Le RDV Jeux 119 – La géopolitique de Hearthstone

Au programme :

  • 50 minutes (!) sur Wai Chung Ng, Blizzard, et la Chine.
  • La Playstation 5, plus de détails.
  • Untitled Goose Game, Destiny 2.
  • Oculus Quest, GOG 2.0, Call of Duty Mobile, Marvel’s Avengers…
  • Et plus !

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Comments

  1. Bonjour à tous,
    Cool de voir deux filles invitées, c’est pas souvent 😉

    Bravo pour le traitement du sujet Blizzard/Chine, c’est vraiment pas évident à traiter sans tomber dans le cliché des vilains chinois qui censurent le monde entier.

    Plus sérieusement, je voulais préciser un point ( si vous l’avez dit, c’est que je somnolais dans le métro, pardon pour ça) sur l’aspect économique: il s’agit du contrôle des capitaux exercé par la Chine. Quand vous avez une société, même filiale à 100% de votre maison-mère européenne ou US, vous ne pouvez sortir de l’argent vers celle-ci qu’en respectant des conditions très strictes, à savoir l’existence d’un contrat entre les deux sociétés, approuvé par les autorités et l’émission de factures correspondant à des prestations précises, détaillées dans le contrat en question et justifiées par tout un tas de documents. Pas question de siphonner le cash en remontant des dividendes comme on veut. Et ça, c’est quand on est actionnaire de la société chinoise, quand on est sous le régime d’une JV avec un partenaire local, c’est encore plus compliqué, particulièrement si on est actionnaire minoritaire.

    En clair, l’argent généré par le business en chine, il reste en chine pour l’essentiel. Voilà voilà 😉

    A la prochaine !

    • N’est-ce pas le cas pour toutes les régions de toute façon ? L’argent généré en Europe reste en Europe (ou alors il est ramené à la maison mère avec les taxes qui vont avec), non ? Je suis sûr que la Chine fonctionne de manière un peu différent (joint venture, majorité à la société chinoise etc), mais ils font bien de l’argent dessus, sinon je suis pas sûr qu’ils s’emmerderaient à y aller…

      Et merci, on essaye. 🙂

      • Houlà, non, le contrôle des capitaux, ça n’est pas pratiqué partout et pas par exemple entre europe et US. Je ne sais pas s’il y a des spécificités selon le secteur d’activité mais dans ma boîte, on peux se facturer comme on veut entre europe, amérique du nord voire aussi le brésil un poil plus contraignant que l’europe pour raisons fiscales mais aucun problème pour faire circuler le cash. Alors, oui, on y fait de l’argent aussi, évidemment et puis une boîte comme Blizzard est assez solide pour encaisser le décalage dans la trésorerie ( ce qui est beaucoup moins le cas pour des sociétés plus petites).

        Il y a un dernier truc: ça concerne peut-être pas blizzard, mais dans le cas où la chine vend à un de ses partenaires dans un groupe, les autorités peuvent venir en fin d’année ( c’est le cas chez nous) et dire: au fait, cette année toutes les factures émises par votre société chinoise doivent être payées avant telle date. Si vous êtes en retard, paf! 17% de TVA dans les dents.

        Tout est organisé pour que le cash arrive rapidement et qu’il soit compliqué de le faire sortir. On peut, mais faut avoir le temps.

        Pour finir, là encore ailleurs je ne sais pas mais chez nous, les chinois sont chinois avant tout. L’intérêt du groupe va passer après la santé des entités chinoises et il faut être particulièrement vigilants, bien plus qu’en amérique/europe là encore.

        Désolé pour le pavé, j’écris jamais de coms nulle part alors quand ça arrive, c’est long 😉

  2. Dire que Blizzard est une société et qu’on ne peut pas attendre d’eux qu’ils soient des héros n’est, selon moi, pas la bonne approche. Ce qu’il fait que j’étais fan de Blizzard, ce n’est pas uniquement le fait qu’ils fassent de bons jeux. C’est aussi le fait qu’ils soient « cools » et qu’ils aient des valeurs. Si, pour la problématique de l’inclusion, on dit : « C’est une société. Ils n’ont pas à faire d’effort là-dessus. Il font des jeux et c’est tout. » Évidemment ça sonne faut. Il y a un problème, il faut s’en occuper. Et plutôt que de dire « Ce n’est pas leur affaire », je dirais que c’est l’affaire de tous. Peu de gens aujourd’hui diraient des athlètes olympiques américains levant le poing en 1968 qu’ils ont eu tord de manifester leur soutient comme ils l’ont fait parce que c’était un événement sportif et non pas politique. C’est absolument insensé (et très facile) de dire: « C’est du jeu vidéo et c’est tout ». Rien ne fonctionne de telle manière et le monde n’est pas une collection de domaines cloisonnées et disjoints.

    • Je crois que c’est ce que nous avons dit non ? Enfin nous ne sommes pas aussi catégoriques et la chose est à mon avis moins simple que tu ne le présente, mais les conclusions restent similaires…

  3. Salut,
    Question complètement anecdotique :
    Est-ce normal que cette épisode soit le « 118 » dans son titre alors qu’il y a déjà un épisode numéroté « 118 » juste avant ? 🙂 (D’autant plus que le nom du fichier MP3 se nomme bien 119 et non 118) 🙂

    Sinon comme d’habitude, super cool et intéressant comme podcast (même si je n’ai pas encore écouté celui-ci, je ne doute absolument pas de cela… c’est pas très objectif 😀 )

    • C’est corrigé, merci ! 🙂
      (le nouvel éditeur de WordPress est parfois un peu bizaroide sur les modifications, il n’avait pas pris en compte celle-ci !)

  4. Trés bon épisode, comme tu dis Blizzard devrait jouer carte sur table et assumer les opinions occidental et peut être lancer un mouvement avec les autres grosses multinational. Comme disais Chirac et notre vieille France qui avait un des principe avant de penser a l’argent « On greffe de tout aujourd’hui, des reins, des bras, un cœur. Sauf les couilles. Par manque de donneur. »

    Ca va bien de fermer sa gueule dès que quelqu’un agite les billets. Mais cet exemple est valable pour tout, et c’est d’autant plus flagrant quand la France critique l’islamisme radicale et fais du business avec l’Arabie saoudite (qui décapites les gens sur des parkings, tue un journaliste dans leur ambassade) et sont encore plus critiquable que les chinois sur le dossier des droit de l’homme.

    Bref il serait bien d’arrêter de faire semblant d’avoir des convictions ou alors au moins d’assumer sa position égoïste, cela serait a minima moins hipocrite.

  5. Désolé c’est un podcast sur les jeux vidéos mais là le sujet est purement politque.
    Autant je peux comprendre les atermoiements avec Apple (qui n’a aucun autre moyen que de se plier au gouvernement sinon son business s’effondre) et la NBA (qui est maintenant clairement du côté de la liberté d’expression et qui va en subir les conséquences), autant l’histoire avec Blizzard est claire : le joueur a décidé de tout risquer pour ses convictions pendant un évènement sportif.
    Blizzard ne peut pas soutenir un acte de défiance au règlement du tournoi, sinon c’est la porte ouverte à tout.
    J’aimerais bien savoir quelle serait votre position si un extremiste de droite avait pris la parole.
    Etes vous sur que vous défenderiez la liberté d’expression dans une interview d’un tournoi d’esport si un suprémaciste blanc avait déversé sa bile anti-xxx ?

    Nous soutenons TOUS la Chine et son modèle en achetant les produits venant des usines là bas.
    Notre électronique, les objets communs de la maison, tout est fabriqué en Chine.
    Et n’allez pas me faire croire que vous connaissez et que vous approuvez à l’avance la politique menée par l’Inde, le Brésil ou le Vietnam si la production était délocalisée.

    Nous sommes TOUS des hypocrites par notre comportement en tant que consommateurs.
    Et si vraiment nous voulions nous donner bonne conscience, il y a des régions européennes qui basculent à l’extrême droite sans que nous fassions la moindre remarque.

    • Le problème sur la question d’un autre type de message politique (que nous évoquons d’ailleurs dans l’émission) est que dans ce cas il ne s’agit pas juste de l’expression d’une idée mais de la question du soutien à un régime bien actif… Ca n’est plus tout à fait la même catégorie. Quand à la question de notre propre complicité à tous, tu n’as pas tort, et c’est ce qui fait que la question n’est pas si simple et que la discussion a pris 50 minutes au lieu de 2… 🙂

  6. J’ai vu un stream twitch (du fabriquant MSI oO) de Untitled Goose Game et c’était hilarant et tellement original.
    C’est un puzzle game et le gameplay punit le joueur doucement, le vieux dans le jardin va récupérer l’objet dérobé par l’oie et le remer à sa place et donc il faut recommencer.

  7. Salut Patrick,
    j’ai beaucoup apprécié ton analyse sur la situation socio-économique pour Blizzard.

    La seule chose qui me chagrine, c’est que tu n’es pas allé au bout de ta pensée quand tu parlais de « l’idéalisation de Morhaime  » . Je serai curieux d’avoir la suite de ton avis dessus comme tu étais interne à la société 🙂

    • Haha ! Je vais rester mystérieux et faire monter la sauce, du coup quand je finirai par raconter le truc (qui est super minime et n’a pas vraiment d’importance) tout le monde sera déçu ! 🙂

      • Tu nous prépares donc un Diablo Immortal ?! ^^

      • Haha !

      • Après toutes ces émissions du « Rendez-vous jeux », j’ai craqué et je me suis mis à Destiny 2 après le passage sur Steam… bravo l’influence Patrick… Je trouve que c’est un jeu très accueillant, avec un coeur de gameplay jouissif… et très accessible à un casual gamer. Cette accessibilité aux nouveaux joueurs n’est pas souvent mise en avant. Vous parliez de « Call of Duty », dont le succès est parfois en décalage avec les sujets abordés par les hardcore gamers, je me suis fait ce petit rapprochement sur l’aspect « facile » (du moins très diversifié du jeu). Je m’étonne d’avoir très peu entendu « Allez-y, c’est grand public », pourtant j’ai eu comme une révélation d’avoir du fun sans avoir à souffrir des centaines de parties dans « APEX » pour me sentir légitime à jouer. Enfin, je digresse, mais merci pour l’ensemble de vos podcats.

      • Ah très cool !! Oui c’est vrai que l’image du lancement de Destiny lui colle à la peau… Et pourtant le jeu est excellent, comme tu l’as remarqué ! Mais c’est vraiment le gunplay qui fait qu’il est prenant (encore que, graphiquement il est admirable aussi)… Mais c’est bien d’avoir des retours comme ça, ça m’aide à appréhender comment les joueurs le considèrent. Ceci dit il y a pas mal de gens qui l’ont testé, et peu sont aussi enthousiastes que toi (généralement ils sont plutôt confus !).
        Mais très heureux que tu apprécies en tous cas, j’espère que ça continuera à te plaire !

  8. Hello Patrick,

    Peut-être que tu le sais, mais on tombe pas souvent d’accord sur le cas de la Chine, parce que je trouve toujours que tu exporte nos valeurs chez eux en jugeant qu’elles sont meilleures pour leur quotidien.
    Un chinois pourrait te contre-dire, tu dirais avec facilité « bah normal, t’as connu que ça ! », sauf que nous aussi on a connu que ça… Bref.

    Là c’est différent et c’est l’inverse, c’est eux qui souhaitent exporter leurs valeurs sur nous et là bah pour une fois, je tombe 100% d’accord avec toi, j’aurais aimé que Blizzard leur mette la bifle. Je n’aime pas les valeurs du gouvernement chinois et à partir du moment où ça gangrène mon quotidien même sur un sujet léger comme le gaming je n’en veux pas.

  9. Salut Patrick, comment dire : Les 50 minutes les plus longues de ma vie, il faut vraiment que tu ne fasses plus jamais de long monologues de la sorte (50 minutes pour répéter 12 fois la même idée), fixe toi 4 minutes pour donner ton avis (et là encore c’est déjà bien long !), et passe la parole je t’en supplie !

    • Haha oui j’en ai peut-être fait un peu beaucoup j’avoue… C’est un sujet important et qui me tient à coeur, donc j’ai poussé un peu trop. Je ne peux pas te garantir que je descendrait à 4 minutes, mais je ferai plus attention à l’avenir. Par contre attention, on en reparle dans l’épisode suivant, désolé !!

Speak Your Mind

*