AppLoad #192 – WWDC 2014

appload_192

Au programme :

Les apps :

  • Numbber (Android / Gratuit), et c’est tout !

Les news :

  • WWDC 2014

Liens de l’émission :

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. je trouve que vous vous enflammer trop. les annonces les plus intéressante sont juste pour les fanboy apple parce que vous pensez vraiment que le grand public possède un iPhone un iPad et un mac ? Je commence a éditer sur mon téléphone je la continue sur tout mes devices c’est la formule de Microsoft. J’ai aussi trouvé la wwdc bien mieux que les 2 derniers année mais Apple a beaucoup prit ce qui se faisait ailleurs de intégrer dans ios qui devient une usine a gaz.

    • L’aspect usine à gaz est un risque, c’est sur, mais Apple fait tout de même beaucoup les choses « à la Apple » quand ils intègres ces fonctions supplémentaires. J’ai lu quelque part aujourd’hui une description que j’ai trouvé très apte : ils ont un système qui a la plupart des avantages d’un système ouvert et la plupart des avantages d’un système fermé. L’équilibre n’est pas facile à trouver, mais certains (beaucoup ?) préfèrent cette formule…

      Quand a la question de savoir si beaucoup de gens ont un iPad, un Mac et un iPhone, d’une part je dirais que l’immense majorité des processeurs de mac ont aussi un devise iOS, mais d’autre part j’ajouterai que le but de ces mises à jour est aussi de donner des avantages à ceux qui sont plus dans l’écosystème Apple, créant ainsi des « incentives » pour l’utiliser de cette manière (et acheter plus de leurs appareils. Avec ces annonces, il y a un vrai avantage à rester dans l’écosystème Apple, ce qui n’était plus forcément le cas avant (ou qui ne l’a peut-être jamais vraiment été à ce point).

  2. C’est vrai qu’Apple avait quelquechose de magique avant, me souvient des plus des mac:
    – premier à proposer internet sans fil avec Airport (1999)
    – le firewire qui permettait de chainer des appareils entre eux, ou de booter son ordinateur « comme un disque dur externe »
    – le fameux plug and play: on branche et ça fonctionne
    – des portables à l’époque sans ventilateur (dissipation passive) et avec une autonomie de 5h (à l’époque enorme)
    – exposé ou les widgets avec le fameux effet d’eau: qui ne servait à rien mais très joli 😉
    – spotlight: pomme+espace et il trouve un mot dans n’importe quel document.. en quelques secondes
    – automator: permet d’automatiser des taches chiant en glissé/déposé en quelques secondes
    – rendez-vous (anciennement bonjour), le reseau sans configuration 😉
    – un detail tout bete: sur mon deuxieme mac, les charnières rentraient et sortaient automatiquement quand il se rapprochait du clavier pour le fermer (avec un système d’aimant)
    – magsafe…

    Pour le chromebook, je suis très frustré de voir le succès de ces portables. Ca me rappelle la mode des netbook sous GNU/Linux, j’aimerais voir des boites comme mandriva/cannonical ou opensuse investir autant dans la publicité: un chromebook = un PC sous GNU/Linux (pas de virus) + chromium 😉

    En fait HomeKit+ SIRI = SARAH de jp Encausse ?? 😉

  3. Quand on parle du « sens » d’Apple de pouvoir « réinventer » un truc qui existait déjà
    – baladeur musical
    – smartphone/tablette
    – podcast (avec iTunes)
    – Rss (avec safari)

  4. Merci pour l’émission !
    100% d’accord avec l’analyse mais pas du tout avec la conclusion.

    A mon sens Apple rattrape son retard en proposant (enfin) simplement des fonctions déjà présente sur d’autres devices. Ce qui est positif pour l’écosystème d’Apple qui attendait ça.

    Mais la force d’une entreprise c’est ses innovations.
    – Ce sont des innovations qui ont fait revivre Apple début 2000.
    – Et c’est le manque d’innovation qui a tué Blackberry.
    – la preuve vous trollez sur Maps (vs GoogleMaps) et QUID de Ping (vs Facebook) …

    Si Apple se met a vendre des montres et aspirateurs (certes très beau et cher) 2ans après les autres le tout verrouillé sur leur platforme ils vont mourir car leur parc va se réduire comme peau de chagrin. Les gens qui achètent un téléphone à 700€ veulent un truc fiable mais aussi innovant l’ergonomie ne fait pas tout.

    • Nicolas B. dit:

      Je pense sincèrement qu’Apple a dépassé le stade de la boîte qui veut innover en mode effet Wahoo pour attirer les technophiles.
      Ils en sont à vouloir attirer les non technophiles pas en innovant, mais en mettant la technologie à leur niveau. Ils prennent ce qui existent déjà, ils le mettent sur un joli plateau et ils te le servent. Tu payes le service plus cher, forcément.

      Cette WWDC (et ce Appload a renforcé ce que j’en avais pensé) m’a réconcilié avec Apple. Ce qui ne m’était jamais arrivé (j’ai été dans le camp Archos dans Archos vs Apple, dans le camps Windows, puis dans le camp Android… Bref, j’ai jamais trop aimé Apple ^^).

      Par contre parfois vous vous enflammez un peu. Genre leur Cloud c’est la révolution ultime fantastique, ça ne méritait pas des louanges, plus des reproches bras croisés en mode « Il était temps. »

      • D’accord avec toi mais stratégiquement ça va les tuer comme Blackberry.

        Je connais peu de non technophile qui vont payer 2-3x le prix d’une machine pour un peu de simplicité (rappelons qu’un Nexus 4 c’est 350€ contre 700€ pour un iPhone)

        Je connais beaucoup de non technophile qui veulent la simplicité mais aussi combiné à leurs autres objets.
        – Qui aura les moyens d’acheter une iWatch ? Est ce que la Pebble sera alors persona non grata ?
        – QUID du NFC il semble que Apple va faire machine arrière et (enfin) l’intégrer

      • > Par contre parfois vous vous enflammez un peu. Genre leur Cloud c’est la révolution ultime fantastique, ça ne méritait pas des louanges, plus des reproches bras croisés en mode « Il était temps. »

        Pour le tournant de iCloud, c’est une dimension aussi symbolique que pratique : c’est Apple qui accepte enfin la réalité, et qui abandonne le rêve de se débarrasser du système de fichier. C’est un signal fort, qui montre qu’ils ne sont pas menottés par leurs décisions d’avant et sont prêts à faire face à la réalité (alors qu’ils sont souvent considérés comme très dogmatiques).
        Ca n’aurait pas une telle importance pour Google, puisqu’ils ont toujours été très pragmatiques ; c’est par contre comparable au moment ou ils ont commencer à vraiment accorder une importance fondamentale au design (il y a deux ou trois ans) et où ils ont apporté des améliorations essentielles à leurs produits dans ce domaine. Dire « bah, Apple le fait depuis longtemps » n’aurait pas eu de sens à l’époque (même si c’était vrai) : l’important n’était pas que ça ait existé avant, c’était que Google se rende compte que c’était une composante importante de l’expérience de leurs produits, et que ces derniers s’en retrouvaient améliorés, sans perdre ce qui faisait leur force à l’origine.

        La c’est pareil : Apple accepte enfin la réalité, et va chercher ce qui fonctionne ailleurs dans « l’ouverture » (allant souvent à l’encontre de ce qu’on pensait qu’ils accepteraient de faire), tout en conservant les « garde fous » qui font que l’expérience Apple reste ce qu’elle est. C’est un changement fondamental, non pas parce que ça les « amène au niveau de la concurrence » (personne ne nie qu’ils ont récupérer de nombreuses fonctions de chez eux, ça serait idiot), mais parce que ça apporte à ceux qui veulent une expérience plus contrôlée et plus policée d’Apple des fonctions qui leurs manquaient encore cruellement. Avec leur ajout, la plateforme « expérience contrôlée » redevient compétitive avec le plateformes plus libres.

        Une formulation que j’aime bien est la suivante : avec ces choix, Apple a la plupart des avantages d’une plateforme fermée et la plupart des avantages d’une plateforme ouverte.
        Ca ne conviendra pas à tout le monde, loin de là, mais c’est un changement important par rapport à la situation de ces deux dernières années…

  5. Mr Patator dit:

    Je vous trouve particulièrement dithyrambique avec Apple sur cet épisode. Voir même franchement exagéré: la Magie Apple. Faut arrêter un peu la coke les amis, c’est une très belle mise à niveau par rapport aux concurrents, mais je ne vois en rien quelque chose de magique (on réveille Siri avec un « Hey Siri », wow, Google Now propose exactement cette feature depuis des mois et je ne me souviens pas vous en être autant extasié). Je comprend mieux Apple qui a signé récemment avec Google un accord de brevets, ou en tout cas un accord de non agression, parce que sur cet iOS 8, on est clairement dans la copie d’Android sur des dizaines de points.

    J’espère que vous consacrerez autant d’énergie à suivre la Google I/O (pas d’excuse, c’est pas le foot qui devrait vous en dissuader) 🙂

  6. Salut Patrick et l’équipe d’Appload,

    Je suis un fidèle depuis des années et je vous écoute à chaque fois avec un grand plaisir mais là, j’ai eu beaucoup de mal. Je suis un utilisateur de produits Apple, Google et Microsoft (j’avoue un peu moins du dernier). J’aime les 3 mondes et je pense qu’ils ont tous leurs avantages et inconvénients.

    Par contre, d’un point de vue strictement personnel, vous avez un poil exagéré sur cet épisode. Les utilisateurs iOS vont bénéficier d’une mise à jour qui se rattrape face à la concurrence (sur certains niveaux) et apportent quelques fonctionnalités sympathiques comme HealthKit et HomeKit qui sont les choses qui m’ont données le plus envie développant actuellement une application mobile de santé.

    De là à mentionner de la « magie », faut clairement pas déconner. Apple est très bon pour rendre accessible des fonctionnalités qui pouvaient paraitre longues sur d’autres plate-formes (et c’est vraiment super) mais il faut s’arrêter là et rester objectif.

    Je ne vais pas m’attarder plus, d’autres semblent l’avoir fait avant moi mais je voulais aussi me manifester sur cet épisode que je n’ai failli pas écouter en entier alors que j’ai l’habitude de me dire : « Zut, c’est trop court ».

    C’est dommage mais des bisous quand même, je vous aime toujours. ^^

  7. Bonjour,

    Fidèle auditeur depuis maintenant 3 ans, je me décide enfin à commenter ! Je commencerai par vous remercier pour toutes ces émissions , la bonne humeur et le temps passé pour nous divertir 😉

    Si je me suis décidé à commenter c’est aussi pour faire appel à la communauté et peut être enfin trouver une application qui correspondrait à mon attente.

    Je souhaite trouver une sorte de « Reminder » intelligent qui me permettrait de faire ce genre de rappel :

    – Je veux sonner à X au moins une fois par semaine
    – Je dois donner le vermifuge tout les 3 mois à partir de maintenant

    Créer des tâches ou le « Checkin » serait obligatoire après un laps de temps donné.

    Avez-vous ça sous le coude ?

    Merci encore

    • Salut, et merci de venir enfin te joindre à nous ! 🙂
      Pour les rappels, je me demande si de simples « rendez-vous » pris sur le calendrier avec des rappels la veille our l’heure d’avant par exemple ne pourrait pas faire l’affaire… Je sais que Google Calendar au moins permet de personnaliser les choses assez précisément. Par contre il n’y aurait pas l’aspect Check in…

      • Merci pour cette réponse,

        J’y avait évidement pensé…

        Malheureusement si je décide par exemple de devoir appeler ma grand mère une fois par semaine par exemple…

        Google agenda ne me permettra que de forcer la journée ( Lundi )

        Ce que je souhaiterais c’est que si je fait un check-in le vendredi, le rappel soit repoussé au prochain vendredi… Et ainsi de suite pour que ces rappels suivent mon train de vie et plus l’inverse.

Exprimez vous!

*