Le RDV Tech 254 – Liberté d’impression

 

Au programme :

  • La question des plans d’arme à feu pour imprimante 3D
  • Les robots qui cuisinent et remplacent les humains
  • Surface Go, Claviers MacBook Pros, Apple Music, Galaxy S10, Elon Musk part en vrille…
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Un petit mot pour signaler un excellent documentaire : ‘The anarchist cookbook’ disponible sur Netflix.
    Je trouve que le documentaire rend bien le sentiment ambivalent exprimé dans l’épisode. Le ‘documentariste’ retrouve l’auteur du livre (qui vit dans l’Ariège) et lui insuffle un sentiment de culpabilité qu’avec du recul on finit par interroger : qui est le plus coupable entre la société américaine et l’auteur ?

  2. Hello Patrick,

    Ton commentaire sur la coupe du monde 98 m’a bien fait rire et je me suis totalement retrouvé : 20 ans, « ouais heu le foot c’est pour les nazes » et j’ai passé la finale chez un pote à jouer en LAN à Diablo 1 🙂
    Je regrette pas de ne pas l’avoir regardé mais je regrette de pas pouvoir dire « j’y étais » !

  3. Comment? Pas un mot sur la 3ème place de la Belgique?!
    Patreons belges, révoltez-vous!

    Ceci étant dit, les armes 3D font quand même flippées. Heureusement qu’il n’y a pas encore les munitions 3D…

    • Le truc c’est que les munitions sont très faciles à acheter et pas autant contrôlées… Pas pour te faire flipper encore plus mais… :/

  4. Pour moi il est totalement idiot de condamné une personne en occident par ce qu’elle diffuse l’information d’une technologie qui existe n’importe ou dans le monde ….. Et ce genre de problème lié a l’imprimante 3d ne va pas que concerner les armes , il y a aussi les produits pharmaceutique par exemple , on pourra apuyer sur un bouton et ce faire imprimé une drogue par exemple , ou un médicament interdit dans son pays , mais autorisé dans le pays voisin … Des milliers d’exemple sont a pensé et imaginé et personnellement je trouve cela merveilleux que le monde change a ce niveau la, les états et les entreprises ne décideront plus totalement de ce que l on est libre de consommer ou pas !

  5. @Jeff: le smic sur SF vient de passer a $15, mais il était à $14, pas à $7/8…

  6. Bonjour,

    Je veux remercier Patrick pour avoir répéter ce ne sait pas combien de fois le nom d’un livre ou fabriquer des bombes dans son émission comme ça s’il y a un tordu qui écoute et bien maintenant il sait quoi aller acheter pour passer de bonnes vacances. La comparaison au pire est elle la meilleure ? Moi je ne le pense pas.

    On a de plus en plus l’impression que tous les représentants geek sont en train de défendre leurs prés carrés.

    Tu m’étonnes quand tu penses que c’est en parti grâce à Facebook que trump et le brexit sont passés ou que c’est grâce que ces mêmes technos que les Chinois ou les Turcs par exemple sont suivis à la trace… tout cela c’est bien cool, mais aller continuons comme ça, vive les geeks ,vivement la prochaine catastrophe grâce à eux..

    • Alors là j’avoue que je suis admiratif… D’une part The Anarchist Cookbook ne m’a pas attendu pour être connu, et d’autre part tu réussis en une demi phrase à rendre les innovations technologiques seules responsables de tous ces maux. Ce genre de raisonnement existe depuis longtemps aussi, et si on avait écouté ceux qui les avancent on vivrait encore dans des caves, sans feu et sans lances.
      La solution n’est pas de se cacher le visage et de vouloir interdire Facebook et Internet à la première difficultés qu’ils posent (ça serait de toute façon impossible), mais de comprendre comment les nouveaux outils sont utilisés et d’en atténuer autant que possible les effets néfastes. C’est ce à quoi « les geeks » travaillent et réfléchissent, pendant que tu fait l’immense effort de te plaindre de la technologie sur ton ordinateur magique… :/

  7. Salut À vous,

    Le problème des robots est à mon sens un faux problème. Les gens focalisent trop sur le fait que les robots sont en train de prendre des emplois. Mais de quel type d’emploi ils vont réaliser. Il est claire que ce sont des tâches très souvent monotone et ingrate. L’homme pourrai donc ce concentré davantage sur des choses où il excelle. La créativité, l’inventivité, le relationnel humain. Actuellement aucune IA ne sait comprendre correctement les émotions humain. Le vrai problème est comment on va partager les richesses que ces robots vont apporter. Tout porte à croire que si on ne change pas là société les richesses vont encore plus aller au riche.

    Les robots crystalisent toujours le même problème. Tout ce qu’on peut faire de la Tech avec ces bons et mauvais côtés.

    Einstein à dit ce n’est pas l’énergie nucléaire qui est mauvaise, c’est le coeur de l’homme.
    Si on décide que les robots vont œuvrer pour le bien le tous ils le feront. Si non il ne feront qu’accroître la misère dans le monde.

    A nous tous de choisir

Exprimez-vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.