Reportage : « Patrick Beja – Artisan du Podcast »

Salut les jeunes ! Certains d’entre vous l’auront peut-être déjà vu, mais je ne l’avais pas posté ici : en décembre dernier, Florian et Korben sont venu passer deux jours chez moi pour tourner un petit reportage / docu / court métrage dans le cadre d’un projet que Korben essaie de monter. Les retours ont été très positifs, et je trouve que Florian a réussi à vraiment capturer les émotions et l’esprit que je veux faire passer dans mon travail et dans mon quotidien.

Il y a quelques jours, un auditeur m’a demandé pourquoi je n’en avais pas parlé – alors que je l’ai bien sûr partagé sur Twitter, Facebook et tout le reste – et je me suis dit qu’il était quand même un peu étrange qu’il ne figure pas sur ce site ! Erreur désormais corrigée… J’espère que vous apprécierez, et n’hésitez pas à venir dans les commentaires pour dire ce que vous en aurez pensé ! 🙂

Description de la vidéo :
Patrick Beja est un créateur et animateur de podcasts. Nous avons réalisé un portrait sur cet artisan du podcast.
Réalisation : Florian Belmonte
Production : Break The Rules (Korben) et NoRoom
Musique : Redan
Mixage audio : Antoine Grelet
Graphismes : Jérôme Keinborg

Commentaires

  1. Très intéressant et bien réalisé…mais bien trop court !
    Il y avait sans doute davantage à narrer de la fabuleuse épopée de « Patrick Beja – Artisan du Podcast »

    …le Monde doit savoir ! 😉

    • Hehe je crois que la première version de Florian était plus longue… Trouve le sur Twitter et demande lui de faire une version director’s cut ! 🙂

  2. Court et concis. Très bon reportage, intéressant, bien rythmé et très bien filmé et monté.
    Bref excellent. Merci.

    Je devrais bientôt pouvoir participer à mes contenus préférés par Patreon et frenchspin sera bien évidement mon premier « achat » (il y a zqsd aussi mais ils n’arrêtent pas de dire qu’ils ont trop de sous donc il peuvent attendre 🙂 )

    En tout cas, ça fait tout drôle de voir le visage et la bouche dont sort la voix que j’écoute si souvent. C’est que ça en représente des heures à t’écouter au final.

    Félicitations et bonne continuation à toi.

  3. Salut.
    Très beau documentaire. Sobre et concis. Sans une once de m’as-tu-vu. Tu as montré juste ce qu’il faut de ta vie personnelle.
    Ça fait plus de 6 ans que j’écoute toutes tes émissions depuis le Cameroun. Et tu mériterais d’être reconnu comme le pape du podcast français.
    J’ai suivi avec attention au jour le jour ta prise de risque lors de ta transition (avec réussite) du salarié vers le podcasteur professionnel. Tu es et tu resteras, j’en suis sûr, le bon côté d’Internet; Bravo, même si, de temps en temps je ne suis pas d’accord avec tes points de vue, mais ca c’est normal.
    C’est à partir de tes émissions que j’ai découvert le contenu de tes potes comme Jérôme, korben, Cédric ou encore tes invités comme Jeff.
    Comme d’autres, Il est temps pour moi aussi d’entrer dans ton club de patreons.
    Merci. Merci. Merci.

  4. J’ai été ému. C’est chouette, y’a pas de X au « rendez-vous jeu » dans les sous-titres.

  5. (Je reposte sur les anciens messages de l’été.)

    Le reportage est vraiment bien fait. Très intéressant à voir, pour une fois.

  6. Très bien fait, intéressant, j’aurais peut-être aimé en savoir plus sur la gestion des invités / participants / co-animateurs avec le décalage horaire des uns et des autres, tu as un fichier pour ça aussi ? 😀

  7. frédérick dit:

    Vraiment sympa. Ceci renforce ton lien avec ta communauté et cette relation de sponsors particuliers. Il aurait été intéressant d’avoir une réflexion sur le choix du média lui même. Le podcast est un choix risqué, bien qu’ mon sens plus intéressant qu’une simple vidéo YouTube. Cela demande aussi plus de travail et de préparation car capter et fidéliser un auditoire représente un défi comparativement aux capsules YouTube pas toujours mais parfois « vite fait ».

    • Yep ! Ca pourrait être le sujet d’un vidéo entière… 🙂
      Je dirais qu’il y a aussi des vidéos de ce type sur YouTube (de plus en plus même), mais qu’en podcast il n’y a de fait que ça : créer un podcast avec des petites capsules « vite faites » ne rime pas à grand chose, et les rares qui s’y sont essayé étaient souvent des gens qui venaient d’ailleurs (acteurs, humoristes etc) et ça n’a pas duré…
      Ceci dit je ne sais pas si le podcast est plus risque : au final mêmes les capsules YouTubes vites faites demandent un travail énorme sur la durée, d’une part parce que la vidéo c’est ultra compliqué à produire, et d’autre part parce qu’il faut produire beaucoup beaucoup beaucoup pour sortir du lot. Du coup c’est un peu qualité vs quantité, mais tout de même, c’est loin d’être facile…

Exprimez-vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.