Le RDV Tech 200 – Pour le meilleur et pour le pire


Au programme :

  • Nouveaux logos !
  • Windows sous ARM
  • Pebble ferme ses portes
  • Séquence nostalgie : sondage et moments marquants
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. J’ai l’impression qu’il manque des extraits sonores, non ? (à 3min10)

    • Si si il est bien là, mais en fait on a l’impression que c’est moi qui parle normalement à ce moment, alors que c’est un extrait de moi dans un épisode précédent. 😀

  2. On entend pas le premier extrait ou patrick est d’accord avec lui-même … 🙁

    W10 sur ARM
    Attention: quand yann dit que cela va permettre de beneficier de la grande autonomie de ARM:
    Si les applications tournent en émulation: elles vont s’effondrer les performances…

    Je sais pas si vous faites un peu de developpement mobile, mais essayez à l’occasion de faire tourner une application Android ARM sur votre PC vous verrez le désastre…
    J’attends de voir les premiers tests « reels » de cette idée…

    Pourquoi ne pas avoir envisagé une solution plus « optimale », à la optimus de NVIDIA : deux processeurs appelés conjointement en fonction du type de l’application ?

    • Hello Mika,
      J’y ai pensé aussi, mais je pense que tout dépend de la qualité de l’émulation. Si MS arrive a factoriser 25 instructions x86 en 3 ARM, ça peut le faire. Mais bon, je suis pas très optimiste, ce sont des choses bien plus simple à faire quand on a les sources, et Microsoft n’aura pas ce luxe. En même temps, il ont fait une demo de Photoshop et World of Tanks sous ARM assez convaincante, so who knows 🙂

      • Une démo oui, je me souviens du gouffre entre la démo des Hololens et la réalité…

      • Factoriser 25 instructions x86 en 3 instructions ARM, ça risque de pas être possible. L’inverse est plus probable (les instructions CISC « exécutent » plus de tâches que les instructions RISC, plus basiques).
        Après concernant la démo, Photoshop était bien l’application de bureau (sauf erreur) mais World of Tanks était la version UWP qui est disponible à la fois sur PC et mobile… Je suppose que c’était la version x86 qu’ils ont utilisé mais je sais pas trop.

      • @jeankowkow: « les instructions CISC « exécutent » plus de tâches que les instructions RISC, plus basiques » Oui justement, là ou il te faudra plusieurs cycles CPU sur un CISC pour effectuer une tache, il t’en faudra juste un sur un RISC. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les ARMs consomment moins et chauffent moins. La difficulté pour MS, c’est de réussir à faire un émulateur capable de faire ces optimisations en temps réel plutôt que d’émuler un CISC sur un RISC, et ca c’est pas gagné.

  3. Attention pour l’ARM c’est comme pour le x86, il faut distinguer les Atom, Core iXX des Xeon, donc quand patrick dit que les ARM deviennent suffisement puissant pour faire tourner de vrais applications…
    ARM c’est une archi, il faut distinguer les processeurs optimisés consommation/dissipation thermique utilisés dans les mobiles (smartphones / tablettes) de ceux utilisés dans les PC/Serveurs

    Une news interessante a ce sujet: http://www.comptoir-hardware.com/actus/processeurs/33031-et-le-premier-processeur-pour-serveur-en-10nm-est-un-arm.html

    Pour rappel les cartes comme le raspberry pi tournent sous ARM depuis des années, et le rapport taille/prix/puissance est sans commune mesure 😉

  4. « On frise le communisme ».
    Commentaire un peu excessif non ?
    Personnellement je suis prêt à payer plus cher un appareil qui n’aura pas d’obsolescence programmée, plus costaud quitte à ce qu’en fin de vie il soit un brin obsolète.
    Quant au fait que le marché soit libre et ouvert … cela produit des Google et Facebook, certes innovants à leurs débuts et encore aujourd’hui mais monstres omnipotents aux parts de marché dignes des régimes les moins démocratiques.

    Il est aussi des industries qui en reviennent de la délocalisation avec les couts de transports difficilement maitrisables (marché des carburants, incertitudes politiques, …), l’opacité parfois de la production « éloignée » des centres de décision et parfois aussi un pur problème d’image de marque du à des conditions de travail de sous-traitants indécentes.

    Enfin pour reprendre l’analogie avec le consommation circuit court et respectueuse de l’environnement sur le marché de l’alimentaire. Aujourd’hui dire que c’est 3 fois plus cher n’est plus vrai, car les volumes ont augmentés, les coûts de transports sont plus faibles et de gros intermédiaires ne se sucrent plus, les agriculteurs ne sont plus obligés de dépensés des fortunes dans des produits phytosanitaires liés aux semences produites par les mêmes sociétés. Bref je ne suis pas économiste mais le produire local va au contraire dans le sens de l’histoire.

    Bien entendu je n’ai pas abordé les arguments écologiques pourtant déterminant pour notre futur (on peut aussi parler de la délocalisation scandaleuses du traitement des déchets électroniques … c’est beau de produire en masse et pousser à la consommation mais que fait-on de nos déchets)? A l’heure où les grandes firmes investissent massivement dans les énergies renouvelables, il est évident que l’argument écologique n’est plus uniquement « romantique » et militant mais est aussi du bon sens économique et une vision réaliste du futur.

    • Je savais que j’allais regretter ce commentaire à la seconde ou il a quitté mes levres 🙂

      En fait ce que je voulais dire, c’est que tant que les consommateurs auront la possibilité d’avoir un produit à la mode moins cher, je pense qu’une majorité choisira l’option moins couteuse (enfin c’est mon opinion, je peux me tromper).

      C’est une chose de payer ses pommes a $6 le kg plutot que $4, c’en est une autre chose de payer une GTX 1080 a $1300 plutot que $1000.
      De plus, je ne suis pas convaincu que le label ‘made in France’ soit obligatoirement synonyme de robuste et de la non obsolécence programmée.

      Je te recommande la tablette Archos à la place de ton prochain iPad 😉

      • Salut Yann,
        oui effectivement, j’ai trouvé ton commentaire excessif.
        Dès que l’on sort du « faut consommer et le faire de moins en moins cher », on est taxé de communiste… En plus dans la bouche d’un Nord-Américain c’est pas forcément une qualité…
        Bref, tout ça pour dire qu’il y a un marché pour faire vivre des entreprises qui présentent une gamme produite différemment.
        Un exemple: http://www.1083.fr/ Pas si cher par rapport à des Levi’s. Bien moins cher que des jeans de marque comme Dolce Gabbana ou autre. Tout fabriqué à Romans sur Isère.
        Un autre aspect: acheter tes fruits de saison à ta coop du coin et arrêter d’acheter tes myrtilles ou tes framboises congelées venant des pays de l’ex bloc de l’est. Pour info, mon maraîcher bio, qui fait libre cueillette a aligné ses prix sur le Carrefour du coin. Donc pour le même prix, tu as du bio, ramassé par tes soins donc mûr à point.
        Pour le livres: privilégier ta librairie du coin plutôt que, par défaut et systématiquement, acheter sur Amazon.
        Alors évidemment, ça ne fonctionne pas pour tout. Mais le consommateur A le choix, arrêtons de croire qu’il n’y a qu’une seule façon de faire de l’économie. Le marché n’est-il pas sensé s’adapter au client (oui je sais dans le cas d’Apple, on impose son choix et on essaie de faire croire que c’est ce que le client désire)?
        Donc pour cette fois, 100% d’accord avec Patoche qui apporte un peu d’éthique dans nos habitudes de consommation.

  5. C’est marrant que tu sois étonné que la plupart des auditeurs trouvent que le Rendez-Vous Tech leur apporte du bonheur. Pour référence, j’ai parlé du RDV Tech dans un exposé en anglais la semaine dernière dont le sujet était « what makes you happy? ». 😀 Les podcasts sont vraiment un médium génial pour ça. Encore plus pour les podcasts dont on se sent proche, et avec une communauté forte comme les tiens.

    Le RDV Tech a pour moi été un vrai vecteur de tes idées politiques en plus de tes opinions sur la tech. Je sais rester critique – heureusement – mais cette émission a été une vraie introduction aux notions importantes de la liberté sur le net, et même de liberté en général, alors que j’étais en début de lycée et commençais à former des idées sur le sujet. Ces notions seront, je le sens, /très/ importantes dans les années qui viennent. Je suis sûr que je ne suis pas le seul à en avoir retenu quelque-chose.

    J’ai pas été l’auditeur le plus fidèle et j’ai un peu laissé tomber le RDV Tech suite à une overdose de politique en fin d’année dernière, mais maintenant que je l’ai repris je me rends compte à quel point ça m’a manqué. Bravo pour les 200 épisodes, tu mérites vraiment toutes les critiques positives qui te sont adressées.

    En résumé : <3

  6. A chaque épisode quand j’entends la liste des noms et pseudo des patrons revient toujours la même remarque, pas grand chose de feminins… Bon bah voila j’ai eu ma réponse 3% moins que les cyborgs.
    (certes 2d commentaire de ma par sur ce sujet, je radote… couverture x repetition…)

    • Yep, je sais que la tech est un domaine plus féminin que masculin, mais quand même je trouve ce pourcentage étonnamment bas… 🙁

      • Mon épouse n’est pas intéressée par les podcasts. Je pense que premièrement la tech ne l’intéresse pas. Et deuxièmement elle trouve que les sujets sont abordés de manière trop sérieuse. C’est vrai après tout, ce n’est « que » de la tech. Comme si, des fois, il y avait trop de certitudes de la part des intervenants. Bon voilà c’est son ressenti…

      • 1/ le lien de causalité trop serieux / pas pour les auditrices ne devrait pas etre generalise svp!
        2/Le rdv tech, ce n’est pas si serieux, je l’ecoute en marchant et (sou)ris souvent toute seule au milieu de la rue… bon certes des fois y a des sections sur le hardware ou perso je deconnecte mais c’est loin d’etre un podcast aussi serieux que d’autre (par ex, j’ecoute bcp This American Life aussi, très interessant et bien plus serieux (voir parfois deprimant))… Y a toujours les grosses tetes en podcast bcp moins serieux sinon :p
        3/ Non pas que je veuille perpetuer les stereotypes de la femme aux fourneaux, mais j’ecoute aussi dans la cuisine en preparant le diner si ca peut convaincre/s’adapter a plus d’auditrices. 😉

      • Haha, j’écoute les podcasts en faisant la cuisine (ou la vaisselle) régulièrement aussi, donc je comprends ! Et oui il ne faut pas généraliser, on s’y efforce, tu as raison. Enfin, pour le sérieux, disons qu’on est des gens sérieux qui faisons un podcast pas très très sérieux, j’avoue… 🙂

      • pardon je me suis exprimee un peu maladroitement, je ne voulais pas dire que l’emission n’etait pas serieuse! c’est une emission preparee serieusement mais delivree avec humour et accessibilite serait une definition plus juste 🙂

      • Là j’approuve. 🙂

  7. MOREAUX Benjamin dit:

    Bonjour Patou,

    Pour parler de l’utopie des produits fabriqués en France, je vais citer la marque 1083 (http://www.1083.fr/) qui fabrique au maximum en France et qui n’est pas plus cher que les autres.

    Par exemple un de leurs jeans coute 109€ soit plus ou moins le même prix qu’un Levis (sans l’exploitation des petits )

    Pour leurs chaussures c’est pareil sauf qu’elles ont une bien meilleure durée de via (j’en suis à 2 ans en les portant presque tous les jours)

    Alors oui c’est plus cher que les 53 Jean pour 5€ chez Kiabi. Mais ce n’est pas plus cher que des Adadas ou des Niké

    • rodrigues josé dit:

      bonjour
      je viens justement pour soutenir un petit truc :
      la production dans les pays développés et plus dans d’autres pays( type asie, pou autre ).
      un exemple ( c’est peu être pas le meilleur ):
      J’ai lue et hélas je n’ai plus le lien qu’un iphone 6 plus coute 153 € ( brut ) a fabriquer et a transporte jusqu’au magasin, quel que soit le pays, or ce téléphone a l’époque était vendu 1000 € environ.
      Et-il irréaliste dans ce cas de penser qu’en recalculent les marges de bénéfices a la baisse on ne puisse pas produire ce téléphone au USA ou en Europe et qu’il soit vendu au même prix ?

      • Tout a fait d’accord avec toi @Rodrigues. Les entreprises ne veulent pas baisser leur marge. Par contre le cout du travail oui.
        Bref on en reviens à la bonne guerre des capitalistes un peu trop gourmand versus la population.

        Ah pareil , quand j’entends de la part de Jeff ou d’autre VC que la moindre idée de partage ou de remise en question du modèle capitaliste s’apparente à du communisme ça me fait bien rire et c’est une bonne vue bien binaire.

      • Les gars, vous semblez êtres totalement obsédés par le modèle d’Apple, qui est un phénomène rare et plus proche de l’industrie du luxe…
        Dans l’industrie dont on parle (les smartphones, dont Android est l’immense majorité), c’est en fait tout le contraire, et les marges sont totalement écrabouillées par l’un des principes fondateurs du capitalisme : la concurrence. C’est même devenu un problème pour ces sociétés, qui n’arrivent pas à tenir tant elles sont nombreuses. Là, le capitalisme a bien fonctionné : il a amené la fabrication d’un bien très demandé au plus bas prix possible… On trouve des smartphones très corrects, voir très performants, à des prix invraisemblables pour le concentré de technologie qu’ils sont. Je ne pense pas qu’un autre modèle que le capitalisme aurait pu amener autant de progrès aussi vite.
        Et qu’on ne vienne pas me dire que les smartphones ne sont pas un progrès : ils donnent la communication, l’information, le savoir, la capacité d’agir sur sa destinée à des milliards de personnes qui n’avaient accès à quasiment rien avant. Nous on se pavane avec nos iPhones 7 et nos Galaxy S7, mais le réel progrès est en Chine, en Inde ou en Afrique, où ces technologies font vraiment évoluer la société.

        Alors oui, la question des coûts de fabrication est autre, et je pense moi aussi qu’il serait peut-être possible d’imaginer des fabrications locales sans que les prix ne décollent autant qu’on pourrait le craindre. Mais c’est un tout autre problème que celui des marges, et rester bloqué sur cette idée un peu simpliste n’aide pas à faire avancer le schmilblick, AMHA.

      • Tout à fait d’accord avec Patrick. Dire qu’un autre modèle n’est pas possible c’est comme ceux qui disaient que les seuls diffuseurs de contenus viables c’est ceux de la TV traditionnelle…

  8. Petit rectificatif sur le sujet Windows sur ARM :

    *) d’abord c’est pas prévu pour la Creator Update (qui doit sortir début 2017) mais pour plus tard (au moins fin 2017)

    *) Ca vise en premier l’ordinateur portable ! On imagine tous que le but à long terme est en effet de faire un smartphone avec le « vrai continuum complet » mais pour le moment, Microsoft n’a annoncé qu’une version de Windows 10 ARM pour les ordinateurs.
    Pourquoi faire ?
    Pouvoir construire des ordinateurs portable à la fois moins cher que si ils avaient un processeur Intel et aussi consommant beaucoup moins donc plus d’autonomie. Enfin, contrairement à Intel, les ordinateurs portable ARM vont pouvoir bénéficier de la 4G (les SoC ARM intègrent directement le modem, le fabricant du PC n’a rien à faire)

    Donc faut plutôt s’imaginer des Chromebooks version Windows et des Surface (non pro) ultra-fine à court / moyen terme plutôt que des smartphones « full continuum » 🙂

  9. Pour rappel on produisait avant en france de l’electronique avec Archos, mais rapidement ils ont du penser à délocaliser la production en chine… 🙂

    Mais pour revenir sur des produits actuels: vous n’imaginez pas qu’un Iphone à 800 euros coute 400 euros à produire 😉
    De mémoire c’est de l’ordre de 200 euros de fabrication, le reste partagé:
    – R&D
    – communication
    – actionnaires
    https://fr.finance.yahoo.com/actualites/cout-fabrication-iphone6-143159975.html

    Donc il serait possible de relocaliser partie voir totalité de la production de nos produits high tech sans grande augmentation tarifaire.

    Pour ceux qui suivent un peu l’actualité/débat écologique: on parle depuis des années de l’arrivée d’une taxe carbonne qui entrainerait beaucoup de conséquences:
    L’idée étant de taxer l’émission de co2 et autres gaz a effets de scerre
    Cette taxe (et son prix souvent débattu)
    « obligerait » mécaniquement:
    – à produire plus près pour limiter l’impact carbonne du transport (que ce soit tech ou agriculture)
    – produire ou faire produire par des industries plus « verte » (idem toujours pour la taxe carbonne)
    – penser dès la conception au futur recyclage des produits (prévoir peut etre une LOA)

    C’est un sujet qui vient, revient et va finir par etre pris en compte devenant de plus en plus concret pour nos gouvernements: on l’a vu recemment avec ces 3 jours de circulation alternée..
    La cop21 et la ratification de ses objectifs deviennent de plus en plus concret à ceux qui nous gouverne..

  10. Pour le cinéma à domicile je suis d’accord avec Patrick: même sans popcorn:
    – le prix des 3-4 places (8-10 x 4)
    – plus le prix du parking
    – l’embetement a preparer les enfants pour aller au cinéma et y etre à l’heure (en contournant les manèges et autres incitations ludiques)
    – le fait de ne pas pouvoir skipper les pubs/bandes annonces du début
    – le fait de ne pas pouvoir mettre pause (pour le pipi en plein milieu du film)
    bref que des points négatifs au cinéma actuellement en famille (avec petits en bas age)

  11. Encore un excellent épisode du Rendez-vous Tech ! Les citations de Patrick sont justes épiques !
    Comme moment marquant, je me souviendrai toujours du fou rire dans l’épisode 66 avec Pascal Mabille.

    Merci encore pour ton travail Patrick, tes podcasts égaient mes trajets en voiture !

  12. Pour le « PC Shadow » plusieurs choses:
    1. il faut une garantie de performance de son FAI 24/7
    En effet, aucun FAI « grand public » ne peut garantir une qualité du temps de réponse ultra performante toute l’année
    On le voit (pour ceux qui travaille dedans) avec les hebergeurs professionnels et leur SLA de 99.9% « commercial » et la encore on parle meme pas de latence, juste de haute disponibilité

    2. pourquoi ne pas proposer plutot une solution « LOA » pour avoir toujours la dernière console/pc à jour
    On pourrait meme avoir un « forfait » incluant N jeux récents pour pouvoir, moyennant un abonnement constant, pouvoir jouer au dernier best-seller dans les meilleurs conditions 😉

    3. quid des performances à long terme
    L’entreprise met à disposition une machine qu’on administre à distance, mais ça reste un windows « normal » qui va « obliger » à y installer un antivirus/parefeu and co qui ralentiront soit la machine soit le traffic réseau
    sans parler de la fragmentation/encombrement de la base de registre and co…
    Bref pour avoir une machine performante toute l’année il va falloir passer un peu de temps en maintenance/optimisation
    De plus avec W10 installé dessus:
    – quand on voit que la dernière mise à jour de W10 a simplement « coupé internet »… j’imagine les utilisateurs de shadow ne pouvant plus se connecter à leur PC…
    – idem pour les diverses mises à jour qui pose problème..

    • Disons que pour 1 et 3, pour répondre rapidement, il y a forcément des désavantages, mais l’espoir du système est que ces problèmes soit compensés par ce qu’apporte la technologie. Accès de « n’importe où » (à terme), pas besoin d’upgrade matérielle, etc. Et franchement, la dernière fois que mon FAI ne marchait pas je ne m’en souviens même plus, et quand j’ai pas internet à la maison l’ordinateur sert juste de « paperweight »… 🙂 Bon j’exagère, mais quand même. Et puis on a des téléphones et des abonnements 4G qui peuvent dépanner. Alors bien sûr, « pas tout le monde, fibre, 4G, blabla », mais ça c’est un autre débat.
      Quand aux « mises à jour qui posent des problèmes », j’ai trop peur de répondre que j’utilise Windows 10 depuis le début et que ces problèmes ne m’ont jamais trouvé : je sais que notre Mika national me répondrait avec une montagne de liens prouvant le contraire, et m’expliquant qu’en fait si, je n’aime pas Windows 10 et Microsoft, c’est juste que je ne m’en suis pas rendu compte. 😀 <3

      Pour 2, ça serait idéal bien sûr, mais c'est ce qu'a essayé de faire OnLive (et d'autres) sans succès : le problème ne venait pas de la technologie (contrairement à ce que prétend Yann), mais de l'aspect commercial : il faut trouver des accords et payer des licenses aux développeurs de ces jeux, et ils ne sont visiblement pas du tout partants. Pas si simple...

      • Pour le point 1: je ne parlais pas de coupure d’internet: ce qui arrive rarement (travaux dans la rue, tempêtes and co)
        Je parle ici de problème de latence, et ça c’est plus irrégulier qu’il n’y parait, et avec l’augmentation des attaques visant à surcharger la bande passante de certains acteurs (vous l’avez couvert en partie pour ovh and co) ça ne va pas s’arranger… (oui les coeurs réseaux et leur charge aussi peuvent jouer sur la latence d’une zone;)
        Là par contre le problème se pose concrètement: et c’est ce que soulignait yann: la latence
        Et celle-ci est beaucoup plus dur à garantir 24/7 que le « simple » accès internet 😉

        Pour le point 3, dire: « il n’y a pas de problème , j’en ai jamais eu « moi »  »
        Quand Microsoft arrive à reconnaître des soucis sur ces mises à jour et propose des correctifs c’est qu’il y a du avoir un nombre de retours négatifs assez significatifs, non ? 🙂
        Le dernier problème en date: http://www.clubic.com/windows-os/windows-10/actualite-822072-windows-10-8-planter-internet.html

        Mais ce n’est même pas moi qui le dit, je cite par exemple clubic: « Les mises à jour problématiques de Windows 10 ne sont pas une nouveauté et malgré tous les efforts de la firme de Redmond, elles persistent encore sur son dernier OS, Windows 10. »

        Après on peut faire l’autruche, et considérer que c’est un complot international, et que tous « les sites de la toile FR/US » relaient ces fameux « patchs » que Microsoft ,lui-même, développe et propose pour corriger ses précédents paths…;)
        ça existe patchFailSceptique ?

        Ce n’est pas une question d’apprécier ou non Microsoft: les bugs ça arrive, mais depuis le début je fais parti de ceux qui étaient opposés à cette notion de mise à jour automatique et forcée: à cause de ça 😉
        Travaillant dans l’informatique/développement, j’ai encore un peu de mal aujourd’hui à envisager une intégration continue de nos applis jusqu’à la prod à cause de mes retours d’expérience 😉
        Microsoft devrait simplement être honnête et arrêter ce système, qui d’ailleurs, bizarrement n’est pas imposé sur l’édition « pro » de W10…

      • > Je parle ici de problème de latence, et ça c’est plus irrégulier qu’il n’y parait, et avec l’augmentation des attaques visant à surcharger la bande passante de certains acteurs

        Disons que si on parle juste de navigation Web, ce soucis n’impactera que très peu, mais que si on parle de jeux où la latence importe beaucoup, on y est aussi susceptible avec un FAI « normal » qu’avec ce type de système… A la limite on peut dire que là ça fait deux noeuds possibles (notre FAI + Shadow), mais comme ce sont généralement les serveurs de jeu qui sont impactés, ça ne change en fait pas grand chose…

        Quand au point 3, je respecte ton opinion, mais ma commande à moi serait plutôt patchJeSuisJustePasDeTonAvisSurLimportanceAAcorderACesProblemesMemeSilsSontBienReels que patchFailSceptique. 🙂

  13. Vous vous êtes beaucoup focalisé sur l’échec de Pebble comme étant l’échec d’une entreprise sans revenir sur l’état du marché. Pour moi la mort de Pebble c’est surtout la mort de l’indépendant sur marché qui va très mal. Motorola par exemple va également arrêter les frais, Sony n’a pas lancé de montre depuis 3 ans, Android Wear est en retard. Aujourd’hui il ne reste que Apple, Huawei et Samsung sur le marché de la montre connecté et même eux ne vont pas bien.

    • Tu as raison, on n’a pas assez insisté sur ce point. Il faut dire que les implications sur les « succès de kickstarter » étaient importantes aussi…

  14. Bonjour Patrick, eh bien c’est la première fois que je poste un commentaire sur ton site. Je voulais te dire un grand merci pour ce que tes podcasts m’apportent « au quotidien ». Il est clair que le rdv tech est devenu pour moi incontournable. Pour être honnête, j’avais entendu parler du rdv tech dans un autre podcast… je me suis abonné au rss… j’ai écouté quelques minutes… et puis je me suis désabonné. J’en ai encore entendu parler dans un autre podcast, cette fois-ci j’ai décidé d’écouter l’épisode entier et j’ai trouvé ça tellement bien que maintenant je les écoute tous sans fautes. Je devais être mal luné lors de la première écoute. Tu es toujours de bonne humeur, tes propos sont clairs et concis, tu es pertinent dans tes propos, c’est ça qui est cool. C’est bizarre mais je pense que si le rdv tech n’existait plus, je perdrais gros, premièrement parce-que je suis quoi qu’il en soit, je suis attaché à ta personne, on ne s’est jamais vu et pourtant je t’écoute presque toutes les semaines (en cumulant les autres podcasts comme positron par ex.), et je me sens proche de toi. Deuxièmement, parce-que j’apprends des choses très intéressantes. Je ne vais pas faire plus long commentaire mais je voulais t’adresser mes encouragements pour le suite, ton boulot est génial, ta passion communicative, ton envie débordante, et ta voix… euh …suave. Je deviendrai Patreote dès l’année prochaine, pour le moment c’est pas l’idéal. Un grand merci à toute ce que tu fais, un grand merci à tout tes invités et que cette aventure continue tant que ton envie perdure. Je posterai un nouveau commentaire à la 2000 ième !

    • Que de compliments ! Merci beaucoup d’avoir pris le temps de commenter, ça fait très très plaisir. 🙂
      Et c’est intéressant que tu n’aies pas aimé la première fois ; peut-être que l’épisode était moins bon aussi, ça arrive… Je serais curieux de savoir combien d’auditeurs finalement fidèles n’ont pas accroché dès le premier coup ! Bon courage pour cette année un peu dure, et rendez-vous au 2000ème épisode ! 😀

  15. Hello Patrick,

    J’ai bien aimé suivre les réponses du sondage, et surtout la partie nostalgie. Il faudrait faire un épisode  » bêtisier », juste avec des extraits que les auditeurs rapporterait.

    Une question par rapport aux poditeurs. Il n’y a eu « que » 1000 réponses au sondage, donc seul les plus courageux.
    Mais ça représente combien, par rapport à tes poditeurs habituels, en moyenne ?

    En repensant aux chaines YouTube, et au fait que c’est le numéro 200, il y a quelque chose qui me manque dans mon App de podcast. Et je ne sais pas si c’est présent ailleurs.
    Est ce qu’il y a un compte, des écoutes de chaque épisode ?

    Quand j’aime une chaine YouTube, récemment découverte, souvent je regarde les derniers épisodes.
    Puis je vais aller voir ceux qui ont eu le plus de succès.

    Cela ne fait qu’un an que je te suis, j’ai écouté tous les épisodes.
    Je ne pense pas écouter tout depuis le début, car la Tech est vite dépassée. J’aurai peu d’intérêt à écouter un épisode sur la sortie de matériel 2010…
    Mais par contre, écouter les 4-5 épisodes les plus écoutés, ça m’intéresserait surement.

    • Hélas non, il n’y a pas vraiment de compteur, désolé… La plupart des épisodes font à peu près les mêmes chiffres de toute façon (en général) donc ça n’aiderait pas trop. Et comme on couvre l’actu de toute façon, même les épisodes un peu plus drôles sont un peu dépassés aussi.

      A la limite il y a l’épisode 96, enregistré dans l’aéroport de Moscou, qui revient souvent dans les commentaires… 🙂

  16. Bravo pour ton (vos) émission, car je n’oublie pas tes compères.
    Logo parfait, sobre et avec une signature reconnaissable…
    Un auditeur, très certainement prochainement patreon …

  17. Hello Patrick,

    Félicitations pour le #200 ! Toujours aussi agréable à écouter et j’attends le 300 avec impatience ! Grace a cette émission j’ai pu sensibiliser mes parents a la vie privée, expliquer à mes amis que le blockchain ce n’est pas uniquement le bitcoin pour acheter de la drogue sur internet ou encore expliquer à ma soeur que OUI la réalité virtuelle ce n’est pas juste un concept de film… Je pourrais prendre pleins d’autres exemples mais je voulais surtout dire que la mission d’expliquer la Tech à madame Michu est réussie !

    Le passage sur la Chine m’a particulièrement fait rire vu que je vis a Shenzhen (en Chine donc). Comme tu l’as bien dit, on peut résumer la situation en une seule phrase : This is China 😀

    D’ailleur, je ne sais pas si cela a déjà été fait, mais il serait intéressant d’avoir un Rendez vous tech parlant de l’écosystème chinois. C’est un environnement très singulier qui peut parfois surprendre en mal (Uber China inutilisable par les foreigners…) ou en bien (le paiement par téléphone est une norme ici) mais qui c’est développé de manière différente du reste du monde.

    Pour information Shenzhen est connue comme étant LA ville ou il y a toutes les usines de production (Foxconn est juste a cote de ma compagnie) mais il y a aussi un écosystème de startups qui montre la volonté de la Chine de passer du Made in China au Designed in China 🙂

    Bref, un microcosme a étudier ! Et vu que tu voyages beaucoup pourquoi pas un RDV Tech world tour ?? Continue sur ta lancée et continue d’être d’accord avec toi même !

  18. Meilleurs vœux pour 2017 ! Bravo pour l’achievement En route pour les 300 !

    Excellent épisode qui m’a fait beaucoup rire !

    Par contre sur le sujet du made in France du poditeur communiste (troll). Je tiens juste à dire que la France s’est soulevée contre la mise en place d’un début de taxe carbone (avec ces bonnets rouges terroristes) et n’a pas compris que taxer le carbone aurait pour conséquence d’augmenter la compétitivité de la production de proximité ! Bref cette taxe carbone est une solution écologique de protectionisme économique ! Parce que payer plus cher du produit français à ses limites.
    Dans un monde ou la compétition économique est mondiale, si tu te développer, il te faut de la croissance… donc finir par exporter sur de la tech et je ne crois pas que se limiter au marché français avec du made in France soit porteur… bref sans parler que la plupart des microconducteurs sont produits en Asie… il faudrait commencer par ramener cette industrie et je crois que les industries polluantes n’ont pas/plus leur place en France… les français n’en veulent pas!

    Bref c’est un super vaste sujet qui aurait complètement sa place dans un rdv Tech car ces changement sociétaux sont la conséquence de l’évolution technologique et vont avoir des impacts énormes sur l’emploi…. ce qui m’inquiète c’est qu’aujourd’hui on s’interesse mlus au prix du pain au chocolat qu’aux profondes mutations de société auxquelles nous allons devoir faire face.

    • Je suis assez d’accord ; c’est pour ça que, même avec le « malaise » que provoquent parfois les sujets vaguement politiques, je continue à les traiter… Parce qu’après tout, je ne veux pas que le RDV Tech soit juste une simple série de déballages de produits (genre « oh, ils ont annoncé le nouveau Pixel ! », « aaah, la nouvelle Apple Watch a un capteur de couleur de cheveux !! »). Je veux que ça traite de l’influence du marché de la tech et de son industrie, donc comme tu le dis là on est en plein dedans.

      Merci pour le message ! 🙂

Exprimez-vous !

*