Le RDV Tech 297 – La magie de la tech

Au programme :

  • VivaTech arrive.
  • Google IO : le retour de la magie.
  • Apple en procès, Facebook dans le viseur, Uber en bourse.
  • Hostar stream beaucoup, Windows en chiffres, Lenovo pliable…
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. GATOR Sergio dit:

    Désolé Patrick mais Google n’a pas où pas encore activé l’option sur 3 ou 18 mois de rétention via le Google dashboard
    Annonce… Poudre aux yeux… Google a un discours plus lissé et moins maladroit que FB seulement.
    Dommage que vous l’ayez annoncé comme disponible avec tant d’enthousiasme
    Cordialement

    • Salut Sergio ; comme je le disais l’option est en cours de déploiement, et je l’ai déjà sur mon dashboard à moi et je l’ai activée… Est-ce que tu es sûr de regarder dans la bonne section des paramètres ? C’est « search activity ». Peut-être que ça n’a pas encore été déployé chez toi (ça serait bizarre mais c’est possible), mais en tous cas ça n’est pas juste une annonce ou de la poudre aux yeux, et si nous l’avons annoncé comme disponible c’est parce que c’est bien disponible. 🙂

  2. Bonjour Patrick,
    J’ai découvert le RdV Tech il y a peu.
    Je ne suis pas un professionnel du secteur. Gamer, utilisateur commun de tech, cette proposition s’est révélée, au début, comme indispensable à ma compréhension de notre environnement numérique.
    Je me suis naturellement interrogé pour être Patreon pour te rétribuer la qualité de ton travail.
    Pourtant à force d’écoute, J’ai réalisé avec regret, que la sage tonalité des échanges repose plus souvent sur la proximité culturelle et d’intérêts des intervenants que sur l’exigence de pluralité des compétences invitées.
    Bref, la proposition gagnerait, à s’octroyer de temps à autres, des professionnels d’horizons plus divers pour gagner en hauteur de vue.
    A bientôt

    • Bonjour Delepine, et merci pour ton commentaire ! Je serais curieux de savoir si tu as quelques exemples de ces moments qui t’ont déplu, parce que je ne suis pas sûr de saisir exactement le soucis dans nos traitements…

  3. Il me semble bien qu’on est donneur d’organe par défaut en France.

  4. Merci de ton retour.
    Difficile de tous les reprendre, mais pêle-mele ;
    l’allusion à un SI RH d’évaluation de la satisfaction des collaborateurs, la réponse sur le sujet de la loi anti-trust, le traitement sur les troubles des apprentissages, le crochet sur le DMP, le sûr-traitement des GAFA…et l’idée que les entreprises du numérique sont à la fois le problème et la solution de la question de la protection des données personnelles.

    Cela correspond donc aussi aux limites de mon profil.
    J’ai été très séduit par le recours aux professionnels du secteur. Mais on touche aussi aux limites de leur neutralité sur des sujets qui touchent les questions sociétales.
    Du coup se pose une question passionnante ;
    Le rdv tech s’adresse t’il aux professionnels en veille marketing et aux technophiles insatiables ?
    …ou s’adresse t’il aussi aux peons en quête d’informations exigeantes au service de leur émancipation ?
    Ma critique est donc aussi une forme de compliment pour pousser le RdV Tech à sortir de temps en temps de l’entre-soi.
    Amitiés.

    • Ah je vois… Oui effectivement c’est une formule compliquée à gérer ; j’essaye de m’adresser à un peu tout le monde en même temps, et faire un résumé et une analyse (aussi pertinente que possible) sur tous ces sujets parfois très divers. Au début on parlait juste d’iPhones et de gmail, mais avec le temps on a été amené à traiter de problématiques bien plus complexes, et il est parfois compliqué de tout gérer à la fois en profondeur et de manière à ce que tout le monde puisse suivre (et sans endormir la moitié de l’audience), donc je crains qu’on soit forcément obligés de ne pas aller à 100% au fond des détails de certains sujets… Il y aurait peut-être un meilleur moyen de faire les choses j’en conviens, mais nous faisons déjà plus d’une heure d’émission par semaine, et je ne crois pas qu’il y ait en France un média qui consacre tant de temps à tout ça et parle d’autant de choses… Peut-être à l’écrit, et encore, peu d’articles vont assez loin dans l’analyse pour être exhaustifs et satisfaisants je trouve.
      En gros pour mieux faire je pense qu’il faudrait effectivement des gens plus spécialisés dans certains cas, et plus de temps sans doute, et du coup l’émission deviendrait quelque chose d’assez différent ; c’est un chemin sur lequel je ne suis pas sûr de vouloir m’engager (et très franchement ce travail me prend déjà énormément de temps et d’énergie, je ne suis pas sûr qu’il soit raisonnable de chercher à étendre encore l’ambition de mission de l’émission).
      Bref, je note quand même ta remarque et j’essayerai de la garder à l’esprit à l’avenir… Rien n’est parfait, il est toujours possible de mieux faire ! 🙂

  5. Quand j’entends Cédric I qui expose les avantages dont on beneficie aujourd’hui dans le monde de l’IA du fait que tout soit ouvert

    Ca me permet de rappeller les avantages de l’opensource, aujourd’hui, hier et demain

    Pour rappel également dans des temps pas si ancien, avant, certaines grandes entreprises privés travaillaient en opensource avec des université, parlons d’UNIX à l’époque avec tous les avantages d’avoir une force de travail/recherche permettant d’améliorer le produit, puis ils ont voulu refermer le produit, et on a eu les naissances de BSD et Linux ..

    Pour info, j’avais écrit un billet sur developpez il y a quelques années sur le sujet, comme quoi on devrait remercier le logiciel libre en général:
    https://blog.developpez.com/ducodeetdulibre/p12163/non-classe/remercions-le-logiciel-libre-ou-en-serions-nous-si-il-nexistait-pas

Répondre à Delepine Annuler la réponse

*