199 RDV Tech : vos moments marquants ?

Quasiment huit ans, quasiment 200 épisodes… Que de souvenirs !

A la veille du bicentenaire, j’aimerai évoquer les choses qui vous ont marqués parmi tous ces moments passés ensemble. Les épisodes marrants, les théories étranges, les débats stériles, les sujets marquants… Tout ce qui peut vous avoir laissé des souvenirs, les choses qui vous viennent à l’esprit, peut-être avec un sourire, quand vous pensez au rendez-vous Tech.

Donc si quelque chose vous vient à l’esprit, faites-nous en part part dans les commentaires. On regardera tout ça avant l’enregistrement et si certaines tendances se dégagent ou que certains moments ressortent plus que d’autres, on en parlera dans l’émission.

La parole est à vous ! 🙂

Commentaires

  1. J’ai acheté un iPhone dans les tous premiers mois de l’émission, car vous en parliez avec Jeff et Yann.
    Je connaissais pas, mais ça avait l’air fou.
    Je suis passé pour le geek ultime à ce moment là, mais tout le monde voulait jouer avec.
    Twitter est arrivé dans la foulée, même combat.
    2 choses qui ont littéralement changé ma vie, et que j’ai connu très tôt grâce à l’émission.

  2. * Tes prises de position sur la loi Surveillance, Apple vs FBI (et. al) et à quel point c’est crétin
    * La horde d’auditeurs qui venaient te dire que le chiffrement c’était pas bien et qu’au contraire c’était très bien ces lois de surveillance.. car de toute façon ils n’ont rien à cacher
    * L’épisode où tu expliques le blockchain avec un spécialiste

  3. Overwatch a fait mon année vidéoludique. Je n’ai jamais autant joué à un FPS. Je n’avais pas autant joué à un jeu depuis Ocarina of Time. Je n’avais pas apprécié un FPS depuis GoldenEye64. Je ne m’étais jamais réveillé au milieu de la nuit pour regarder des phases finales de match d’esport. Je n’avais jamais trouvé d’intérêt à regarder des gens en live sur Twitch. Je me suis même racheté un PC Gamer pour en profiter d’autant plus après 60H de jeu sur PS4. Je ne m’explique pas pourquoi ce jeu m’a fait autant d’effet, alors qu’il ne m’inspirait rien à son annonce. Mais Overwatch est devenu mon dada, presque une passion. Merci beaucoup Patrick d’avoir autant insisté !

  4. Plusieurs moments m’ont marqué : les étapes de la vie perso de Patrick. Parce qu’au fond, Patrick, on le connait. Ce mec est d’un professionnalisme infini, avec toujours une petite pointe de détente bienvenue. Néanmoins, parfois, l’homme se confie derrière son micro : son mariage, son départ de Blizzard pour vivre de son Patreon, sa vie de globe-trotter entre la Scandinavie, Paris et Kyoto. Ces moments sont marquants, à mon sens car ils montrent l’évolution de l’homme et son rapport avec l’émission, et avec les poditeurs. Je n’ai jamais eu le loisir d’échanger avec Patrick, pourtant, ses publications coïncident avec mon rythme de vie. Pour exemple, l’annonce de son mariage coïncidait à l’époque ou je préparais le miens. Enfin bref. Un moment m’a particulièrement rendu heureux. Il s’agit du moment ou Patrick a annoncé qu’il allait se lancer comme podcasteur indépendant. Cet épisode résonnait comme un tournant chez lui, une sorte d’excitation, un projet qui naissait, une grande ambition. Je me souviens avoir soufflé un « waow » à la fin de cet épisode. L’époque NoWatch a aussi été passionnante à suivre, elle était, à l’époque, unique en France (et Patrick avait une voix vachement sexy lorsqu’il susurrait la phrase « Incredible web shoes ! »). Enfin, dernier moment qui me vient en tête : ce n’était pas dans le RDV Tech, mais dans ZapCast.tv (de Jérôme Keinborg et Christophe Ponsolle) lors d’une présentation de l’émission. L’occasion pour Jérôme de nous sortir une de ses borgerie sur le bois (Le Rendez-Vous Teck). 200 émissions, 8 ans. Chapeau l’artiste ! Merci de m’avoir accompagné durant mes trajets en voiture / en avion / à pieds durant toutes ces années. Et vivement les 8 prochaines années !

  5. Le « célèbre » épisode fait dans un aéroport !

  6. – le débat sur le gaming dans le cloud avec Yann
    – Les débuts de Nowatch, avec l’explication d’un Patrick avec des étoiles pleins les yeux de sa vision sur le financement des podcast
    – La fin de Nowatch avec un Jérôme jouant le comptable dépressif
    – Les longs débats et analyses de chacun sur les stratégies d’Apple et Microsoft concernant les tablettes, mobiles et PC
    – Le grand saut de Patrick qui pose sa dem’ pour vivre de sa passion, ce que je trouve encore aujourd’hui complètement fou, et hyper courageux.
    – Les épisodes où Patrick est tout seul mais s’acharne à conserver sa régularité de publication
    – les débats Yann/Jeff qui n’était pas souvent d’accord sur grand chose, mais toujours dans la bonne humeur

  7. Beaucoup de choses ont été citées. Le RDVTech fait partie des plus vieux podcasts que j’écoute. Je l’ai découvert via Appload en 2010.

    Je rajouterai dans la liste :
    – l’épisode sur la sécurité informatique avec Genma
    – l’épisode passionnant sur le Darkweb.
    – l’épisodes où on entendait Jeff essouflé sur son tapis de marche durant l’enregistrement.

    Et sur ce qui a été cité :
    – le fameux épisode enregistré à l’aéroport de Moscou auquel Patrick nous montre qu’avec le minimum de matériel (un iphone + kit main libre), on peut enregistré un podcast.
    – la fin de Nowatch 🙁
    – LE grand saut vers l’activité de podcasteur professionnel et Patreon.

  8. Moi je dirais :
    – vos sujets sur la sécurité des données. Qui m’ont fait prendre conscience de l’importance des bon mots de passe sur le web.
    – ton passage de salarié chez Blizzard à podcasteur à temps plein.
    – ton aversion (enfin c’est ce que j’ai ressenti…) pour les bruits parasites de micro et autres claviers.

  9. François Neveu dit:

    Patrick, tu fais partie de ma vie (tous comme Jérôme et korben) depuis ton premier podcast. J’ai l’impression de te connaitre et j’aime beaucoup suivre ton épopée personnelle comme professionnelle. Tu es un précurseur dans le domaine.
    Je suis très heureux que tu puisse en vivre et tout cela sans nous balancer de contenu pourrit.
    Pour moi, on ne peux pas parler du rendez-vous tech sans parler de ton premier podcast qui m’a permis de te découvrir (azeroth.fr) et te te lancer dans l’aventure. Depuis je ne te quitte plus (oui je sais, j’en fait peut être un peu beaucoup mais ce n’est pas une déclaration d’amour XD).
    Mes moment marquants :
    La découverte de la neutralité du net.
    Le contrôle de ce que nous publions sur internet.
    Tes débats enflammés avec Yann.
    Tes monologues interminables (mais qu’on aime tant).

  10. Patrick, déjà 200 épisodes au compteur. J’avoue que je les ai pas vu passer.
    Ma réputation parmi la communauté des patreotes du Slack auquel je participe n’est plus à faire et je pense que j’aurai encore une fois des difficultés à être concis.

    Tout d’abord, un peu comme beaucoup, tu as accompagné pas mal de moments de ma vie dans ces dernières années. J’ai découvert tes podcasts avec l’achat de mon premier iPhone (j’avais déjà testé ce média, mais j’avoue que iTunes, malgré sa mauvaise réputation en terme d’ergonomie, a été quand même un facilitateur à la découverte de tes émissions).

    Difficile pour moi d’évoquer des souvenirs précisément concernant le RDVTech car je suis aussi fidèle auditeur de tes autres productions francophones (mais aussi de certaines anglophones).

    Si on reste cependant au RDVTech spécifiquement, ça sera vraiment difficile d’être exhaustif dans les souvenirs qu’ils me procurent tant ils sont nombreux (par exemple l’écoute du spécial Ulule avec Cédric et William qui m’a rendu un embouteillage sur le périphérique parisien très agréable).

    Pour moi, ce qui m’a attiré dans tes productions et qui m’y ont rendu fidèle c’est :
    – le ton : détendu mais toutefois sérieux, avec une propos différent des autres production qui se veulent souvent que de simples tests de produits
    – la régularité : été comme hiver, malade ou pas, chez toi ou à l’autre bout du monde, mais aussi ce sentiment de famille avec les intervenants que tu sais mettre en valeur
    – la confiance : on sait que chaque sujet est préparé avec minutie et ne sont jamais pris à la légère

    J’ai également apprécié un bon nombre des épisodes spéciaux que tu nous a préparé (des plus techniques aux plus conceptuels, par exemple celui sur le Fanboyisme qui est parti dans une direction un peu inattendu mais qui reste plaisante à écouter).

    Alors, oui, le podcast a évolué :
    – les chroniqueurs ont parfois changés : le duo Jeff/Yann historique n’est maintenant plus que Jeff tout seul de manière récurrente, des intervenants de feu-Nowatch dont certains sont toujours là, Benoit et Mike de Nipcast qui apportaient à la fois une analyse pertinente du monde de la tech, aujourd’hui JK et JK (… ?!?, enfin JK Lauret et Jérôme Keinborg ;-)), mais également certains de des soutiens Patreotes.
    – sa structure et sa production : rappelons nous des jingles si amusants que tu avais parfois du mal à lancer, de la chronique de Guillaume « Statosphère » Main et son fond musical bien pêchu, le conseil d’app à la fin de l’épisode (oui ça a pas duré très longtemps ça)
    – la qualité sonore : qui s’est améliorée. J’ai d’ailleurs remarqué qu’avec l’amélioration, ta voix est plus grave, solennelle et sérieuse, moins enjouée et légère.
    – la vision que l’on a de la technologie : alors qu’en 2009, j’avais l’impression d’un Eldorado avec la découverte de nouveaux services, de nouvelles machines et/ou de nouvelles entreprises qui nous faisaient fantasmer sur notre futur de Geek qui allaient enfin devenir cool aux yeux des autres, nous sommes aujourd’hui plus concentrés vers les questionnements que portent cette technologie quant aux effets qu’elle a sur notre société et la manière dont nous les envisageons.

    Au moment d’un petit bilan comme celui-ci, j’invite ceux qui n’auraient pas connus les début de l’émission (mais aussi ceux qui te suivent depuis le début), à choisir un des premiers épisodes et à (ré)écouter ce qu’il se disait. C’est un exercice auquel je me suis déjà frotté et j’avoue que c’est assez plaisant et intéressant de réfléchir sur notre passion avec ce recul de plusieurs années et de voir comment elle a évolué, et nous avec.

    Pour terminer, ce qui m’a le plus marqué c’est qu’en 8 ans depuis que le premier épisode a été diffusé, le monde de la tech a énormément évolué (Windows 7 et l’iPad n’étaient pas encore sortis, WebOS et BlackBerry comptaient dans ce milieu, que tu devais expliquer des nouveaux services comme Twitter (Ep.2) ou Dropbox (Ep.3). Et en même temps, certains de ses aspects qui nous semblaient très proches n’ont pas vraiment percé (le cloud Gaming avec OnLive annoncé en 2009 ne serait « peut-être » concrétisé qu’avec Shadow en 2017 [8 ANS !!!]), qu’au final les grands du Web n’ont pas vraiment changé (GAFAM) même si Yahoo était le premier sujet du podcast, qu’on traite encore des lois irritantes pour nous tant elles semblent méconnaître le monde de la tech (SOPA, PIPA, LOPPSI, la loi sur le renseignement, la loi Amazon, la taxe Youtube…), Hadopi qui était déjà là en 2009…

    Je crois que j’ai déjà été bien assez bavard comme ça, je vais laisser sur le Slack de l’émission quelques extraits sonores qui m’ont faire sourire, puisque le propos de ton billet était de remettre en avant des moments qui nous avaient marqués (j’ai donc pris le parti d’opter pour les souvenirs amusants et légers).

  11. Je n’ai pas vraiment de sujet marquant concernant le RDV Tech mais plusieurs souvenirs rempli de nostalgie :
    -Quand j’ai commencé à écouter l’émission j’étais au lycée, depuis j’ai finis mes études, j’ai vécu plusieurs mois en Finlande, mon copain et moi avons fêtés nos 6 ans de couple, je suis devenu podcasteur et journaliste et je suis intervenu plusieurs fois dans l’émission.

    -Je me souviens que dans les premiers épisodes on débattait de l’utilisation de Twitter et du Cloud Gaming. Je me souviens que Patrick conseillait des petits services ou des logiciels en fin d’émission. « Télécharge le lait » 🙂

    -C’est pas vraiment un souvenir directement du RDV Tech mais : toutes les fois où j’ai dû expliquer ce qu’était un podcast, en quoi c’était différent de la radio. Avec souvent une pensé pour Patrick.

  12. Yann qui disait que le cloud gaming ne marcherait jamais. Depuis il est plus dans l’émission (mais il nous manque 🙂

    Moment marquant persos : Le hors série spécial hygiène numérique est marquant pour moi 😉 (ainsi que l’autre épisode auquel j’ai participé). Ma 1 ère rencontre avec toi lors du lancement de la saison 2 de l’Apéro du captain, en live chez Bragelonne… J’écoutais déjà ton émission depuis un moment (ça remonte).

Exprimez vous!

*