AppLoad 218 – Petit jeu d’été

appload_218

Au programme :

Les apps:

  • Slack (iOS & Android / Gratuit) (et Wimi)
  • Pursuit of Light (iOS / 0,99€) & (Android / Gratuit)
  • Don’t Starve Pocket Edition (iPad / 4,99€)

Les news:

  • YouTube en vertical sur Android
  • La fragmentation du marché Android
  • Windows 10 sur Lumia
  • Conseil d’App de William

Plus d’infos sur l’épisode :

Vous pouvez télécharger le fichier MP3, et vous abonner par iTunes ou en RSS.

Commentaires

  1. Merci pour cet excellent opus, une nouvelle fois !

    Concernant la fragmentation d’Android et HTC, je pense ce qui suit:
    – Je crois avoir lu que parmi toutes les entreprises utilisant Android, il n’y a pas que des fabricants de téléphone. Certes, cela n’empêche qu’il va falloir une réduction nécessaire du nombre de ces fabricants de smartphone qui sont, certes, nombreux;
    – A l’heure actuelle, HTC possède encore 1,5 milliards de dollars dans ses caisses et n’est pas tant au bord du gouffre que ça même si le cours de l’action à la bourse a connu des jours meilleurs;
    – Ce qui fait que HTC n’est pas au mieux en ce moment ce sont des choix sujets à critiques depuis déjà un bon moment mais qu’ils n’ont pas voulu remettre en question: un form factor du haut de gamme qui n’a pas changé depuis le M7 sorti en 2013, un design qui ne donne plus autant envie, un marketing pour le moins foireux et qui se concentre surtout sur l’Amérique du Nord, une gamme de téléphones pléthorique avec de nombreux téléphones qui n’ont pas connu le succès, des prix trop élevés effectivement alors que d’autres fabricants font aussi bien (ou presque) pour moins cher, etc…

    Que personne ne se méprenne, j’adore HTC. Mais ça ne m’empêche pas de voir ce qui ne va pas.

  2. Je ne suis pas d’accord avec l’équipe concernant la fragmentation d’Android. Oui AOSP est open source et sur sujet Google ne pourra pas faire grand-chose, par contre Android, le produit commercial est bien fermement contrôlé par Google (qui force les fabricants à installer tel applications Google, ou à afficher « powered by Android » par exemple).
    Donc Google pourrait améliorer la situation sur la fragmentation et semble prendre le bon chemin pour le faire en séparant les mises à jour de fonctionnalité (comme kitkat ou lolipop) des mises à jour de sécurité.
    Tout le monde se jetterait sur Microsoft si demain une faille de sécurité de Windows n’était pas immédiatement corrigée parce qu’HP ou Asus a décidé de ne pas déployer la mise à jour. Heureusement Windows Update ne passe pas par le fabricant.
    Donc il est possible, avec un environnement plus ouvert que celui d’Apple, de propose un système sécurisé et des mises à jour régulières.
    Google doit maintenant commencer à serrer la vis pour forcer les fabricants à adopter les mises à jour de sécurité.

Exprimez vous!

*