Le RDV Jeux 3 – Des chiffres et des jeux

lerendezvousjeux_3


On parle de toutes les news de ces dernières semaines, y compris :

  • Les très bons chiffres de la PS4 en Europe
  • Nintendo remonte la pente… et prépare l’avenir
  • Final Fantasy XV en vue
  • Le prix du jeu vidéo aujourd’hui

Animé par :

Liens de l’émission :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Salut,

    Je ne peux pas résister à l’envie de laisser un commentaire alors que mon lit m’appelle (je ne devrais pas la fatigue aidant je ne pense plus avoir l’esprit très clair, mais bon j’aime le risque) ! ^^

    M’est d’avis que vous partez un peu dans tous les sens pour tenter de justifier l’idée que les jeux vidéo, pour vous, ne sont pas chers.

    Pour moi, la question est a aborder exclusivement sous l’angle du prix moyen d’un jeu vidéo et non de biaiser le constat, en louvoyant entre le concept des soldes ou le fait d’attendre 10 ans avant d’acheter un jeu, ce qui n’est pas le mode de consommation principal du jeu vidéo (surtout sur console). ^^

    Quant à l’occasion, de quelle occasion parle-t-on ?!

    – Sur PC l’occasion a été tout quasiement éradiquée par les éditeurs (cyniques et cupides, dont certains, il est bon de s’en rappeler, n’hésitaient pas, il n’y a pas si longtemps, à sous entendre que l’occasion était à mettre dans le même sac que le piratage) et steam, à coup de DRM privateurs et spoliateur.

    – Sur consoles m’est d’avis qu’ on y va tout droit aussi, avec des consoles de plus en plus connectées et des jeux en version commerciale qui en sont de moins puisqu’il faut télécharger des patchs de plusieurs Gio pour que le jeu soit fonctionnel et réponde ainsi au cahier des charges, sur lequel l’argumentaire de vente repose (autant dire que dans ces conditions la valeur de revente d’occasion est proche de zéro, si tu dois acheter ta gallette et te retaper derrière plusieurs heures de DL avant de pouvoir jouer, il est loin le temps du plug and play de la console).

    D’ailleurs au sujet des consoles je vous renvoie vers un article de gameblog que j’ai trouvé assez pertinent et qui résume bien ce que sont en train de devenir les consoles actuelles (à savoir des PC tout simplement).

    Au secours : nos consoles Next Gen sont des PC !

    http://www.gameblog.fr/chronique_806_au-secours-nos-consoles-next-gen-sont-des-pc

    De plus, votre raisonnement qui consite à attendre, atteint très vite ses limites, puisque si tout le monde attend 6 mois ou les solde pour passer à la caisse, alors les poids lourds du secteur s’écroulent faute de rentrée de liquidités suffisantes avec leur AAA.

    J’en reviens donc à votre question de savoir si les jeux vidéo actuels sont trop chers, et pour moi la réponse est clairement oui, et j’en termine enfin avec cette excellente vidéo qui démonte, de façon argumentée, l’idée que les jeux vidéo ne sont pas chers.

    Les prix des jeux vidéo:

    https://www.youtube.com/watch?v=Cic7fWwtn5E

    Bonne nuit ! ^^

  2. > M’est d’avis que vous partez un peu dans tous les sens pour tenter de justifier l’idée que les jeux vidéo, pour vous, ne sont pas chers.

    « Dans tous les sens », manière amusante de dire qu’on parle de tous les moyens, très différents et nombreux, de payer des jeux sans sortir le prix d’un gros jeu AAA neuf… Forcément on parle de beaucoup de choses, parce qu’il y en a beaucoup !
    – Soldes (ENORMES, et pas que sur Steam)
    – Occasion (ne t’en déplaise, ça existe)
    – Abonnements (ok, les jeux ne sont pas gratuit, mais ils reviennent vraiment pas cher)
    – Free to play (dont pour certains on peut effectivement jouer beaucoup sans payer)
    – Jeux mobiles (dont les prix, même pour les « vrais » jeux, sont en dessous des prix PC/Consoles)
    Alors forcément on part dans tous les sens, mais avec tout ça, il n’en reste pas moins que les seules jeux qu’on paye 70€, ce sont les énormes jeux le mois de leur sortie. Même Call of Duty, triple A parmis les triple A, je l’ai payé 50€ au lieu de 70€ à la Fnac, un mois après la sortie !! Alors si même 50€ pour un énorme jeu super populaire qui vient de sortir c’est cher, je ne sais pas ce qu’il faut faire…

    > Quant à l’occasion, de quelle occasion parle-t-on ?!

    Tu prends l’exemple du PC, qui est absolument excellent, puisque « grâce » aux DRM (que le monde entier déteste parce que « c’est mal ») que nous avons eu une réduction drastique des prix des jeux (et pas que) : ose dire que les jeux sont plus chers sur PC qu’ils ne l’étaient il y a 10 ans ! Les soldes Steam, qui me permettent d’acheter Skyrim à 4€ aujourd’hui, c’est grâce aux DRM ! Oui on n’a plus d’occaz sur PC, mais on y a LARGEMENT gagné au change !
    Quand au mouvement de foule inepte qui a fait reculer Microsoft sur la « DRM-isation » des disques vendus en magasins, il va se retourner contre les preux défenseurs de la « liberté de donner son jeu à son ami » : dans la génération de console que nous sommes en train de vivre, il va y avoir de plus en plus de vente dématérialisées, et de moins en moins de ventes physiques. Sauf que comme les systèmes ne sont désormais plus prévu pour la revente ou l’échange de jeux dématérialisés, comme l’aurait voulu Microsoft avec la XBoxOne, on va se retrouver avec EXACTEMENT ce que l’Internet, fou de rage mais pas très pressé de réfléchir, voulait éviter : pour avoir conservé le droit de s’échanger un disque, on a perdu le droit de s’échanger des jeux achetés en ligne. Au final, on y perd BEAUCOUP plus. Mais tant qu’on peut dire qu’on a tapé sur les méchantes DRM, on est content…

    Quand à la vidéo dont tu me mets un lien, je suis désolé mais c’est totalement plein d’exemples idiots, d’inexactitudes et d’approximations. Désolé, mais il n’est pas bien malin le narrateur, et il n’apprend franchement rien à personne, avec ses illustrations « drôles » qui noient un propos déjà pas bien assuré.

    Bref, il faudrait faire une étude simple : pour 650 francs, combien de jeux on pouvait avoir au mieux en 1995 sur une année, et aujourd’hui, pour 100€, combien de jeux on peut avoir au mieux ? La réponse est assez simple : même avec l’occaz naissante de l’époque, j’imagine qu’on n’aurait pu avoir que 3 ou au mieux 4 jeux en 95. Aujourd’hui, entre le PS+, les soldes Steam et tout le reste, tes 100€ te rapporteront bien une vingtaine de jeux, dont il y aura certainement un GROS jeu par mois que tu veux effectivement avoir.

    Il n’y a tout simplement pas photo.

  3. Je suis parfaitement d’accord avec toi Patrick sur les Amiibo, mais dans le doute j’en ai pris 10

  4. Le jeu PC aujourd’hui coûte beaucoup moins chère qu’auparavant.

    – Humble Bundle
    – G2A
    – Soldes Steam

    Il y a pléthore de moyen pour avoir les jeux que l’on souhaite à bas prix. Cela à aussi tuer le marché des boutiques d’occasion, qui, elles, se sont tournées vers le rétro gaming.
    De plus je dirais qu’aujourd’hui le monde des jeux indépendants est clairement mieux représenter aujourd’hui qu’il y a quelques années, et avec internet, on a mieux connaissance des petites perles (souvent à bas prix) qui sortent et sont souvent mieux que d’autres jeux AAA toujours vendus pour le prix d’un bras d’enfant.

  5. Bonjour à vous,

    Pour commencer merci pour vos podcasts , un réellement bonheur de vous écoutez.

    Pour le prix des jeux en 1995 avec 650 francs, 2 gros jeux chez Score Games.
    A cette époque je dépensais dans les 350 francs par mois dans les jeux vidéos.
    Soit j’achetais 2 jeux en occasion, soit un jeux neuf que je revendais pour un d’occasion.
    En plus avec la carte du magasin chaque achat rapportais un bonus.

    Aujourd’hui avec ma « Ps4 » que je possède depuis le 15 janvier 2014, le jeux que j’ai payé le plus cher étais 59 euros.
    Pour avoir des prix correcte j’achète sur le net mais certaine enseigne de la grand distribution font de très bonne affaire à leur clients aussi.

    Personnellement je considère que au dela de 59 euros en version standard, un jeux est alors cher.
    Que dire des version dématérialisé qui dépasse ce prix.

    Personnellement outre le fait de comparer les prix je me fixe un calendrier d’achat.
    Par exemple j’ai acheter « Alien » et « GTA 5 » neuf, mais « Evil Within et » l’Ombre du Mordor » je vais les acheter en occasion.
    Cela peut paraître frustrant de devoir attendre pour jouer mais bien au contraire, …….la saveur du désir.
    Enfin pour ma part que du bonheur ainsi.

    Je vous souhaite de joyeuse fête de fin d’Année

  6. Je trouve que c’est une question tres difficille a repondre simplement.
    Elle depends selon moi de multiple facteur et ces facteurs ne touche pas tout le monde de la meme facon donc un point de vue totalement different d une personne a l autre.
    La place qu’ a le jeux video dans le coeur de chacun varie completement d’une categorie de joueur a une autre.
    L’ argent impliqué dans ce loisir ou cet art par un gamer varie aussi.
    Donc pour moi et c’est seulement mon avis ce qui est cher pour l’un peut ne pas l etre pour l autre.
    Apres si il faudrait fair un comparatif par rapport au passe ce serait difficile car pour moi les jeux n’ont pas du tout le meme format donc dans des categories differentes. de part le drm qui existait pas ou peu avant ou les pub insérée dans certains jeux mobile ou les jeux qui propose maintenant des achats in-game ou les location de jeux dematerialisé etc … Mais si on devait comparer les jeux a armes egale ( presque impossible) je pense que patrick a raison leurs valeur marchandes n’a pas augmenté.
    A tout le temps cherche pas cher on risque des consequences en amont. Parfois il faut savoir debourser pour avoir un contenu de qualité mais tout de me rester informer pour ne pas se faire arnaquer.
    Ah ouais ya aussi la facon de jouer qui a beaucoup changer, avant on essayait de finir les jeux a fond maintenant on peut les mettre de cote apres une heure de jeux.

  7. Bonjour bonjour Patrick (héhé c’est ma première fois dans les commentaires)
    Vous aviez évoqué le jeu en streaming qui pourrait faire baisser le prix du jeu, mais il existe déjà une offre de jeu « à la Netflix » (je prends ici Netflix dans son ancien système d’envoi de DVD par la poste) qui plus est française: Gamoniac, qui propose pour un abonnement (de 10€/mois à 30€/mois) de recevoir des jeux (un ou deux à la fois maximum) et de les échanger par la suite quand on a plus envie d’y jouer et ainsi d’en recevoir d’autres! Le catalogue est très bien fourni et à la résiliation on peut garder le dernier jeu qu’on a échangé, je trouve ce système très bien pensé et je trouvais ça dommage de ne pas te le faire découvrir 😉

    Bonnes fêtes de fin d’année 🙂

  8. Salut Patrick !

    Merci pour ce nouveau podcast (plus vraiment nouveau mais c’est la première fois que je commente !).
    Perso je n’ai jamais acheté un jeu à 70€, à l’époque j’achetais d’occasion et maintenant sur Amazon même en précommande, ils dépassent rarement 55€ (D’ailleurs, je ne sais pas comment c’est possible? :p) voilà, je voulais juste te dire merci et continue comme ça !

    Matthias

    PS : J’aurais plutôt appelé cet épisode : « Posay dans un musay là où Patrick a eu tord » (en plus c’est court)

  9. Marty Riehl dit:

    Bonjour Patrick,
    Je suis un vieux joueur (ah mon amiga 500 et l’époque de l’atari 520ST…) en train d’écouter le dernier « épisode » du rdv jeux et je ne peux m’empêcher de « tiquer » lorsque je t’entends dire que les jeux vidéos ne sont pas chers et surtout lorsque tu compare au prix du cinéma.

    – La première chose que tu occulte complètement dans ton propos c’est la machine.
    Et oui pour le moment, pour jouer il faut une machine. Une console new gen c’est entre 350 et 400 euros sans jeux. Un PC à moins de 600 euros je pense qu’on peut oublier les jeux récents non indépendants dans de bonnes conditions.
    – La seconde chose c’est que tu compare le prix de la place de cinéma (10 € en moyenne) avec le prix des jeux mais tu le fais avec l’ensemble des jeux. C’est une erreur comparons ce qui est comparable à savoir les nouveautés. Un film récent te coûtera environ 10€ la place contre 50 – 60 € pour un jeu (toujours non-indépendant). En gros tu pourras allé 5-6 fois au ciné pour le prix de ton jeu (sans compter la machine).
    Et encore je ne parle même pas des carte d’abonnement moins de 22€) qui te donne le cinéma en illimité, pour l’heure sans équivalant en jeu vidéo.
    – Troisièmement pour ce qui est du jeu d’occasion ou indépendant il s’agit encore une fois de comparer ce qui est comparable à savoir non plus la nouveauté mais un film datant de plusieurs mois. Là on a le choix Vod (ntflix pour ne parler que de celui-là c’est entre 8 et 12€ par mois), le replay TV pource qui passe à la TV, les dvd et blu-ray dont les prix sont souvent entre 10 et 15 euros neuf pour un film datant de plusieurs mois. Et pour finir il y a les dvd et blu-ray en occasion que l’on peut trouvé pour une petite poignée d’euros.

    Bref si on prend l’ensemble de la problématique, et non seulement une partie, le cinéma reste un loisir bien moins cher que le jeux vidéo. Maintenant je suis certain que nous ne sommes plus très loin de l’heure ou on ne jouera plus qu’en streaming, par l’intermédiaire de machines à moins de 100 – 150€ et avec des abonnements mensuels illimités (on en connait sans doute les prémisses avec la Pass EA sur Xbox One par exemple, ou le service de streaming de jeux PS3 sur certains modèles de TV samsung prévus cette année).

    Pour finir je tiens à préciser que je ne trouve pas que le prix des jeux ait augmenté par rapport à ce qu’il était il y a plus de 20 ans maintenant, à l’époque des jeux cartouches où l’on payait une nouveauté au moins 500 Francs ( 80-90 €) voir plus (import, grosse licence, jeux Néo Géo) et que dans l’ensemble il a même baisser et propose d’autres alternative que simplement la nouveauté et le jeux d’occasion. A côté de ca il est vrai que la place de cinéma, elle, n’a cessée d’augmenter (hors carte d’abonnement).

    Voilà comment je vois les choses pour ma part. Qu’en penses tu?

Exprimez vous!

*