Le RDV Tech 198 – TES, élections: quoi et comment


Au programme :

  • Le fichier TES en détails
  • Election US: les questions tech (et media)
  • La dominance du mobile s’affirme
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. #TES – Il me semble que Cédric se trompe dans les informations collectées qui ne l’étaient préalablement pas : notamment les empreintes digitales et les photos, qui auparavant étaient conservées dans des documents papiers mais pas en version digitale – et oui, je continue à dire « digital » et pas « numérique » ;-).

  2. Je suis agréablement surpris par vos commentaires modérés concernant le fichier TES.
    90% des articles que j’ai lui traite le sujet comme un danger et un scandale d’Etat.

    Mais pour résumer, le CNN a juste fait un caca nerveux car ils n’ont pas été consulté (problème d’égo).
    Et la Quadrature du Net et associés nous font du « Le Pen » en nous promettant l’apocalypse avec ce changement en exagérant volontairement leurs arguments pour se montrer comme des héros défenseurs de la veuve et de l’orphelin contre les méchants politiques.

    il faut être vigilant des dérives possibles de ce changement mais pas + qu’une autre loi ou décret.
    Actuellement, il n’y a rien de grave … mais ça peut arriver.
    On peut à la rigueur demander un audit sur la sécurité du fichier et des accès pour se rassurer.

  3. Jeff a raison sur le point que la Tech a et va supprimer les milliers d’emplois et que cela a joué sur l’élection de Trump. Je donne un exemple que je connais bien car je suis du milieu du transport, c’est l’annonce de la création d’Uber Freight et le rachat de l’entreprise OTTO, constructeur de camion autonome, à deux semaines avant les élections présidentielles. Cette news a dû avoir un impact sur électorat des chauffeurs de camions. De plus Budweiser qui fait une livraison le 30 octobre avec un camion OTTO sans chauffeur de 200 km, si j’étais un chauffeur républicain je n’aurai aucun problème de convaincre mes collègues de voter Trump. Pour finir la logistique américaine booster par Amazon entre autre prévoyait de créer 1 million d’emplois, dont une grande partie de chauffeurs ( Article du Monde de décembre 2012) .On imagine bien la douche froide que l’ont reçu les chauffeurs avec l annonce de Uber…..

  4. Et bin je vais avoir un avis ultra minoritaire je sens…

    Je suis en désaccord total avec Jeff et Cedric heureusement que Patrick apporte un peu de nuances aux debats qui sont a l’évidence tres passionnés et donc tres peu rationnels.
    L’electorat Trump n’est pas un electorat de cretin c’est surtout un electorat qui gagne 10 ou 20 fois moins que jeff et cedric ne le prenez pas mal je connais pas vos salaires mais ils doivent pas etre comparable aux communs des mortels
    Ensuite j’entends « les gens sérieux n’ont pas vu venir Trump » allons allons vous parliez de bulle sociale c’est pas faux mais c’est également vrai pour vous aussi qu’elle vous isole dans votre bulle.
    Tout un tas de gens, de personnalités « serieuses » et qui ont probablement une culture anthropologique et historique 100 fois plus profondes que le commun des mortels, avaient vu que ce serait une élection serrée.

    En faite les tekos c’est comme les économistes leur compréhension du monde se fait a travers le prisme de la bourse, des chiffres, des statistiques et autres sondages bidons mais jamais du point de vue de l’histoire et des sciences humaines.
    Voyez je peux aussi vous qualifier d’idiots et d’ignares tres facilement de mon coté alors si on pouvait arreter de qualifier les gens de la sorte et se respecter mutuellement même si on se comprend pas ce serait une première bonne chose a faire.

    Pour resumer ce qui se passe dans le monde occidental il y a qu’une chose a comprendre et qui resume tout a mon sens, c’est le retour exacerbé de la vielle lutte des classes. C’est a dire pour faire simple ceux qui sont aisés et ceux qui le sont pas malheureusement pour les premiers ils sont minoritaires et la machine mediatique qui consiste a prédire le chaos sans arrêt pour influencer les gens qui seraient tentés de « mal voter » (coucou le brexit ou tout va très bien d’ailleurs et ou tout va s’améliorer encore plus a l’évidence). Tout ça ne fonctionne plus je rappelle que 194/200 medias (si mes chiffres sont bon) etaient pro clinton c’est un formidable constat d’échec et une évidence que les peuples ne mangent plus de ce pain la si vous admettez cela vis a vis des medias vous comprenez pourquoi ils sont tous en faillite sans les subventions publiques du moins pour le cas français les gens s’en détournent les audiences d’effondre et meme phénomène pour la presse papier l’internet n’est pas la seule cause.

    Je rêve ou je vous entends parler de ce qu’ il faudrait faire pour ne plus qu’un vote « trump » n’arrive dans le futur ? Non parceque ca ressemble vraiment a des propos tout sauf tres republicain pardonnez moi, les gens ont un avis différent du votre pourquoi vouloir le combattre acceptez plutôt la démocratie et le choix du (des) peuples que diable.

    Pour finir, la France fera sa rupture elle aussi si on se fie a l’histoire car l’Amérique et les Anglais nous précède toujours sur les grands bouleversements a venir, ne croyez pas que le cas Français est si différent certes les inégalités ne sont pas les mêmes mais on observe un tas de similitudes, je ne pense pas que ce sera le FN qui apportera cette rupture personnellement ils n’ont jamais réussi rassembler et ne le feront surement jamais alors encore une fois n’écoutons pas les medias agiter leur diable superficiel et résonnons rationnellement.
    30 ans de diabolisation et de polémique racistes sur leurs dos ça s’efface pas comme ca et le peuple français et un des peuples le moins raciste et le plus tolérant au monde. Trump n’avait aucun de ces handicaps la et avait en plus les milliards qui allaient avec en plus d’un certain sens politique indéniable certes il a dit des choses abracadabrantesque mais en se focalisant la dessus uniquement c’est s’aveugler bêtement car il a dit aussi des choses intéressantes qui sont d’ailleurs comparable a la politique américaine des Années 30

    Alors la question reste ouverte qui fera la rupture en france ?
    Deja pour 2017 je pense qu’on aura du juppé et sa politique heureuse ou ptet du fillon ou ptet qui sait du hollande/sarko si ils la jouent finement en se retrouvant second tour face a MLP tout est possible bon sauf pour hollande qui lui pourrait se faire out par mlp même au second tour. Dans tout les cas la France fera a mon sens sa rupture mais pas avant 2022 et re-mangera un quinquennat dans la douleur ou rien ne bougera puisque ils font tous la meme politique liberale depuis 20 ou 30 ans dont la majorité des Francais ne veulent pas et n’ont jamais voulu (coucou le référendum de 2005).

    Bon treve de suspens a mon avis la rupture se fera par un illustre inconnu et il se trouve qu’un homme politique dont vous n’avez probablement jamais entendu parlé et qui pourtant travaillait dans le gouvernement sous Chirac dans l’ombre fait son petit bonhomme de chemin depuis 10ans je pense a Francois Asselineau president de l’UPR alors qui sait lui ou un autre mais ne revez pas amis liberaux Macron va retourner dans les abysses d’ou il est sorti sa popularité est tres surfaite mais bon il a sa niche de fan dans le millieu tech entrepreneuriale et le système médiatique avec lui m’enfin on voit bien ce genre de personnage n’a plus la capacité pour séduire les foules.

    • C’est dingue d’entendre parlé de l’UPR jusqu’ici !
      J’ai quand a moi découvert F.Asselineau en 2010 par hasard avec une de ses (très longue) conférences sur youtube, très septique au début, j’ai adhéré a l’UPR en 2011 !

    • Hello,
      C’est la 1ère fois que je réagis après un épisode mais je me sens obligé de soutenir un peu Vulka.
      C’est vrai que vous vous êtes engagés tous les trois sur une piste assez glissante sur ce thème politique et je ne veux pas vous jeter la pierre gratuitement car on sait tous que ce sont des sujets complexes et qu’il faut du courage pour s’en exprimer …
      Votre critique des médias est légitime lorsqu’il s’agit de dénoncer l’instrumentalisation de l’élection par certains médias américains pour faire de l’audience et profiter du buzz. Mais, pardonnez-moi, votre propre position sur cette élection traduit de façon assez évidente l’opinion bienpensante de la sphère journalistique. Je parle d’un jugement assumé parce que rempli de bon sentiments et de valeurs progressistes mais qui au final se révèle caricaturale et terriblement méprisant pour une bonne partie de la population.
      Les électeurs seraient à classer selon deux profils : les uns réduits au statut de pauvres, mal éduqués et donc soumis un job misérable, racistes et xénophobes, les « Mauvais », lorsqu’il s’agit de voter pour un candidat comme Trump mais au contraire fortunés, universitaires, humanistes, étant donc récompensés par un job intelligent, les « Bons », lorsqu’il s’agit de voter pour Clinton.
      Excusez-moi mais c’est ne rien vouloir entendre de ce que les gens ont exprimé lors de cette élection. On peut être éduqué, riche, trouver que le racisme est une bêtise humaine et cependant estimer que le modèle et les solutions proposées par bon nombre d’hommes et de femmes politiques, incarnés par Hilary Clinton dans cette élection, ne sont pas une voix viable et humainement acceptable pour son pays.
      Comment peut-on tolérer que des petits entrepreneurs soit obligés de mettre la clé sous la porte à cause des bouleversements de l’économie mondiale et parce qu’ils restent soumis à des impôts auxquels ils ne peuvent pas échapper (et qui fait d’eux de bons citoyens pourtant) alors que dans le même temps des multinationales licencient malgré des bénéfices mais ne paient que 0,000000x% d’impôts hors de leur propre pays ?
      Comment peut-on tolérer que ce soit le plus souvent les salariés qui servent le plus leurs concitoyens au quotidien comme les salariés des petites entreprises artisanales, les instituteurs, les infirmiers, les agents publiques, les métiers du social, etc … alors que les cadres dans les domaines de la finance ou de l’économie mondiale (dont je fais partie) ont un salaire deux ou quatre fois plus important alors qu’ils ne servent en réalité que le capital et les multinationales ?
      Dans une élection comme auxx Etats-Unis ou le citoyen n’a plus le choix qu’entre deux candidats, il n’est pas étonnant qu’un populiste comme Trump soit élu. Nous nous rapprochons chaque jour un peu plus en France de ce modèle électoral, il ne faudra pas s’étonner si un parti populiste nous la fasse à la Trump prochainement …
      Caricaturer l’électeur et ne pas vouloir comprendre qu’il exprime une volonté forte de changement de cap politique le renforce dans ses positions de dépit.
      Ce n’est parce qu’un candidat est ouvertement populiste que son concurrent est plus vertueux. Pour en arriver à voter pour un type comme Trump, je crois tout simplement que les Américains n’ont pas vu chez Clinton des perspectives politiques fondamentalement plus humanistes, volontaristes et capables de répondre à leurs préoccupations.
      J’adore votre émission mais là … j’avais besoin de m’exprimer 😉
      Longue vie au RDV Tech !

  5. TES et élections US… merci Patrick d’avoir réuni Jeff et Cédric pour des sujets aussi casse gueule. Leurs grandes capacités d’analyse et leurs connaissances des sujets permettent un podcast éclairé très appréciable.

  6. Merci pour l’épisode !

    Concernant les élections Américaine NI Trump NI Clinton étaient souhaitable…
    D’un coter Clinton la reine de guerre corrompu jusqu’à l’os.
    De l’autre le sulfureux Trump qui peut dire quelque chose et son contraire quelques mois plus tard.

    Peut-on dire que les Américains avaient le choix?

    Attention alerte Coup de gueule !
    Au vu du traitement réservé a cette élection par nos journalistes, il ne faut pas s’étonné que les gens s’informent autrement et vont chercher l’information (la vrai) ailleurs… Cela concerne l’élection Américaine mais aussi le Brexit ou si on écoute les journalistes quand un vote va dans le sens des « élites » ils parlent de démocratie, mais quand il va dans le sens contraire ils parlent de populisme ! Un journaliste doit rapporté les faits et ne pas imposer sa vérité ou plus précisément la vérité de celui qui le paie !
    Un journaliste doit être l’éclaireur du peuple pas un propagandiste du CAC 40 ou d’une quelconque idéologie, mais pour cela il faudrait, en tout cas en France, que la presse et les médias soit libérés des quelques milliardaires qui les détiennent et les verrouilles.

    • Je ne suis pas tout à fait d’accord ; il y a certainement des causes à ces votes et une certaine forme de complaisance dans les media, mais il est aussi très clair que le Brexit comme Trump on avancé des arguments faux (ou en tous cas plus faux que les autres) et nationalistes, voir xénophobes. En ce sens on peut effectivement parler de populisme, c’est une description adaptée.

      • Oui et non, car le terme populisme (s’il était correctement employé) n’a rien de péjoratif, littéralement le populisme prône le retour au intérêt du peuple, qui pourrait être contre a part la classe dirigeante?
        Pour le Brexit, plus le temps passe et plus ce sont les arguments du Remain et sa campagne de terreur qui sont a remettre en cause…

      • Le vote pour le Brexit est par définition un choix « nationaliste » puisqu’il s’agit de revenir sur une politique européenne, qui impose des axes politique majeurs au-delà de la nation ce que les électeurs rejettent de plus en plus massivement. Sans doute trouvent-ils que cette structure européenne n’est pas très démocratique.
        De là à dire que c’est un vote xénophobe … sans doute y a-t-il des électeurs racistes, nationalistes au sens ethnique qui ont voter pour le Brexit, c’est même certain, mais c’est un raccourci stérile.
        Dans leur écrasante majorité, les médias ont exprimé une opinion très défavorable au Brexit, obligeant ses partisans à tenir des propos populistes pour se faire entendre et créer l’audience.

      • Si vous parlez anglais, je vous invite à écouter le prochain épisode du Phileas Club (dispo sur frenchspin.com), qui sera en ligne d’ici demain. Je pense que ça exprimera mieux mon opinion sur le sujet que ce que je pourrai dire ici. Enfin j’espère…

  7. Il faudrait presque renommer cet episode en le rdvPolitique 😉

    Juste pour signaler plusieurs choses qui m’ont étonné:
    1. on est exactement dans le meme cas que Trump, aujourd’hui certains politiques arrivent à faire débattre d’inepsie pendant des heures,
    Je citerai:
    – le burkini/ voile à l’université
    – le holdup de la primaire de droite par la gauche/bayrou (30 min aux dernières primaires…)
    – l’affaire du pain au chocolat
    – la comparaison des imigrants à une « fuite d’eau »
    – nos ancetres les gaulois
    – la double ration de frites
    – le rechauffement climatique c’est surtout du à la démographie… (et donc ??)
    Bref, certains politique ont le « don » pour tirer la couverture pour discuter de n’importe quoi
    2. on a comme ce qu’on critique aux US, une primaire qui vire au talk show…
    On a même des debrief ou on a l’impression que les journalistes n’ont pas écouté le débat…
    Au dernier épisode, après l’avoir suivi je fus éstomaqué d’entendre les journalistes commencé par  » au final ils ont tous le meme programme, ça varie sur les chiffres »
    A croire qu’ils font le débrief avant le débat…
    3. tous ceux qui crachaient sur Trump dont certains « ami de Mme Clinton » osent se revendiquer également d’être des candidats « anti système »…
    4. certaines fois des politiques ont éssayé de « recentrer » les journalistes comme sur le grenelle de l’environnement, mais eux-même ont préféré resté sur une polémique de bas étage…
    Quand même les journalistes jouent le jeu du « Trump »…

    Pour rappel à la dernière primaire ils devaient discuter Europe, mais ils ont préféré politique ET journaliste discuter de Francois BayROIN 😉

    A 1h03: Autre chose, l’histoire que souligne Patrick « Quand on fait sauter des Contredances » chez les politiques et Cedric Ingrand contredit qui affirme que ce n’est plus d’actualité…
    Pour rappel, il y a quelques mois un ancien Ministre s’est fait arreté pour excès de vitesse et a réussi
    1. a ne pas payer
    2 faire enguirlander le policier qui avait fait son travail…
    Le lien pour info: http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160511.OBS0246/hortefeux-arrete-en-exces-de-vitesse-se-plaint-de-l-attitude-d-un-douanier.html

    PS: il y a à la tv des émissions politiques interessantes de plus d’un heure:
    – 24h en questions (LCI)
    – C dans l’air (France 5)
    – C politique (France 5)
    – L’émission politique (France 2)…

  8. Pour the sujet Steve Ballmer et la question de Cedric Ingrand pourquoi on a une mauvaise image de lui
    1. Pour rappel Microsoft était sur la marché des smartphones bien avant Google (Android) et Apple (iOS)
    2. ils étaient même les seuls à proposer un OS pour les constructeurs, mais l’offre ne convenant pas Google and co ont chercher à proposer une alternative (pour contrer l’arrivée de l’iphone)
    2. à l’annonce de l’iphone, on a eu une réaction de sa part pathétique…
    https://www.youtube.com/watch?v=eywi0h_Y5_U
    3. l’insulte à GNU/Linux, le traitant de cancer…
    http://www.theregister.co.uk/2001/06/02/ballmer_linux_is_a_cancer/
    4. le « clown ballmer »: en tapant « best of ballmer » …
    https://www.youtube.com/watch?v=9zu5lGK7ing

    Pour rappel/info
    Microsoft à toujours eu du mal avec la concurrence, quelques exceptions me contrediront mais elles sont mineures
    – les tablettes ARM (avec windows RT)
    – les baladeurs avec le Zune
    – les bracelets connectés avec le Band
    – les smartphones avec le Windows Phone
    – les navigateurs internet (bien que pré installé, c’est chrome/firefox qui mène)
    – les consoles (3ème à l’époque de la 360/PS3/Wii), (et 2eme pour la One/PS4/flop de la WiiU)
    Les seuls marchés sur lesquels Microsoft continue de gagner de l’argent sont ceux où il est en quasi monopole: Windows (grace à la vente liée), La suite office (grace au manque d’interopérabilité et le non respect de leur propre « norme »*)

    Le seul point où je salue leur travail c’est Azure, bien qu’encore second malgré le budget investi, ils arrivent à proposer une offre concurrentiel interessante à Amazon (AWS)

    *J’aurai vraiment apprécié comme beaucoup que pour une fois on ne cède pas à microsot et que l’on vote pour l’adoption d’une vrai norme, tout le monde aurait été gagnant, l’utilisateur avant tout.
    Imaginez un instant que l’on ai fait de même avec le web… si Microsoft gèrait les « normes » du web et non un groupe « indépendant » (W3C)
    Ca permet « juste » d’avoir une vrai concurrence: les specs sont là, que le meilleur gagne, alors que là avec office…

    Juste pour rappel vous pouvez retrouvez la honteuse histoire de l’adoption de cette « norme » sauce Microsoft avec pour la première fois de l’histoire 5 pays qui contredise le vote très « bizarre »
    « Cette décision a entrainé le fait historique d’une remise en cause affichée de la confiance portée à l’organisme de normalisation ISO de la part de six pays (Brésil, Afrique du Sud, Venezuela, Équateur, Cuba et Paraguay)  »
    Oui il n’y a pas la france car entre la veille et le jour du vote, l’Afnor, notre representant à « bizarrement » décidé de s’abstenir (alors qu’il avait voté contre lors du premier vote)…
    Mais bon, aujourd’hui, alors que tout le monde prone la libre concurrence bénéfique aux utilisateurs (on s’interesse même au soit disant abus de position dominante de Google (qui reste un site internet soumis à concurrence réel à un clic des ses concurrents), plutot qu’a Microsoft qui a réussi à imposer un quasi monopole de sa suite office en imposant sa propre « norme » …

    Pour les curieux, la fiche wikipedia recense tous les liens des documents en question https://fr.wikipedia.org/wiki/Office_Open_XML

  9. Toutes les réaction ci-dessus sont très interessante et assez juste.
    Pour revenir sur pourquoi les journalistes ont rien vu, je pense que nous sommes à la convergence de 3 phénomènes très avancé au US mais qui existe également en France:
    1) il y a 20 ans les journalistes était issu de tissu sociaux professionnel plus « ouvrière »
    2) il y avait plus de média appartenant à des associations de journaliste et moins à de grande fortune créant des conflit d’intérêt même implicite et une recherche constante de bénéfice monétaire à la place de bénéfice informatif.
    3) il y avait plus de journaux et radio local, désormais les journaux et les journalistes sont concentré dans les grandes villes et n’ont plus de contact avec des grandes zones
    4) avec cette concentration de média et cette recherche de bénéfice, le nombre de journaliste en France et au US a baissé de 10 à 15% depuis 10 ans
    Donc vu qu’il y a des chances que les mêmes causes provoquent les mêmes conséquences, soyons sûr que sans remis en cause de notre système celà risque de mal finir.
    Car on commence par dire des conneries et on fini par les faire.

  10. Pour appuyer la réponse de Google sur « l’ouverture d’Android »
    – Les amazon Fire, qui n’inclut pas le playStore mais l’amazon store
    – Le projet CyanoGen Mod
    – Blackberry Os qui fait tourner des applis Android mais sans playStore: on a le Amazon Store également
    – le projet Nokia X (experience Android ressemblant à un WP8, avec la également l’absence du playStore)
    – les fameuses surcouches Samsung, Htc and co

  11. Alain Milauvre dit:

    Petit lapsus de jeff @ 39mn30 enfin je pense… 😉
    … l’exercice de cloisonner un tel sujet aux aspects tech est , je suppose, assez difficile.

    Je n’ai pas encore écouté en entier le dernier Phileas Club , mais le débat semble plus riche.

    Pour toute information , quelque soit le média, qu’il soit mainstream ou non , partir sur le principe qu’elle nécessite une vérification surtout quand il s’agit de #totobashing…

  12. Tech sinon rien!
    Moi je crois vraiment à la recharge a distance possible qu’Apple pourrait mettre ne place dans son IFON 8.
    En effet il y’a plusieurs années j’avais entendu parlé d’un procédé super sympas qui se basait sur les sons inaudibles pour l’homme. Les ultrasons. Son avantage majeur un seul émetteur dans une pièce pour alimenter tout les consommateurs!
    Le développement montré clairement l’impossibilité de recharger directement un téléphone, mais une vraie possibilité à maintenir celui-ci à sa charge. Grosso modo, vous entrez dans la pièce avec un phone chargé à 78% vous en sortez 4h plus tard à 78%.
    Plus d’info: https://ubeam.com/technology/
    et j’ai pas d’actions!
    Longue vie au RDV tech!

  13. Bonjour,

    Concernant les élections, il était intéressant de connaitre les analyses de Cédric et Jeff au niveau de la Tech. Un petit peu dommage que ça dériver vers une analyse politique mais tu as plusieurs fois recentré le débat.
    Petit regret cependant de ne pas avoir entendu un argument du fameux l’avocat du diable sur ce thème .

    Sinon dans un registre plus « léger », vous avez évoqué les institutions Européennes qui s’attaquent férocement au sociétés US.
    Dans l’ADC 237, LTP a fait un dossier sur Apple et ses problèmes avec l’UE (de 1h04 à 1h39). TRES instructif si on a le temps, et il en ressors aussi 2 éléments intéressants :
    – Si les EU ne sont pas contents, c’est aussi que des taxes en UE = moins de revenus a taxer par les US quand l’argent finira par rentrer aux US (tax holidays).
    – Les EU ne se gênent pas pour gratter un max aux entreprises européennes.

    Pour ceux qui sont patients :
    http://www.captainweb.net/2016/11/07/la-piqure-daraignee-du-drone-survivaliste/

    http://www.captainweb.net/2016/11/07/la-piqure-daraignee-du-drone-survivaliste/

    • Sur les élections US on était tout de même très à chaud sur le sujet, il n’y avait pas beaucoup de news concrètes sur la tech à évoquer, on a fait avec ce qu’on avait (et forcément, un tel choc ne peut que nous inciter à déborder). Ceci dit nous avons plus d’éléments de réflexion avec les nominations de ces deux dernières semaines, et je pens qu’on aura plus de choses spécifiquement tech à dire dans le prochain, qu’on enregistre Lundi. Et merci pour le lien !

Exprimez vous!

*