Le RDV Tech 298 – « The Nuclear Option »

Au programme :

  • L’offensive de la Maison Blanche contre Huawei.
  • L’appel de Christchurch.
  • Microsoft et Sony sur un nuage, Google Translatotron, OnePlus 7 Pro, encore des trottinettes électriques, Opera…
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Coucou Patrick 🙂

    Tres impressione par ta gestion du manque de sommeil sur cet episode. A part les cinq/dix premieres minutes, ca ne s’est pas vraiment senti.

    Concernant la proximite de Huawei avec le gouvernement par rapport aux autres entreprises Chinoises, comme tu l’as dit, c’est difficile d’avoir un avis arrete. Cependant, je pense qu’il est bien moindre (relativement aux autres entreprises) que ce tu laisses entendre dans l’episode.

    Comme l’a dit Marion, le focus sur Huawei est a regarde sous deux dimensions: 1) securite (espionnage etc…) 2) commerciale (si on ban Huawei, on donne l’avantage a nos entreprises). Je pense que le premier aspect est largement agrandi et que le veritable objectif est commercial. Bien sur, ma femme etant chinoise, je suis tres biaise. Le point de vu chinois c’est largement « les mechants occidentaux sont injustes ». (L’ironie du fait qu’ils aient bloque Google et Facebook pour laisser la place a Baidu et Tencent ne m’echappe pas 😛 .) Cependant, sur la 5G, Huawei est tres avance technologiquement et que meme a technologie egale est moins cher.

    Pour revenir sur « a quel point Huawei est proche du gouvernement **relativement aux autres entreprises chinoise** » ? Comme tu l’as dit, il est tres difficile d’en etre certain. Mais:
    * Il est impossible d’avoir une entreprise puissante (meme moyennement) en Chine sans avoir de lien avec le gouvernement. Baidu, Tencent et Alibaba doivent tous cultiver les faveurs du gouvernement. C’est une condition sine qua non. Jack Ma (fondateur d’Alibaba) qui est generalement appriecie en Occident, est lui-meme un membre du parti communiste (comme ~90 millions de Chinois = ~6% de la population).
    * En Chine, l’arme, le gouvernement et le parti sont pratiquement une seule entite. Ren Zhengfei (fondateur de Huawei) est ne en 1944 et c’est engage dans l’armee dans les annees 60. Il faut remettre cette decision dans son contexte: la Chine des annees 60, c’est la Chine de Mao. La « great leap forward » (grande famine qui tua 30 millions de personne), se termine en 62. A ce moment la, l’armee est probablement un des seuls acteurs investissant dans la recherche et le developpement de nouvel technologie. De son point de vu a l’epoque, s’engager dans l’armee, ca serait un peu comme bosser pour les GAFAM aujourd’hui: position stable en etant a la pointe de la technologie. D’autant qu’il a quitte l’armee pour creer Huawei aussi tot que Deng Xiaoping a commence a ouvrir la Chine dans les annees 80.
    * Au debut, Huawei n’etait pas le « champion » des reseaux choisi par le gouvernement comme il est aujourd’hui. C’est une entreprise du Sud (Shenzhen), traditionnellement plus eloigne du gouvernement base a Beijing.

    Tout ca pour dire que, par rapport aux autres entreprises chinoises, je pense pas que Huawei soit plus proche du governement/armee qu’une autre. Tout le monde a des programmes de recherche avec l’armee (j’ai vu recemment que, surprenaemment, meme Google en avait un). Encore une fois, pas d’avis tranche, je reste tres mefiant de n’importe quelle entreprise chinoise. Je pense que la position des pays europeens et la bonne.

    (Note: je viens de voir qu’il y a un point « vide » en dessous de « Plus d’infos sur l’épisode » dans cette description.)

    • Je comprends ce que tu veux dire, et je suis d’accord dans une certaine mesure, mais d’une part l’argument des autorités américaines est « oui c’est un danger (sous entendu  » on sait des trucs »), faites nous confiance » et bien sûr on peut se dire qu’on ne leur fait pas confiance, mais c’est tout le noeud du problème, et d’autre part si les autres entreprises que tu cites ont aussi des liens étroits avec le gouvernement (forcément), mais Baidu Tencent et Alibaba ne sont pas en train de déployer les infrastructures physiques des réseaux qui couvrent les Etats-Unis (et l’Europe) ; si c’était le cas, peut-être qu’elles seraient dans le même panier…

      Dernier point, je ne sais pas avec précision quelle était sa position dans le parti, mais j’ai cru comprendre qu’il n’était pas un simple membre de base, et que ses liens restent personnellement forts avec celui-ci, d’où la préoccupation.

      (et j’ai corrigé le point, merci !)

      • Je suis d’accord. A cause de la culture du guanxi (cf. https://en.wikipedia.org/wiki/Guanxi , relation personnelle avec des beaucoup de « cadeaux »), il est tres difficile d’evaluer la realite des relations avec le pouvoir. Tout est gris.

        Donc mefiance, il faut faire attention. Et la decision des Australiens (entre autre) de bloquer Huawei pour leur infrastructure est justifiable. Bloquer les updates via le play store me semble beaucoup moins reasonable cependant. IMO il n’y a aucun argument de securite qui tienne dans ce cas.

      • C’est pas si simple ; quand on prend la décisions de mettre une entité sur la liste qui interdit de travailler avec parce qu’elle met en danger la sécurité nationale, ça concerne toute l’activité des entreprises du pays, y compris Google. C’est pareil dans tous les cas similaires, et ça ne concerne pas que Huawei / Google, ou même les Etats-Unis ; tous les pays ont des pratiques similaires.
        Après on peut penser que Huawei ne met pas en danger la sécurité nationale – ou qu’il suffirait de ne pas utiliser leurs équipements dans l’infra 5G, sans les mettre sur « la liste »), mais ça c’est justement tout le débat (à peu près insoluble)…

      • Ok, la je comprends pas. Pour l’infra 5G, on est d’accord que c’est suffisemment indiscernable pour que le risque soit considere « haut » et qu’il faille (peut-etre) acter. Pour « l’entreprise dans son ensemble met en danger la securite nationale », je ne vois aucun argument qui tienne pour Huawei qui ne tienne pas pour WeChat, Baidu ou n’importe quel autre service Chinois. (Et donc je pense que Trump mettant Huawei sur la liste est illegitime. Ou alors, pour etre coherent, il faudrait y mettre toutes les grosses boites chinoises.)

      • Encore une fois, WeChat, Baidu et les autres n’ont aucune présence en occident et aux US. Si c’était le cas, ils seraient peut-être pris aussi dans la tourmente. Cibler ces sociétés n’aurait strictement aucun sens…
        Je comprends bien que tu as envie de défendre la Chine dans cette histoire, mais si l’argument de l’excuse sans fondement pour faire pression dans les discussions commerciale est compréhensible, le fait de ne pas comprendre pourquoi Huawei est ciblé plus que les autres est quand même un peu biaisé.

      • Je suis sur qu’avec un peu d’effort, on pourrait trouver d’autres securites nationales dans les 400 milliards de deficit dont Trump aime tant se pleindre. Btw, Tencent possede League of Legend (les jeux sont installes a des privileges hauts a cause des drivers etc…).

        Agree to disagree.

Exprimez-vous !

*