Le rendez-vous Jeux 20 – A Hideo Kojima Game


Au programme :

  • Metal Gear Solid V
  • Destiny: The Taken King
  • YouTube Gaming
  • PAX et réalité virtuelle
  • Mad Max, Divinity 2, Street Fighter V
  • Et plus encore…

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Salut Patrick, mates moi ça et dis moi ce que t’en penses :
    https://t.co/Np14VGOPLU
    Mon trailer préféré, à ce niveau ,ce n’est plus un simple jeu mais toute une philosophie …

  2. à propos de MGSV : #astuce pour savoir ou se trouve les éléments importants. Que ce soit pour les cassettes et missions secondaires. Celle qui ont des pastilles jaunes, sont celles qui font avancer le scénario.

  3. @Patrick
    Je vais peut etre me faire taper dessus par les aficionados de SFIV
    Mais ce serait peut être une bonne idée que tu te penche sur Dead or Alive
    Ce n’est pas qu’un jeu avec des nanas en maillot de bain, c’est un vrai bon jeu de baston
    Beaucoup plus basé sur les choppes et les contres et dont le décor rentre plus en compte dans le combat

    • J’y ai joué ici et là et c’est effectivement un jeu sympa, mais j’avoue que rien n’approche pour moi le feeling des combos des jeux en 2D… J’adore Tekken aussi hein (et j’ai hâte que le 7 arrive sur consoles), je suis pas sectaire sur le nombre de « D », mais c’est juste que les jeux de combat en 2D ont une place spéciale dans mon coeur. Je rêve d’ailleurs de voir revenir la série des King of Fighters aussi un jour prochain…

      Bref, Dead or Alive pourquoi pas, mais je doute qu’il m’accroche autant que SF.

      Mais merci de la suggestion tout de même !

  4. A Hideo Kojima podcast.

  5. J’ai vraiment du mal avec ce MGS. N’est-on pas en train de juger un jeu plus par son nom que par ses qualités intrinsèques?
    Je n’y ai pas joué, j’ai regardé beaucoup de stream ceci dit (internet..).
    Le côté infiltration est vraiment bien foutu, ça m’attire même vraiment beaucoup. Le jeu est très beau, le framerate est exemplaire, ce FOX Engine sur PS4 a l’air d’être un vrai régale. Le gameplay a l’air aussi très efficace. Bien, c’est un AAA(AAAA..) on peut s’attendre à AU MOINS ça, non? Ce n’est pas Assassin’s Creed qui sort une alpha, le jeu est fini et bien léché, c’est (tristement, par la rareté de la chose) remarquable.

    Maintenant le contenu, honnêtement, ou est le génie? L’open world est à des kilomètres de ceux de RockStar. L’originalité des missions est du niveau d’un mmo. Ok on ne va pas cueillir 8 framboises et ramener 4 peaux d’ours. On va sauver des otages. encore, et encore… et encore. J’ai même lu que certaines missions de l’histoires étaient simplement des resucées de précédentes, en mode « hard ».
    Ce genre de situation se ferait déglinguer par les critiques dans un jeu classique, mais c’est Kojima, donc une nouvelle forme de référence, obligatoirement?

    La narration a toujours était le point fort des MGS, et apparemment elle a tellement changé ici qu’elle en est devenue faible. Alors, ok le 4 c’était peut être too much, mais c’est du MGS.
    J’ai été très surpris l’autre jour quand j’ai appris que MGS1 était en terme de pourcentage phase de jeu/cinématique, tout aussi incroyablement chargé. Je n’en ai jamais eu la sensation, car ce jeu savait me transporter, et me faire lâcher la manette sans jamais me faire dire « ah merde pas maintenant, quoi encore? ». Après l’histoire, et son loufoque, on aime ou on aime pas, d’accord. Mais la façon dont c’était amené, je trouvais ça exemplaire, révolutionnaire.
    Un jeu ou tu dois activement aller chercher des bouts d’histoires, c’est un jeu qui ne se fera pas connaitre pour celle ci, car les gens n’iront pas le faire.
    Qui lit les grimoires de WoW? Qui lit les séquences « ADN » de Assassin’s Creed? « Personne ».
    Mais qui connait l’histoire de Gray Fox? N’importe qui qui a joué à MGS1 (principalement).

    Enfin bref, je ne cherche pas à descendre le jeu, je suis sur que c’est globalement un bonne expérience à faire. Et j’y succomberai certainement un jour. Mais est-ce un chef d’oeuvre comme on lit partout sur le net? Je ne crois franchement pas.

    La question que je pose, c’est : « Si ce jeu s’appelait en réalité ‘Operation Infiltration’, nouvelle licence d’une boite moyenne style Techland, ne parlerait on pas de début prometteur? Plutôt que de nouvelle épisode culte, d’une série culte? »
    Si oui, n’est-ce pas bizarre? Je suis le seul que cette réflexion dérange?

    PS : Et le melon de Kojima, c’est accessoire mais, moi j’en ai raz la casquette, ça m’insupporte. Mais c’est encore plus subjectif que le reste.

    • Je pense qu’il est difficile de séparer l’amour de la série de l’amour du jeu lui-même ; certes on risque de le trouver plus stellaire qu’il ne le serait en isolation, mais le fait est qu’il n’existe pas en dehors de la série et que ceux qui ont vécu toute l’aventure vont forcément en retirer plus de plaisir, c’est normal… C’est d’ailleurs le cas pour n’importe quelle série / saga etc, en jeu vidéo ou ailleurs (cinéma ou série télé au hasard). Maintenant ça ne veut pas dire qu’il faut fermer les yeux sur les qualités et défauts réels du jeu, mais je ne pense pas non plus qu’il soit possible, ou raisonnable, de demander à ceux qui ont aimé les épisodes précédents de les oublier quand ils jouent à celui-là. Maintenant si le titre est mauvais, c’est une autre histoire, mais si on dit « il est bon, et si vous aimez la série il sera sublime », c’est une approche qui me parait logique…

      • Le soucis c’est que jusque là je n’ai lu que des « jeu parfait jeu parfait jeu parfait ». Vous même Patrick en ouverture de podcast ne parliez que de critiques dithyrambique à travers le net, en concluant par « donc je vais le prendre » (je résume grassement).
        Je suis le premier à acheter des jeux pour leur nom, sans même en avoir quelque chose à faire de ce que les gens peuvent en dire. Je n’ai aucun problème avec ça, on vie dans un monde de passion, c’est très irrationnel et je l’accepte parfaitement.

        Mais c’est au niveau du journalisme que ça me dérange vraiment. Je n’ai pas non plus fait le tour de tout, mais jusqu’ici hormis Gamekult, je n’ai vue que des éloges, qui passaient à côté des quelques défauts du jeu avec une sorte de « oui mais c’est MGS, donc osef ». Je trouve cela immoral et injuste.
        Car si on accepte ça, on accepte aussi le contraire. Techland qui pond des jeu bidon sera noté bidon avec son prochain Dead Island, parce que les autres étaient bidons. « Il y’a des bonnes idées, mais bon ça reste du Dead Island.. ».
        On pourrait imaginer pour 2 jeux de qualité semblable 2 notes (et le ton de la critique qui va avec) nettement différentes, juste à cause de leur héritage. Je trouve ça dangereux, quand on connait le poids immense qu’ont les critiques aujourd’hui, avec un monde du JV qui s’étend de jour en jour vers un publique de plus en plus large, et moins connaisseur.

        Je sais que je m’éloigne beaucoup du sujet (MGS V) et que je pars loin tout seul (oh et j’exagère les choses oui 🙂 ) . Mais je trouve ça vraiment dommage. On connait déjà les notes des jeux avant qu’ils sortent, le prochain Final Fantasy sera bien noté, le prochain Call of Duty ou Zelda aussi, peu importe leur défauts. Les nouvelles licences, ou celles moins réputées doivent sortir l’excellence pure pour être reconnu.

      • Immoral, je crois que tu y vas un peu fort, et ton raisonnement par l’absurde sur TechLand, bien que je comprenne l’intention, me parait un peu trop « par l’absurde » justement. Si ça arrive dans les faits on en parlera à ce moment, mais je ne crois pas que ça soit un soucis aujourd’hui.

        Sur MGS, je crois que le jeu est effectivement un poil surfait, un poil hypé. Mais d’une part ça n’est pas le premier, d’autre part sur une série aussi légendaire ça fait presque partie de l’appréciation qu’on a du jeu, et de troisième part (?) ce que je dirais c’est que s’ils disent « il y a a ça qui cloche mais bon on ferme les yeux », ça me va. Ce qui serait plus problématique, ça serait qu’ils disent « rien ne cloche, tout est parfait », et je ne crois pas que ça soit vraiment commun… Bien sûr certains le font, mais ce sont simplement de mauvais journalistes, et il ne faudra juste pas se fier à leur avis à l’avenir !

        Dans l’ensemble je crois que si on reconnait les problème d’un jeu mais qu’on les excuse, la tâche me semble accomplie. Au contraire, si on se doit de descendre un jeu dans son ensemble parce qu’il y a tel ou tel élément qui cloche, ça serait discutable aussi. Du coup on rentre dans la question presque philosophique de « comment évaluer un jeu », et là le débat est beaucoup plus vaste… Car au final, ce qui te dérange c’est qu’ils ont mis de trop hautes notes, pas la teneur des reviews elles-mêmes (comme tu le dis, ils cites le soucis du jeu, c’est pas comme s’ils les passaient sous silence, ce qui là serait effectivement plus grave).

  6. Alors moi je me faisait une réflexion, peut être naïve, ou complètement ignorante mais quand on a suivi l’actu de Konami je me suis posé une question étant donné que j’ai été pas mal révolté par la façon de travailler de Konami et les différent changement d’orientation de la boite, la considération des employés, les pratiques douteuse etc… est-ce que boycotter MGS c’est pénaliser Konami ou c’est pénaliser Kojima ? Parce que franchement j’aimerai vraiment nomtrer mon mécontentement à Konami sans pénaliser Kojima.

    • Je dirais que c’est les 2, acheter mgs v c’est soutenir kojima et c’est aussi payer pour konami, kojima a besoin de tes sous pour son independance, konami a d’autre activité qui lui rapporte bien plus.

      • Oui, je crois vraiment que là ça ne change pas grand chose… Si tu as envie d’y jouer, ne te prive pas pour ça, je crois que ça ne changera la vie ni de Konami ni de Kojima. Encore s’il y avait un grand mouvement de Boycott, à la limite, mais là… Fais toi plaisir !

  7. Salut

    Il faut arrêter un peu avec la « diva Kojima » on est très loin d’un steve job. Kojima est généreux pour sa série (contraire à d’autre) et pour ses fans, la presse spé en fait beaucoup puisqu’il n’ont pas le temps d’analyser ( l’annonce d’un teaser pour trailer vient de tomber!!! vite une niouze!!!!)
    Quand on parle de génie pour Bungie, Naughty Dog ou Blizzard c’est moi qui ait (parfois) mal à la tête.

    J’ai commencer MGS V TPP sur PC et c’est assez cool, techniquement c’est très bon ça tourne bien sur un moyen gamme avec 650GTX (45fps). On dirait un Peace Walker en mode grande zone (un peu comme dragon age inquisition) Ca a l’air sympa mais comme je dis plus bas j’ai decidé de me faire la série dans l’ordre alors on verra 🙂

    Pour ceux qui souhaiteraient essayer un Metal Gear sans avoir fait un seul épisode (ou fait dans le désordre) voilà de quoi rattraper les wagons. Une merveilleuse base de donnée MGS avec une chronologie, les origines et tout plein de choses pouvant parfois éviter des passages longs en cinématique.

    Metal Gear Solid 4 Database GRATUITE SUR PS3 (sur 360 peut être également) à l’adresse suivante
    https://store.playstation.com/#!/fr-fr/jeux/extensions/metal-gear-solid-4-database/cid=EP0101-NPEB00027_00-GMETALGEAR000001

    Pour les néophites c’est indispensable car ca donne l’ambiance de l’univers des jeux, Patrick j’espère que t’y jettera un oeil avant de te lancer si tu te lance.

    odre chronologique des Metal Gear dans la trame prévu de Kojima:
    _1964 – Metal Gear Solid 3 Snake Eater. (PS2 – PS3 HD collection)
    _1970 – Metal Gear Solid Portable Ops. (PSP)
    _1974 – Metal Gear Solid Peace Walker. (PSP – PS3 HD collection)
    _1975 – Metal Gear Solid V Ground Zeroes. (PS3 – PS4 – PC)
    _1984 – Metal Gear Solid V The Phantom Pain. (PS3 – PS4 – PC)
    _1995 – Metal Gear. (NES – PS3 HD collection)
    _1999 – Metal Gear 2: Solid Snake. (MSX2 – PS3 HD collection)
    _2005 – Metal Gear Solid. (PS1 – PC – Game Cube:The Twin Snakes)
    _2007 et 2009 – Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty. (PS2 – Xbox -PC)
    _2014 – Metal Gear Solid 4 Guns of the Patriots. (Conclu globalement la série avec d’interminable cinématique) (PS3)
    _2018 – Metal Gear Rising Revengeance. (PS3)????? j’ignore l’intéret de cet épisodes, à approfondir

    Je suis en train de les refaire dans l’ordre et en utilisant la base de données pour les petits trous entre chaque épisodes. C’est assez magique même avec un gameplay plutôt rigide sur les plus anciens épisodes.

    • Sans rentrer dans la guerre de chapelle un peu débile qui dénoncerait le génie de Bungie, de Naughty Dog ou de Blizzard alors-que-les-autres-eux-ils-sont-vraiment-géniaux-et-paf (hum hum), je crois qu’on peut déjà noter une différence importante : tu parles là de sociétés et d’un travail collectif, alors qu’avec Kojima on parle quasiment exclusivement du « personnage »… Rien que cet aspect est à mon sens assez révélateur.
      Quand à la question de savoir s’il est ou non génial, je crois que là encore tu te trompes de débat : on peut être une diva ET être génial, l’un n’empêche pas l’autre. Pour moi ce que caractérise l’aspect diva est justement un manque d’humilité qui m’irrite… Et quand je vois que chaque mission de MGSV a son générique, avec à chaque fois le nom de Kojima 4 ou 5 fois, pour au final l’avoir vu des dizaines ou des centaines de fois dans le jeu, je me dis qu’il y a effectivement un peu de « diva-rie » chez ce brave homme.
      Ce qui n’empêche pas le jeu d’être bon (ou l’auteur d’être génial), encore une fois, mais moi ça me donne un peu d’urticaire, voila.

Exprimez vous!

*