Le RDV Jeux 27 – Game Awards & PS Experience


Au programme :

  • Game Awards 2015 (The Witcher, Kojima, Westwood)
  • Playstation Experience 2105 (Uncharted, Final Fantasy, Ni No Kuni)
  • Génération eSport sur l’Equipe
  • Et plus encore…

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Bonjour,

    Pour ce qui est des Game Awards, il y’a un truc qui me gène particulièrement, c’est le prix « meilleur jeu indé ».
    De manière générale je ne suis pas très fan de ce genre distinctions (Quand on n’aime pas le système de note, « meilleur jeu de l’année » qu’est-ce que c’est sinon une grosse note?), mais là ça a encore moins de sens.
    « Jeu indé » c’est pas comme « jeu de sport » ou « jeu de combat », comment on peut en faire une catégorie? Enfin bon, je ne comprends pas, et au final je préfère ignorer.

    La cinématique Uncharted : Le moment ou le jeu vidéo est devenue plus fort que les acteurs français dans le passage d’émotion.. la honte.

    • C’est comme pour le ciné ; ça peut être difficile à déterminer parfois, mais ça n’est pas une raison pour ne pas en parler. Il y a des gens qui font leur jeu tout seul, et de fait il y a généralement des styles, des gameplays, des recherches de jeu qui sont différentes de ce qu’on trouve dans les jeux plus classiques de gros éditeurs. On peut ne pas aimer les récompenses de ce genre (visiblement c’est ton cas), mais à partir du moment où il y en a, il ne me parait pas incohérent de parler de cette catégorie en particulier.

      A coté de ça, je comprends aussi ton idée de ne pas vouloir de « note » jeu de l’année, mais je crois que tu pousses un peu là ; il est tout de même naturel que des gens qui aiment un média se réunissent à un moment pour célébrer ce média et se disent les uns les autres celui qu’ils ont préféré… L’idée d’avoir un jeu de l’année est une extension très naturelle. Il y en a dans tous les domaines (ciné, séries, musique, livres…) et je ne vois pas pourquoi les jeux vidéo devraient fonctionner différemment. Pour moi c’est assez différent des notes, sur lesquelles il y a effectivement plus débat à mon sens aussi.

  2. Bon podcast comme d’hab, Jika est toujours aussi agréable a écouter
    J’avoue que je me serais bien passé de l’audiodescription des cinématiques d’uncharted pendant 10mns
    Ca va plus vite de les regarder sur Youtube directement..

  3. Tien, vous n’avez pas parler de l’intervention de Jade Raymond qui a également fait du bruit et qui concerne également Metal Gear Solid.
    J’ai été vraiment choqué par sa déclaration, même si elle s’est excusée après (ce qui est déjà bien).

    • Disons qu’au niveau des controverses, celle sur Kojima était quand même un peu plus importante à discuter… Pour être honnête je ne me souvenais même plus de celle-ci, même si j’avoue qu’elle était marrante mais un peu maladroite (d’ailleurs elle semblait être assez mal à l’aise (ou droguée) elle-même…).

  4. Je n’arrive pas à comprendre en quoi les gens sont surpris (voire choqués) que Konami refuse à Kojima d’aller aux Game Awards. Pour les faits purs il ne faut pas oublier que 1/ Ce n’est pas que « son » jeu, mais bien celui de la boite qui l’a financé depuis des années et que 2/ Il est toujours employé techniquement, ce n’est pas comme cela que cela fonctionne avec les développeurs et les studios, tu ne sautes pas au-dessus des PR pour parler à qui tu veux, quand tu le veux. De plus, même si il n’était plus employé de Kojima (actuellement en « vacances »), l’inviter lui spécialement serait un pied de nez assez bas de la part de Geoff Keighley qui sait que Konami s’en fout car il se distance de plus en plus des jeux vidéo purs et réoriente son business vers d’autres secteurs d’activité.

    Mais maintenant si on reprend également l’historique, ce divorce entre le développeur et son publisher se passe mal et défraie les chroniques depuis maintenant quoi ? Plus d’un an ? Avec même le retrait de son nom des jaquettes, etc … J’imagine facilement que si on en a entendu parler il y a un an, le torchon doit bruler depuis bien plus longtemps, disons 2 ans pour faire gros. Quelle boite serait assez FOLLE de laisser aller parler en public un mec à qui elle fait vivre un enfer depuis 2 ans ? C’est de la pure logique.

    « Oui mais ça aurait sympa pour reconnaitre son travail sur la franchise, ça aurait été cool. » Oui mais on ne vit pas dans bisounoursland. Tout le monde n’est pas un gentil gars qui aime faire plaisir à autrui.
    « Oui mais ça fait de la mauvaise publicité à Konami » Je pense que qu’avec cette dernière année seulement, on peut clairement dire qu’ils s’en foutent.

    • Tout le monde comprend qu’ils ont le droit de ne pas le laisser y aller, mais ce qu’on ne comprend pas c’est qu’ils l’aient fait. Ca n’est pas une question de bisounoursland, c’est une question de décence d’une part (imagine une boite de prod qui ne laisserait pas parler Coppola d’un de ses films, il y a quand même une différence entre Kojima et le développeur lambda qui bosse sur un jeu X, même si oui, merci, je pense qu’on comprend bien que la société décide où et quand ils peuvent ou doivent parler), et d’autre part je dirais même que c’est une question de calcul froid pour eux : ils sont en train de saborder leur image, et ça ne peut pas être un bon calcul. Alors ils s’en foutent ils s’en foutent… Bof, ajouté à tout ce qui s’est passé cette année, et en n’ayant pas leur côté de l’affaire (ni celui de Kojima d’ailleurs), on se dit simplement que c’est des cons. Et à un moment ça va leur causer du tort, financièrement aussi.
      Quand au fait de le laisser aller parler aux game awards alors qu’ils ont fait vivre l’enfer (visiblement) à toute la boite, je crois que ce genre de truc se gère par des avocats. Comme je suis sûr qu’il n’ira pas déballer toute la merde qu’il a sur Konami le jour ou il ne sera plus contractuellement engagé chez eux, parce qu’il y a eu signature d’accord (cette partie semble assez claire vu ce qui s’est passé avant la sortie de MGSV).

      Enfin bref, donc si ton argument est de dire « c’est des cons, ils s’en foutent, vous vous attendiez à quoi ? », je pense qu’effectivement on peut tomber d’accord, à ceci prêt que pour moi ils vont *encore plus loin* dans la connerie que ce qu’on imaginait. On pensait qu’ils avaient atteint les limites, mais visiblement on en était encore un peu loin… 🙂

  5. Concernant le PlayStation Experience, j’ai l’impression d’être le seul gamer à ne pas attendre Uncharted 4.
    Premièrement, je n’ai jamais réussi à passer le 1/3 d’Uncharted 1 et je n’ai donc fait ni le 2 ni le 3, j’ai donc pas vraiment d’attache à la série. Pourtant j’ai adoré The last of us, mais il y a un truc qui me plait moins avec Uncharted, je n’arrive pas à m’attacher aux personnages et je ne suis pas fan du gameplay que je trouve approximatif (surtout le cover system en faite).

    J’applaudis la prouesse technique d’Uncharted 4 dans les trailers, mais je trouve également le jeu très « moche » au sens de la direction artistique. Par exemple dans la vidéo du Playstation Experience (ou celle du Game Award je ne sais plus), je trouve Nathan Drake beaucoup trop blanc, on dirait qu’il va mourir d’un instant à l’autre (après je ne connais pas le scénario, c’est peut-être voulu). Le teint livide quoi.
    Je ne sais pas si c’est la « uncanny valley » qui me frappe, mais je préfère les trailers d’autres jeux, peut-être moins réussi techniquement, mais plus « beau » selon moi.

    Pour FF VII, je suis content qu’il « reimagine » l’épisode, j’aime toujours quand les remakes repensent leurs jeux (comme Silent Hill shattered memories par exemple). Cela dit, entre Final Fantasy XIII et Final Fantasy XV, ça commence à me manquer un bon vieux Final Fantasy avec l’Active Time Battle. Pour cette raison, je suis un peu triste qu’il change le gameplay du remake de FFVII.

    • Uncharted 1 était franchement un peu moyen, et même le 3 était bon, mais pas autant que le 2… C’est celui-là qu’il faut absolument faire et que je recommanderais sans hésitation. J’espère que le 4 sera aussi bon.

      • Dans ce cas je retenterai peut-être directement le 2 🙂 (même si je trouve ca toujours dommage pour l’histoire / les personnage, aussi simple soit-elle)

      • Le problème de faire uncharted 2. aujourd’hui : c’est qu’entre temps, de l’eau à coulé sous les ponts. Et c’est difficile de ressentir l’impacte originel du jeu aujourd’hui. Depuis beaucoup de jeux on adopté ce type de rythme et ce type de séquence. Donc je suis pas sur que ça te plaise si tu a été autant réfractaire au premier.

        un point de comparaison serai de faire découvrir COD : Modern Warfare a quelqu’un aujourd’hui, Je suis pas sûr qu’il soit sensible à ce qui a fait de ce jeu un « game changer » (littéralement) a l’époque.

        Clairement le 1 est moyen(même si j’ai adoré le refaire en remaster) mais le 2 est vraiment important dans l’histoire du JV.

      • Good point.

    • Salut Cassim,

      Je te rassure, je suis aussi parfaitement insensible à la licence Uncharted. Ni le gameplay, ni l’univers ne m’ont jamais emballé. Je n’ai pas ressenti de « Wahoo Effect ».
      Mais bon, même si je n’ai même pas essayé le 2, je suis tellement allergique aux TPS/FPS à la manette (HÉRÉSIE!!!) que je suis à peu près certain que ça ne m’emballerait toujours pas.

  6. Excellent episode et c’est toujours un plaisir d’entendre JK qui aurait pu néanmoins te donner un peu plus le change sur Overwatch car cela manque d’un débat un peu plus approfondi sur le sujet.
    Je suis pour ma part hypé par Overwatch, j’adore la DA, je crois en blizzard pour nous fournir un background et une histoire à chaque héros ! J’ai quitté la sphère du FPS compétitif il y a un moment et l’idée d’avoir un titre comme celui là sur ma console m’enchante ! Néanmoins, de l’extérieur car je n’ai pas accès à la bêta,je trouve le contenu en termes de mode de jeu ultra limité et surtout pourquoi la version à 40€ sera réservée au PC… Le digital sur console ça existe aujourd’hui !
    Dans le cas des FPS multi, je n’ai rien contre l’idée de les payer (bien au contraire) mais j’ai du mal à les payer le même prix qu’un jeu qui a 50% de contenu en moins qu’un COD (que je n’aime pas hein) mais qui fait l’effort de proposer du contenu solo offline.
    J’avoue que j’aimerais bien tester Rainbow 6 mais la aussi même problème 70€ pour une expérience full multi.
    J’attends avec impatience battleborn qui s’annonce plus fourni en terme de contenu que Overwatch mais la blizzard touch fonctionne chez moi à fond !

    Pour en revenir au Ps expérience, je l’ai trouvé très correct en terme de rythme mais 2016 ne me fait pas rêver du tout… J’ai quand même du mal à comprendre la hype autour de la PS4 et ses exclues face à la xbox one qui propose des IP originales… (je suis possesseur d’une PS4 et pas de xbox one).

    Bref continues comme ça et bon courage à toi dans vos aventures géographiques ! (ne rates quand même pas trop de Rdv jeux, c’est une drogue hein !)

    • Je t’avoue que j’étais tout aussi intrigué par l’idée de vendre un jeu uniquement multi au prix « fort », mais après l’avoir (longuement) essayé, je suis plus que conquis comme tu l’as compris (et d’autant plus depuis qu’ils ont annoncé les persos et les modes gratuits à l’avenir). Il y a tellement de profondeur et d’intérêt dans chacun des personnages, c’est un monde totalement à part. Et d’ailleurs j’ai (re)essayé d’autres jeux depuis la fermeture de la beta (Paladins, CS, TF2), et il n’y a vraiment pas photo… ce sont de bons jeux, et même d’excellents jeux, mais ça n’est pas la même chose ; c’est comme la différence entre Hearthstone et Magic par exemple. Il y a énormément de similarités sur le papier, mais en pratique la pate Blizzard fait vraiment la différence, et c’est une différence énorme. En tout cas pour moi ! Et je pense que je ne serai pas le seul, mais nous verrons bien.

      Je serai curieux d’avoir ton avis aussi quand tu l’auras essayé d’ailleurs ! Reviens nous donner tes impressions à ce moment.

      • Je pense que Team Fortress 2 est un peu hors catégorie maintenant. Il appartient à une ancienne génération de jeux (2007 quand même) qui était plus complexe (je parle ici de l’interface, de l’expérience de connexion) que les jeux accessibles que l’on produit maintenant.
        En plus c’est un jeu en fin de vie ayant eu de nombreuses mises à jour, c’est un peu comme un joueur qui commencerait à jouer à WoW en 2015, je pense qu’il serait un peu perdu devant l’immensité du jeu et ses extensions. (en tous cas c’est mon cas).
        J’ai en tous cas toujours aussi hâte de tester Overwatch, le modèle payant me rassure beaucoup. J’avais acheté TitanFall, un autre jeu exclusivement multijoueur et je n’ai pas regretté. Malgré son semi-échec et la mort rapide du jeu, j’ai beaucoup aimé le concept et la réalisation.

      • Tu n’as pas tort. Mais j’ai aussi été un peu déçu de Paladins, que j’espérais un peu plus varié ; au final, contrairement à Overwatch, on a que des petites variations sur le thème du « j’aligne la cible et je tire ».

        Et je te rejoins totalement sur Titanfall, dont j’attends d’ailleurs le 2 avec impatience (présenté à l’E3 cette année j’imagine).

Exprimez vous!

*