Le RDV Tech 208 – Sois le changement


Au programme :

  • Le casse-tête de la modération.
  • Free, Amazon, Samsung, DoNotPay, Consumer Report…
  • Et bien plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Je suis d’accord avec Jerome, il faut faire attention à ce qu’on poste sur internet.
    Mais je comprends les réactions, quand on montre ses photos à ses proches de nos gosses on pense pas à ça.

    Mais facebook c’est pas un album de famille justement. (l’habituel scéance diapo post vacances)

    @jerome : un achat à faire pour respecter votre conseil de « tourner 7 fois sa langue sur son clavier avant de poster » :
    https://www.amazon.fr/Protege-Clavier-Silicone/s?ie=UTF8&page=1&rh=i%3Aaps%2Ck%3AProtege%20Clavier%20Silicone

  2. Si on avait toujours l’esprit inquiet des nuisances possibles, on aurait jamais eu la naissance et le developpement de l’opensource

    Dans notre idée, on voit le bon coté:
    On créé et partage notre code, on permet à d’autres d’en bénéficier, de le corriger voir de le forker

    On pourrait s’inquieter qu’on vienne simplement piller ce code pour l’enfermer dans une solution propriétaire (comme le permette certaines licences comme BSD et MIT, avec pour exemple Mac Os X)

    Donc il ne faut pas stopper une idée/initiative à cause de certains cas exceptionnels qui pourraient en faire mauvais usage.
    Sinon on aurait pas d’assurance maladie, de chomage, CMU…

    Il faut d’abord penser aux bénéfices, et voir pour « sécuriser » les abus.

    Pour le revenu universel, comme l’avait d’ailleurs rappelé Valls à l’époque des primaires, on l’a déjà ça s’appelle le RSA… et on ne voit pas beaucoup de cas « d’abus » de celui-ci
    Ce revenu de « subsistance » ne suffit pas aujourd’hui pour vivre dignement

    Et attention au revenu universel, le même terme est utilisé, valorisé à gauche ET à droite, chacun n’ayant pas la même vision de celui-ci, chacun y voit des bénéfices… différents..

  3. Pour Prime now c’est effectivement que sur Paris, pas en banlieue parisienne 🙁

    Personnellement à l’époque de la naissance de ma fille, on avait pu bénéficier d’une promo: livraison offerte chez telemarket.fr
    Ca nous avait permis de tester et apprécier le fait de commander en ligne « tout » (dont les liquides avec une limite tout de même) et d’apprecier a ne pas avoir à faire les courses avec la ptite.

    J’avoue que pour les personnes avec des soucis de mobilité, en appartement et/ou pour les liquides, c’est bien pratique ce genre de service.
    Après sur paris, depuis des années, on peut faire ses courses en magasin et demander à se faire livrer son caddie. Mais c’est uniquement sur paris, pas en banlieue 🙁

  4. Nicolas Meunier dit:

    Pour la modération vous avez oublié un cas :
    Quand une nana posté une photo ou apparaît un sein, Facebook lui vire systématiquement sa photo et quand on signale une vidéo de TORTURE… Facebook traité la demande, envoie un message meme où il est indiqué qu’il ne voit pas le problème… donc ce n’est pas un cas où Facebook n’a pas les moyens de regarder puisque c’est après avoir regardé qu’il indique que ça va. J’ai vu ca sur des appels aux meurtres, apologie du terrorisme, vidéo de torture, etc… a l’inverse un signalement pour violation de propriétés intellectuelles est traité favorablement en quelques heures à chaque fois…

  5. Attention, pour AirBnB et Uber aux raccourcis:

    Il me semble avoir déjà évoqué dans les commentaires cette demande de comparaison VS taxis G7
    Vous dites que Uber par exemple a « révolutionné » son marché
    Mais versus un taxi G7 ?

    Taxi G7
    – on paie pour etre connecté à la plateforme et avoir des courses
    – on peut payer pour avoir une solution clé en main (voiture + plaque de taxi)
    – on est pas salarié
    – on paie un forfait, puis on récupère 100% du montant des courses

    Uber (et autre VTCs)
    – on paie pour etre connecté à la plateforme et avoir des courses (idem G7)
    – on est pas salarié
    – on ne paie pas de forfait mais une commission le montant de chaque courses

    La différence est plutot sur le mode de financement: forfait + 100% des courses, ou no forfait et % sur les courses…

    Mais dans l’idée: les applications mobiles/numéro de téléphone pour appeler son taxi existent depuis des années

    L’arrivé de ces applis a ajouter à l’offre existante:
    – la possibilité chez certaines chaines de taxis d’acheter un « forfait » pour certains trajets (chèque taxi)
    Par exemples:
    – chez certains, on peut payer avec l’appli mobile (cas de G7)
    – on peut estimer en ligne le prix de la course (forfait aeroport)
    – on peut economiser en faisant du partage de taxi organisé (pour aeroport, gare…) (g7partage.com)

    Bref, la profession a bien changé…

    Pour AirBnB c’est plus complexe, ça depend de l’usage: entre le time-sharing et le contournement pour faire des maisons d’hotes à moindre frais et sans respecter les normes de sécurités en vigueur…

  6. Hello Patrick,
    Je suis désolé mais j’ai été vraiment super déçu par la première partie de l’émission (+ d’1h)

    certes vous avez parlé modération qui pourrait se rapprocher de la tech mais le sujet s’est rapidement transformé en sujet politique mélangé à des conjectures sur comment il faudrait résoudre le problème.

    À un moment vous avez parlé en 2 phrases de machine learning et NLP.

    Ça aurait été bien d’appuyer les conjectures d’un invité de chez Google ou Microsoft ou au moins d’articles concrets car j’ai le sentiment que vous avez gratté le problème en surface vu de l’extérieur.

    • Salut JP ! Je comprends que le sujet ne t’intéresse pas, mais je ne pense pas qu’il se soit « transformé en sujet politique ». Nous sommes pile dans la tech dans ce qu’elle a de concret, dans le fait qu’elle touche le grand public. Le RDV Tech n’a jamais été une émission « technique », mais reste un podcast plutôt « vulgarisateur » si on doit le qualifier par un seul adjectif. On aide le grand public à se saisir des problèmes complexes que posent les avancées en informatique, et là, encore une fois, on est pile dedans. Avoir un invité qui nous aurait détaillé les processus de machine learning n’aurait pas vraiment fait avancer le schmilblick (ou en tous cas le schmilblick que je souhaitais faire avancer).
      Maintenant, tu n’es pas le seul à dire qu’on parle un peu moins de tech ces derniers mois, et si je pense que c’est normal étant donné le contexte mondial (je ne pouvais pas ne pas parler de tous ces sujets, c’était juste impossible et ça aurait été ridicule !), je pense aussi qu’il y a peut-être un meilleur équilibre à trouver, et je vais m’y employer un peu plus à l’avenir. 🙂

      • Effectivement 1h sur le sujet de la modération qui est quand même vu et revu depuis des années c’est beaucoup. (le terme troll et le revenge porn existent depuis longtemps).

        Je ne parlais pas forcément d’expliquer le NLP. J’ai juste l’impression que dans l’épisode vous brainstormé à 2 autour d’un micro pour trouver des solutions alors (qu’a mon avis) vous n’avez pas forcément toutes les cartes en mains.

        Je caricature volontairement, c’est comme si tu réfléchissais à faire voler une voiture sans avoir en tête les milliards de sujets techniques ou fonctionnels auxquels se sont confronté dans l’ombre des ingénieur d’Airbus ou de Renault.

        Personnellement, je n’y connais pas grand choses, mais je ne me serais pas risqué à théoriser ce qu’il faudrait ou ne pas faire.

      • Je crois que tu te méprends : nous n’avons pas essayé de trouver des solutions (et encore moins de plonger dans les détails de la recherche en la matière), nous avons essayé de montrer que la reflexion que font certains sur le sujet (les événements qui se sont produits et qui ont donné lieu à la conversation) se font sans comprendre les fonds des problèmes, et essayent de donner des solutions simples à des situations compliquées (les fameux « mais enfin, je l’ai signalé hier, et c’est encore en ligne !!!!). Et je pense qu’il y a beaucoup d’auditeurs qui ne savaient pas en quoi ces choses étaient si compliquées justement (il n’y a pas que des connaisseurs qui écoutent l’émission).

        Maintenant, certes, on a fait trop long, j’en conviens. Mais je t’avoue qu’en enregistrant je n’ai vraiment pas vu le temps passer… Comme quoi… 🙂

  7. Salut l’équipe!
    J’écoute le RDV la et j’ai l’impression qu’il y a un truc que vous avez zappé , c’est que oui , il faut plus de modération humaine , mais franchement moi après quelques temps à voir des images et/ou vidéos avec de la violence , pédopornographie etc, je pense que c’est moi qui aurais besoin de voir un psy à la fin .J’imagine même pas le boulot que ça doit être de modérer Youtube .Sinon toujours intéressant comme d’hab

  8. Je suis pour compter les episodes spéciaux dans le patreon

  9. Bonjour Patrick, Bonjour Jérôme,
    Je suis un fidèle auditeur du RDV-Tech et j’apprécie grandement votre travail.
    C’est donc en auditeur assidu et fidèle que je me permets de vous donner mon ressenti.

    Je trouve que dernièrement vos émissions manquent un peu de contenu (désolé d’être aussi brut de décoffrage dans mon commentaire, j’aime être franc et aller droit au but).
    Je ne suis pas un adepte du dicton « c’était mieux avant » mais j’ai tout de même un peu l’impression que le contenu (pure news tech) se raréfie d’émission en émission… peut-être est-ce l’actualité tech qui est moins dense… mais a tort ou a raison j’ai vraiment le sentiment que le contenu fait de plus en plus place au débat … voir parfois à une forme de moralisme que je trouve un peu infantilisant.

    Pour résumer ma pensée, j’ai le sentiment que le pitch du début d’émission « l’émission qui vous résume toute l’actualité tech, internet et gadget » est de moins en moins vrai!

    Il ne s’agit là que de mon point de vue d’auditeur, je continuerai à suivre cet excellent podcast 🙂 mais voilà, même si mon opinion est minoritaire.. je tenais quand même à vous en faire part.

    Mes sincères salutations, bonne continuation et merci de votre bonne humeur.

    PS: j’ai bien aimé « Soyez le changement » 😉

  10. Vincent Pinel dit:

    C’est drôle, on nous vente à longueur de journée sur tous les médias et sites internet Tech les pouvoirs extraordinaires de l’IA et ses applications quasi infinies: les algorithmes toujours plus puissants, plus efficaces, plus précis. Tous les métiers qu’elle va pouvoir remplacer: du conducteur de bus, taxi aux diagnostics de médecins en passant par la description automatique d’images ou l’écriture d’articles sans journaliste etc, j’en passe et des meilleures!

    D’un autre côté on nous dit qu’on ne peut pas modérer les messages des réseaux sociaux, que c’est trop compliqué, que ça dépend des cultures, qu’il faudrait employer trop de gens, qu’il faudrait investir trop d’argent.

    Quand il s’agit de remplacer des métiers et que ça fait gagner beaucoup d’argent on investit massivement dans l’IA et rien n’est impossible, mais pour modérer des commentaires ça coute beaucoup trop d’argent et c’est beaucoup trop compliqué…. ouais…. comme d’hab.

    • Ce que tu dit n’a pas vraiment de sens mon ami… ce n’est pas parce qu’on réussi à résoudre certains problèmes complexes qu’on peut forcément résoudre tous les autres… sinon on aurait déjà trouvé des moyens de soigner le cancer, au hasard.
      Je ne dis pas que les problèmes dont nous avons parlé sont insolubles, et peut-être qu’y mettre plus de moyens aiderait (je ne pense pas que ça soit le soucis, mais je te concède que c’est possible), mais la logique que tu avances est trompeuse et arbitraire… « l’AI c’est top et donc on nous ment quand on nous dit qu’on n’arrive pas à résoudre les problèmes des commentaires », c’est un raisonnement un peu complotiste. D’autant plus que ces soucis d’incivilité sont un vrai handicap au développement de ces sociétés aujourd’hui, et ils auraient un intérêt financier clair à les résoudre… Donc à mon sens l’argument « c’est pour l’argent ne tient pas vraiment. Mais bon…

  11. Discaddict dit:

    Et bien ma foi, c’est avec un peu de retard que je viens commenter l’émission mais je voulais donner mon ressenti sur cette émission qui malheureusement a dénoté (essentiellement le débat initial) avec la qualité habituelle de l’émission.

    Je rejoins certains commentaires précédents et j’avoue que ce sujet complexe de la modération n’a pas été assez mis en perspective. Vous brainstormez sur des solutions potentielles ou plutot listez les solutions simples en expliquant pourquoi elle ne marcheraient pas tout en répétant qu’il ne faut pas céder aux solution simples 8-).

    Pour ma part sur ce sujet je constate que l’industrie tech, à l’inverse de la chimie par exemple, n’a pas de contre pouvoir évident. Dans la chimie, l’administration (grâce aux lobbies environnement) légifère et impose des normes de rejet et n’attend pas que l’industriel respecte ces normes pour les imposer. Elle pousse dans une direction l’industriel pour qu’il s’améliore. La tech est un sujet complexe dont le cadre légal peine à comprendre le fonctionnement et les ramifications des sujets qui peuvent être abordés. Néanmoins, cela fait complètement sens d’imposer aux géants du web un besoin de modération. On constate tous que cet imposition de moyen atteint ses limites alors pourquoi ne pas légiférer sur des obligations de résultats ? Oui les solutions simples n’existent pas mais comme dit plus haut le machine learning fait des miracles pour me dire quoi acheter, je discute avec des bots tous les jours pour du SAV mais la modération passe clairement après dans les priorités de ces plate-formes. Pourquoi le gouvernement ne pourrait pas vouloir donner une direction à cette pollution visuelle que sont les troll/harcèlement/etc…. Pour rester dans l’analogie avec la chimie, les lobbies environnement poussent pour imposer des normes qui ne sont pas atteignables des fois sur des installations existantes sans des investissements énormes… Qui fait ça pour la tech ?
    Bref, les solutions simples ne marcheront pas, c’est clair, mais les solutions compliquées ne vont pas émerger si on ne contraint pas ces société dans la bonne direction.

    Pour finir, l’épisode sur Shenzen était juste excellent et non ça ne me dérange pas de payer pour cet épisode qui m’a ouvert sur une vision économique du marché dont je ne soupçonnais même pas l’existence.

    A très vite pour le prochain 😉

  12. vulgarisateur = educateur?
    les episodes speciaux sont interessants et meritent salaire

Exprimez-vous !

*