Le RDV Tech 299 – Huawei, suite

Au programme :

  • Les suites de l’affaire Huawei.
  • ByteDance et TikTok continuent sur leur lancée, les puces du Computex, les nouveaux nouveaux claviers Apple, la console PlayDate et le « gaming disorder »…
  • Et plus encore !

Pour soutenir l’émission, rendez-vous sur http://patreon.com/RDVTech

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Pour le cas d’ARM, il faut savoir qu’il existe une architecture derive nomme RISC V (Risk Five) qui certes pour le moment n’a d’pas les performances des design ARM (mais l’ecart n’est pas enorme et depend surtout des use case), mais a pour avantages d’etre OpenSource donc pas de license a payer.

    Il faut savoir que deja certains fondeur regarde cette architectecture (Nvidia incorpore (ou va) des SoC RiscV pour le controle de leur GPU, WesternDigital a des SoC RiscV pour le controle memoire de certains disque dur), et avec la puissance du nombre des chinois il n’est pas fou de voir monter cette archi pour diminuer la dependance a ARM. (Pour faire TRES simple RISC V est a ARM, ce que les processeurs AMD sont pour intel; pas le meme design mais le meme jeux d’instruction).

    • Intéressant, merci pour la précision ! Et oui je n’ai aucun doute que les chinois puissent débrouiller quelque chose… Mais s’il y a un truc vaguement compatible ARM en plus et utilisable en open source, c’est d’autant plus facile.

  2. Hello,

    Sur le sujet de l’addiction au JV, le plus inquiétant pour ma part c’est la libre interprétation que vont pouvoir en faire certains partis. Certains médecins et psychologues peut renseignés, certains journalistes tout aussi peu renseignés et fan de sujets juteux, les gens…

    Ici la formulation qui me « dérange », c’est l’appellation « jeux vidéo », qui est tellement vaste qu’elle risque de créer beaucoup d’amalgames.
    Je n’ai aucun problème à imaginer que certains jeux, avec certaines mécaniques bien précises puissent créer des phénomènes « d’addiction », de dépendance ou autres troubles comme nommé par l’OMS, en jouant un peu sur certaines zones du cerveau. Tout comme le font le sport, les jeux de hasard, les drogues etc.
    Sans faire de parallèle direct en intensité, en gravité ou en rapidité d’accroche, on ne devient pas accro à candy crush comme aux drogues chimiques lourdes à la première prise bien évidemment.

    Mais l’idée que certains profils de personnes puissent trouver dans certaines mécaniques présentes dans les jeux vidéo une forme de dépendance pouvant nier à cette personne (socialement, physiquement peut importe), je ne trouve pas ça inimaginable du tout.
    Et tout ceci nécessite évidemment des avis d’expert, des consultations et tout.

    Le souci, pour en revenir à mon idée, c’est que ces mécaniques potentielles qu’on pourrait retrouver dans le JV, n’en sont certainement qu’une infime partie. Mais comment les nommer autrement que « jeu vidéo » ? C’est bien leur format, ce n’est pas incorrect.
    Mais je ne crois pas que jouer à walking simulator puissent faire beaucoup plus d’effet que de regarder en boucle Pretty Woman et ou Star Wars. Il me parait assez improbable qu’on puisse développer une dépendance à jouer à Edit Fintch. Et pourtant, c’est tout autant un jeu vidéo.
    Donc on sent très vite venir l’amalgame du joueur passionné être rattaché à l’addiction car il joue beaucoup à Dark Souls, ou Overwatch. Alors que si il passer ce temps-là sur un court de tennis ou devant des rediffs de l’eurovision, ça irait très bien.

    Le problème me semble donc complexe. Car il est aussi lié à un reste d’une époque pas tout à fait révolu où c’est toujours simple de voir le Jeu Vidéo comme un mal et une source d’horreur (comme l’ont été le rock ou.. les livres il y a encore plus longtemps) cette appellation générale d’un domaine comportant certainement une partie potentiellement problématique associé à la mauvaise acceptation de ce domaine dans la société risque de peser pendant quelques années.

    Mais à un moment ça finira par rentrer. L’addiction au sport existe parfaitement. Pourtant personne n’ennuie personne car il fait trop de footing. Alors que c’est potentiellement un cas de dépendance.

    • J’imagine qu’on verra dans les prochaines années si ces dérives se font jour, mais je crois que contrairement à mes souvenirs de jeunesse, l’aspect générationnel dont tu parles a déjà fait un peu de boulot… Espérons !

  3. Michel RAPHAEL dit:

    https://www.ieif.fr/revue_de_presse/etats-unis-chine-la-guerre-froide-sera-pire-quavec-lurss

    Très intéressants Podcasts ; cependant, Patrick, même si D Trump est expert en catch, je pense qu’une lame de fond prend forme en surface de nos économies et possiblement de la paix dont nous jouissons sans en apprécier suffisamment l’importance. Pour que paix perdure il faut maintenir les grands équilibres.
    Je vous invite à lire cette analyse d’un organisme plutôt respectable et représentatif en matière de réflexion et prospective. Lien en début de mon commentaire béotien
    Amitié

    • Salut Michel, je suis tout à fait d’accord avec cette analyse, et c’est pour cette raison que je parle souvent des bénéfices des forts liens commerciaux, même quand ils avantagent un des acteurs ; nous avons tout à perdre à détricoter ces liens, qui nous ont permis d’assoir une paix solide depuis 70 ans…

  4. Bonjour Patrick,

    Concernant l’affaire Huawei, je suis persuadé que l’aspect commercial est aussi important que l’aspect ‘espionnage’.
    Concernant les risques d’espionnage, les informations se multiplient en Europe concernant des backdoors intentionnelles sur les produits Huawei et vu l’historique des USA concernant ce type d’espionnage, ça ne fait aucun doute que la seconde (première ?) puissance mondiale fasse de même.
    Concernant l’aspect commercial, comme tu le dis la Chine fait tout pour empêcher des entreprises étrangères de faire des affaires sur son sol: partenariat 49-51 obligatoire, transfert de technologie, construction sur son sol (Airbus, TGV, etc…), aides d’Etat, création de clone nationaux…
    Le meilleur indicateur étant la balance commerciale négative de près de 350 milliards par an pour les USA. De ce point de vue, il est normal que l’administration US essaie de redresser la barre.
    On devrait aussi être vigilent en Europe: notre déficit est de plus de 60 milliards et certains secteurs économiques ont déja été laminé par la Chine (les panneaux solaires, les équipementiers télécom).
    Pour ce dernier, nous avons tout ce qu’il faut: les entreprises, les compétences, les moyens… à condition de pratiquer la préférence européenne. Je dirais même que c’est le moment où jamais de favoriser nos entreprises comme Ariane, Airbus, Nokia, notamment pour les commandes institutionnelles, il n’est pas normal de faire envoyer des satellites institutionnels par SpaceX par exemple.

    • Salut Romain ! Je suis d’accord avec tout, si ce n’est que nous n’avons jamais trouvé de backdoor intentionnelles sur les produits Huawei (et c’est ce qui fait toute la difficulté de cette question) : les seules choses que les chercheurs en sécurité ont trouvé, ce sont des bugs classiques dus plus à l’incompétence des ingénieurs (ou à leur travail trop rapide), qui n’ont pas été corrigés après leur signalement. Mais ils sont assez clairs : selon eux, il ne s’agit pas de backdoors mises là pour l’usage d’un état…

      • RAPHAEL Michel dit:

        Oui peut-on appeler un accès FTP un backdoor… Non… Une ânerie oui sûrement.
        Pour ce qui est du reste dont les actionnariats 49/51 c’est un sujet vu à L’OMC sur lequel la Chine fait sourde oreille depuis trip d’années…
        À nous les Européens d’être un peu plus  » Euro-preference » sans pour autant mettre des barrières douanières.
        Il suffit de modéliser les règles chinoises de protectionnisme à l’endroit de la celle-ci.
        Pourrait elle se plaindre d’être traitée d’égale à égale sauf à se targuer de ses propres turpitudes

  5. Par défaut mes TomTom ont toujours été des femmes, mais après on peut choisir/changer la voix, certains proposent même de remplacer par des voix connus (star wars, simpsons..)

    Souvenez vous de la campagne de pub à l’époque ou IL faisait des enregistrements 😉
    https://www.journaldugeek.com/2010/05/06/quand-dark-vador-fait-des-prises-de-voix-pour-les-gps-tomtom/

  6. Eric Folco dit:

    Bonjour Patrick.

    Serait il possible d’avoir un lien vers les articles cités pendant le podcast ? Notamment les articles de presse parfois annoncés pendant l’emission.

    Cordialement,

    • Hello Eric ! Généralement quand c’est un article important je mets le lien sur la page ; à quel article penses-tu ? Je peux te retrouver le lien si tu veux.

Exprimez-vous !

*