir droit a des “C’est tellement super ce que tu fais Patrick , tu es un exemple……, c’est un honneur d’être là …….etc

    Je me stoppe là pour que ce post ne devienne un nid à troll facile et je me rend compte que bon nombres de mes critiques sont sans doutes récurrente à ton oreille .
    Comme je te l’ai dis sur twitter chapeau pour le courage que tu as eux pour faire ce grand saut et je te souhaite toute la réussite possible .

    • Franchement, des « trolls » de cette qualité, on en redemande ! Sincèrement, ton commentaire n’a rien de trollesque, ou même de « trop » critique, au contraire. Tu fais des remarques raisonnables, tu avances des arguments sensés, tu motives tes commentaires… Ce genre de critique constructive est un vrai plaisir.
      Je ne répondrai pas point par point, simplement parce que je suis (ça risque de te surprendre) plutôt d’accord avec toi en fait. Bien sûr mes motivations ou mes explications sur les raisons de la nature de l’émission seraient différentes de celles que tu mets en avant (au hasard, je dirais qu’on parle des US parce qu’on suit l’actu principale, ou qu’on parle d’Apple parce qu’ils ont plus de poids que les autres -débat éternel-), mais sur le principe tu as raison : le RDV Tech a clairement une vocation de vulgarisation, presque « d’éducation », et il est plutôt généraliste (du point de vue des technophiles, parce que les « vrais » média généralistes, eux, ils nous trouvent imbitables ! 🙂 Du coup, avant de dénicher les précieuses pépites cachées dans notre patrimoine, je veux déjà que les auditeurs aient une compréhension basique des problématiques qui touchent toute la société : neutralité du net, équilibre entre sécurité et coté pratique, tendances de fond initiées par tel ou tel acteur (Apple!! Bon ok là c’est moi qui fait le troll :), etc. C’est simplement le but que je me suis fixé (ou qui s’est construit) avec cette émission, et c’est précisément cette émission que j’ai envie de faire. Ensuite il est certain aussi que pour un média comme le podcast, la personnalité des animateurs ressort beaucoup plus qu’ailleurs, donc les affinités jouent aussi.

      En conclusion, ce que je dirais c’est que tu sembles chercher une émission assez différente de celle que je propose en fait, avec une « mission » et une ligne éditoriale bien distincte… Et du coup je te dirais, avec un poil de malice, pourquoi ne pas la lancer, cette émission dont tu rêves ? Je ne plaisante qu’à moitié : le podcast est un média facile, accessible à tous, et sa vocation est même de se multiplier pour servir tous les types d’auditeurs et leur donner ce qu’ils ne trouvent pas ailleurs ! Et si tu as besoins de conseils, n’hésite pas à me contacter, je serai heureux de te filer un coup de main. 😉

      • J’étais curieux de lire votre réponse à ce commentaire assez virulent même si argumenté et sincère.
        Je suis agréablement surpris de votre réponse patrick.

        Continuez comme cela, mais effectivement pour nipTech, c’est un peu toomuch en effet 😉
        Note : pour korben, j’ai déjà été frustré de son intervention dans le rdvTech, lui qui a une culture multiplateforme fenetres/pommes/manchot, je suis toujours étonné qu’il ne parle pas plus de la 3ème flèche à son arc.
        Le seul manchot que je l’entends défendre et promouvoir depuis que je vous écoute (rdvTech/appload) c’est Android 🙁

    • Pour le contexte, je suis Patrick depuis l’époque d’AzerothFR, je suis aussi une 10aine de PodCast, 600 flux d’actu, et une 20aine de newsletter, …

      Je pense que ta démarche est constructive mais il me parait difficile de râler sur la forme du PodCast. Jeff Clavier top VCs US qui vient parler dans un PodCast gratuitement, pour une emission potentiellement gratuite c’est déjà énorme …

      Après, les camarades de NipTech apprécient aussi ? Oui faut avoir les « couilles » de se lancer et de tenir. Compare à This Week In Tech qui met des pubs régulièrement …

      Concernant l’actu, je trouve que RDV Tech essaye de résumer l’actu, c’est un gain de temps et intéressant de voir un autre point de vu. Ca me semble compliqué de dénicher des « pépites » régulièrement. Car beaucoup de choses sont de plus en plus « secrètes ».

      Le point ou je te rejoints c’est que j’aimerai qu’il y ai plus d’analyses et d’invités qui oseraient (même en se plantant) parler de stratégie:

      – typiquement oui l’iPhone 6 va sortir mais quel est sa place dans ce marché, qu’est ce qu’ils ont comme idées derrière le NFC, qu’est ce qui va se passer après ? Bref plus imaginer la « big picture ».

      – typiquement en France il y a pas mal de CEO ou CTO qu’il serait intéressant d’entendre sur LRDV un peu comme fait TWiT en mode « décontracté ».

      Je me souviens encore l’analyse de Jeff sur la levée de Pinterest qui à l’époque était honnête et très intéressante.

      Allez courage Patrick !

    • Je trouve ton commentaire assez sévère mais intéressant, et je me retrouve dans plusieurs de tes critiques.

      Le coup du Apple-centric. Oui, les deux principaux « coupables » ne s’en défendent pas à vrai dire. Ca me gêne presque parfois aussi, mais plutôt parce que je culpabilise parfois moi-même de beaucoup apprécier les produits Apple. J’ai un iPhone, un Macbook Air, une Apple TV, … Alors que si j’aime beaucoup la finition de leurs produits (et le fait qu’ils fonctionnent bien et durent plutôt pas mal), je n’aime pas spécialement la politique de la boîte dans pas mal de domaines. Je serais mal placé d’en vouloir à Patrick et Jeff (et autres) d’en faire des caisses sur Apple, même si parfois ça m’interpelle un petit peu et même si j’aimerais parfois avoir un peu plus d’ouverture à la concurrence. Au moins on n’est pas pris à défaut, c’est un choix assumé de leur part. C’est toujours mieux que de les voir troller sournoisement.

      L’américanisme… Bah, je suis assez d’accord à vrai dire. Je veux pas faire du Montebour-isme à tort, ou jouer les protectionnistes à deux sous, mais c’est vrai que y’a des entreprises françaises qui valent le coup qu’on s’intéresse à ce qu’elles font. Comme ça à froid, Parrot me viendrait à l’esprit mais j’imagine qu’il y en a beaucoup d’autres, ne serait-ce que dans le service. Et même sans parler franco-français, beaucoup d’entreprises européennes valent certainement le détour.
      Ne mettons pas tout sur le dos de Jeff non plus. Disons que l’actualité tech « vue par la vallée », ça apporte quand même un regard intéressant. Disons que si j’avais un conseil de forme à donner, je pense qu’il faudra que ça apparaisse à nos oreilles comme ce que c’est : le point de vue tech vu de là-bas, et pas « le point de vue de référence ». C’est certainement pas l’idée que nos animateurs veulent faire passer, mais je te rejoins sur le fait que par moment c’est l’impression que l’on peut avoir (et que j’ai par moment).

      Les chroniqueurs : je te rejoins partiellement. Oui, j’adorerais que d’autres animateurs interviennent. Je citais Parrot tout à l’heure, ça pourrait être intéressant d’entendre ce qu’un ingénieur de chez eux aurait à nous raconter. Ou d’avoir le point de vue d’un spécialiste de l’embarqué sur l’annonce d’Android Wear, etc. MAIS, il faut aussi se mettre à la place de Patrick. En tout cas en y repensant je me suis dit qu’en faisant cela il deviendrait difficile d’assurer une certaine cohérence entre les épisodes. On risquerait de trop changer de ton d’une émission à l’autre, et c’est vrai que si c’est pour dire « la semaine dernière c’était fun, cette semaine très sérieux, qu’est-ce-qui va se passer la semaine prochaine ? », bah même en tant qu’auditeur, ça risque de m’ennuyer :\

      Pour le sport de Jeff, je dois reconnaître que c’est parfois un peu pénible, c’est vrai :\

      Je suis loin d’avoir envie d’arrêter d’écouter le podcast car à côté de cela je passe tout de même un moment très agréable, mais je trouve tes remarques dans l’ensemble très justes (même si un peu sévères), si jamais Patrick en prend acte et change certaines choses, ton commentaire est un joli cadeau pour nous, et merci pour ça 😉

  19. Juste trop bon de réentendre la voix de Dany. Ca fait tout drôle mais c’est tellement top. #nostalgie
    Le reste est toujours aussi bon. Jeff et Patrick excellents.

  20. Effectivement : seul un médecin petit accéder à la correspondance professionnel d’un médecin. Et en plus les héritiers doivent conserver les archives des consultations pendant 10 ou 20 ans (je ne sais plus exactement).

Exprimez vous!

*