Le RDV Tech 341 – Le télétravail pour tous

Au programme :

  • Conseils pour bien télétravailler
  • COVID19, encore des conséquences tech
  • Pixel 4a, iPhone 9 Plus, Galaxy S20, Tik Tok…
  • L’article de Tomas Pueyo.
  • Et plus !

Infos et liens :

Comments

  1. Salut Patrick!
    Comme d’habitude jamais déçu !
    Dès que j’aurai mon premier travail, je deviendrais patreon !

    Au travail ma mère et ses collègues n’avaient pas le droit au télétravail alors qu’ils l’avaient demandés sous prétexte qu’ils perderaient en efficacités (leur métier est de gérer des comptes de personnes, je ne rentrerai pas dans les détails mais ce n’est pas impossible de travailler de chez soi). Hier matin, ils ont eu un mails avec un logiciel à télécharger sur son ordinateur très simple pour accéder à leur bureau de travail à distance.
    Ce fut extrêmement rapide. Ce matin ils sont quand même allé au travail, car même si le télétravail était possible pour eux, ils ont eu cette consigne. Au final, les plus fragiles sont rentrés à 13h après s’être battue avec leur chef. Selon la direction, le bureau doit rester ouvert pour assurer une permanence téléphonique, il n’est fermé au publique que depuis hier midi. Ils voient bien que étant donné que les banques, postes sont fermés, ils ne peuvent plus travailler; mais ils appellent au calmes, et les chefs ne comprennent pas toute cette « violence » de la part de salariés se considérant fragile voulant se protéger. Je précise qu’elle et ses collègues veulent travailler, ils n’ont pas la contraire des enfant et veulent se rendre utile: cependant l’une d’entre elle demandant un petit aménagement d’horaire s’est vu refusé cela et a donc du démandé un arret de travail pour garder son enfant de 13 ans…

    Bref, il existe des entreprises avec des mentalités du XIX° et qui ne comprennent pas la situation actuelle. Voilà pour une histoire en dehors du beau monde des entreprises modernes à ne pas oublier.

    • C’est quand même incroyable… J’imagine qu’ils ne comprennent pas l’importance de la distanciation sociale, et s’accrochent à leurs habitudes. C’est désolant. J’espère que ta mère va bien…

  2. EDGARD-ROSA dit:

    Bonjour,
    Merci pour vos émissions.
    Je n’ai pas trouvé le lien vers l’article de Thomas P??? (Je n’ai pas compris le nom) sur l’aplanissement de la courbe de contamination du Covid 19.
    Pourriez vous le mettre ?

    Merci encore

    Yann

    • Désolé on a oublié ! Je l’ajoute tout de suite dans les notes.

      • EDGARD-ROSA dit:

        Merci Pour votre rapidité de réponse.

        La lecture des premières lignes de l’article m’a déconcerté et je n’ai pas été plus loin. J’ai mis en doute l’article et voulu en savoir un peu plus.
        En faisant une recherche sur ce Tomas Pueyo, je suis tombé sur un article de France Culture qui met en garde contre les articles pseudo scientifiques. Celui là en fait il partie ? J’aurai tendance à le croire.

        https://www.franceculture.fr/emissions/radiographies-du-coronavirus-la-chronique/radiographies-du-coronavirus-du-lundi-16-mars-2020

        Voici le lien vers le site de France Culture.

        Je ne vous jette pas la pierre et cela n’enlève rien du grand plaisir que j’ai à vous écouter.

        Merci encore pour vos émissions.

        Yann.

        Un auditeur qui essaie d’être attentif.

      • Je comprends que le début fasse un peu peur… Mais c’était le but. Il ne faut pas oublier qu’il a été publié il y a plus d’une semaine, et que le but était d’éveiller les consciences en occident, à un moment ou (ça semble si loin !) nous ne nous rendions pas compte de la gravité de l’épidémie et de l’importance de la distance sociale. Car au final, quand on lit l’article, c’est vers ça que tout converge : faire comprendre aux gens que ce dont il parle au début va arriver (oui, hélas c’est indéniable et inévitable), et faire aussi comprendre que la solution pour l’atténuer autant que possible est très simple : c’est de pratiquer la distance sociale, pour ralentir la maladie et aider autant que possible les hôpitaux à ne pas être surchargés. C’est la seule chose que nous pouvons faire mais 1) c’est facile et 2) ça marche. Je t’encourage à le lire jusqu’au bout, il explique ce qui s’est vérifié dans les pays qui sont à des étapes plus avancées de la pandémie (Chine, Italie…), et ce qui ont réussi à en limiter l’impact, et comment ils ont procédé (spoiler : distance sociale). Et ce que tu vois déjà commencer en France avec les hôpitaux surchargés et les personnels soignants qui doivent continuer à travailler après avoir contracté la maladie, et bien ces scènes qui pouvaient sembler exagérées quand il les décrivait au début de son article sont bien en train de se produire (et ça n’est que le début).

        Je comprends tout à fait ta méfiance et elle est louable ! Mais en l’occurrence, il est assez facile de vérifier la réalité de ce qu’il dit : ça s’est déjà produit dans les autres pays, et c’est en train de se produire autour de nous. Et c’est pour ça qu’il est si important de pratiquer la distance sociale.

        [Edit] J’ai écouté l’extrait que tu avais mis en lien, désolé je n’avais pas compris qu’il parlait de cet article spécifiquement ! (le rush tout ça). Et du coup j’ai plus de commentaires : je trouve que ce segment se trompe de cible. Certes Pueyo n’est pas un scientifique, et certes il fait des estimations à la louche. Mais le fond de son discours est juste, surtout au moment où il l’avait publié (ça n’est que jeudi dernier que, tous en même temps, les pays occidentaux ont commencé à se rendre compte de la gravité de la situation et on cessé de prendre l’Italie et la Chine comme des exemples qui n’arriveraient pas chez nous). Facile aujourd’hui de dire, « ah mais il exagère, et il dit 50.000 », alors qu’il essayait sciemment de tirer la sonnette d’alarme et qu’il y a dix jours à peine même Macron encourageait les gens à sortir et aller au théâtre ! Nous étions tous dans une situation de déni hautement irresponsable, et s’il a fallu ce type d’articles au ton ferme pour nous le faire comprendre, c’est que les choses étaient effectivement dramatiques. Alors oui il n’y a peut-être pas 50.000 malades à Paris (encore que, on ne le saura qu’une fois que tout sera passé, vu le nombre de cas asymptomatiques), mais le choc était nécessaire, et je peux te dire que son article a fait prendre conscience du sérieux du problème à beaucoup beaucoup de gens, encore une fois avec des bases saines même si le trait est exagéré. On est dans le contexte d’une interpretation « civile » de données juste dans le but de stresser l’importance de la distance sociale, que personne ne comprenait à l’époque où il a été écrit, et pas du tout dans le cas d’une fake news qui prétend avoir des remèdes miracles ou de fausses idées sur la manière dont le virus se transmet, comme on peut en voir ici ou là. S’ils cherchent à cibler les fake news, je pense qu’il y a d’autres choses à dénoncer avant cet article là… J’ajoute d’ailleurs enfin que nous tous, journalistes et autres, ferions sans doute mieux de faire notre propre examen de conscience par rapport à la manière dont nous parlions de la situation en Chine : personne, personne n’a expliqué à quel point le confinement et la distanciation sociale étaient essentielle à l’endiguement de la maladie, et à quel point les décisions rapides du gouvernement là bas et dans les autres pays asiatiques (qui avaient l’expérience du SARS) étaient vitales. Donc encore une fois, et en conclusion, je pense que ce journaliste au mieux se trompe de cible, et au pire ne comprend pas l’importance de cet article de Pueyo (qui est peut-être un opportuniste par ailleurs !)…

  3. Bonjour,
    Je ne trouve pas les notes de l’émission svp.
    Quel est le nom de l’appli lithuanienne ?
    Merci

    • Salut François, je ne me souviens plus du sujet précis dont nous parlions, c’est Marion qui parlait de Lituanie ?Tu peux peut-être lui poser la question directement sur Twitter ? Moi je parlais surtout de l’Estonie…

Speak Your Mind

*